Même si Anastasia ne figure pas parmi les meilleurs films Disney (notamment parce que ça n’est pas un Disney), on sait qu’il est dans le cœur de beaucoup de nos lecteurs (dites-nous en commentaire quelle note sur 10 vous lui mettriez et pourquoi est-ce 12). POUR AUTANT – parce que même si on adore ce film, faut pas déconner non plus – il faut se mettre d’accord sur le fait qu’il y a un bon paquet de trucs très creepy dans ce dessin-animé.

1. Les yeux d'Anastasia qui changent de couleur au fur et à mesure du film

D’un beau bleu très clair à un bleu pas ouf. C’est pas comme si c’était l’été et qu’il y avait du soleil pour éclaircir ses yeux. Un problème de daltonisme dans l’équipe peut-être ?

Crédits photo : Disney

2. Les pigeons transparents

Hé mec, ton père il est pas vitrier, mdr ?! Bah en fait si et apparemment, le père de l’animateur aussi.

Crédits photo : Disney

3. La longueur de cheveux d'Anastasia est assez variable

On passe d’un petit carré bg à une chevelure de sirène à de nouveau une figure à quatre coins, pour repasser à des cheveux plus longs que l’empire State Building. Qui est ce coiffeur hyper efficace ? Amenez-le moi, on a des choses à se dire.

Crédits photo : Disney

4. L'amnésie d'Anastasia est quand même peu probable

Oublier toute sa vie et son identité juste avec une chute de train et sans aucun autre symptôme … On va pas vous le cacher, on est dubitatif. Si la chute avait été assez forte pour provoquer une amnésie aussi importante, Anastasia aurait dû se trouver dans un état végétatif pendant un sacré bout de temps. Surtout sachant que sa chute durant son combat contre Raspoutine est quand même bien plus importante et qu’elle en sort pourtant indemne. C’est suspect tout ça.

Crédits photo : Disney

5. Certaines scènes auraient mérité une classification moins de 18 ans

Notamment celle où Raspoutine se démembre, que sa tête rentre à l’intérieur de lui-même et que Bartok s’incruste pour taper la discute au sorcier à l’intérieur de sa cage thoracique. Dis comme ça, on dirait un mauvais film d’horreur. Ce qui explique qu’une classification moins de 18 ans n’aurait pas été de trop.

Crédits photo : Disney

6. L'arrivée d'un cheval animé par ordinateur est clairement trop bizarre

À quel moment, les réalisateurs se sont dit que ça serait du génie de casser la belle animation du film pour mettre en avant les prouesses technologiques de l’époque ? Résultat, on se retrouve avec un combat entre Anastasia et Raspoutine qui part totalement en couille quand un cheval de Minecraft débarque.

Crédits photo : Disney

7. L'une des prétendantes au rôle d'Anastasia nous fait vaguement penser à quelqu'un

Une certaine personne ayant persécuté des chiots pour se faire une ptite veste okalm et aimant un peu trop tirer sur sa clope. Vous l’avez ?

Crédits photo : Disney

8. Bartok a l'air mignon, mais en fait il a participé à un meurtre

*Sourire gêné + pas en arrière* Cette chauve souris marrante a quand même participé à la malédiction de Raspoutine lancé sur Anastasia et a même informé son maître qu’elle était encore en vie. Alors quand il fini par pécho une chauve-souris femelle à la fin du film, ON A UN PEU ENVIE DE LUI DIRE DE PRENDRE SES PATTES À SON COU !

Crédits photo : Disney

9. Le rêve d'Anastasia sur le bateau ressemble beaucoup à un bad trip sous LSD

À cause d’une magie noire, Anastasia se met à rêver puis à vite cauchemarder. Son père se transforme en monstre chauve-souris et l’incite à sauter du bateau, puis d’autres bêtes viennent l’effrayer et sa propre voix se transforme en voix démoniaque. Honnêtement, faites comme moi et sautez toujours cette scène si vous ne voulez pas finir en boule sous votre lit pendant une semaine.

Crédits photo : Disney

Si tu es en manque d’idées de cadeaux pour ce pote amoureux des Disney, on a de super idées de cadeaux pour les fans d’Anastasia. Et pour ceux qui ne le savaient pas, le film ne raconte pas vraiment la réelle histoire de la Princesse Anastasia. Alors pour tout comprendre, voilà les mystères autour de la princesse Anastasia.

Source : Ranker.