Quand on est une star connue dans le monde entier ou bien rédacteur chez Topito, les propositions des marques deviennent de plus en plus alléchantes. De nombreuses célébrités négocient leur contrat et d’autres acceptent tout et n’importe quoi (certaines stars ont honte des publicités bien nazes qu’elles ont pu accepter). En faisant simplement la promotion d’une marque, les acteurs et sportifs peuvent gagner gros mais certains font des erreurs stupides et perdent toute crédibilité.

1. Alicia Keys et BlackBerry

En 2013, Alicia Keys devient la nouvelle directrice de création de BlackBerry, un contrat bien plus important que celui d’une égérie et tout le monde pense que cette union va durer. Pourtant, seulement un an plus tard, le contrat est rompu et BlackBerry explique vouloir se concentrer sur d’autres projets. Même si cette information n’est pas officielle, le public et les médias ont rapidement fait le lien avec la gaffe de la chanteuse quelques mois auparavant. Alicia Keys avait en effet tweeté depuis un iPhone avant de supprimer le tweet et de prétendre un piratage de son compte.

2. Ronaldinho et Coca-Cola

En 2012, Ronaldinho était sous contrat avec Coca-Cola (570 000 euros par an, tout de même) et jouait à l’Atlético Mineiro. Lors d’une conférence de presse, on lui a servi une canette de Pepsi, le sponsor officiel de l’équipe, ce qui n’a pas beaucoup plu à Coca-Cola. La marque a choisi de rompre son contrat avec l’athlète en précisant que cette erreur n’était que la dernière d’une longue série qui pénalisait sérieusement l’image de la marque.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Reto Stauffer, www.hopp-schwiiz.ch

3. David Beckham et Brylcreem

En 1997, le footballeur David Beckham signe un contrat de 4 ans avec la marque de produits coiffants Brylcreem. Seul problème, il décide de se raser les cheveux en 2000, un an avant la fin du contrat. La marque n’est évidemment pas très contente du choix capillaire de l’athlète qui se défend en répondant qu’il n’a jamais été précisé dans le contrat qu’il devait garder ses cheveux longs. La marque n’a évidemment pas renouvelé son contrat en 2001.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Calebrw (talk) at en.wikipedia

4. Cybill Shepherd et le lobby américain du bœuf

En 1986, le lobby des éleveurs bovins américains choisit l’actrice Cybill Shepherd et l’acteur James Garner pour les représenter auprès du grand public. Une campagne très importante est prévue mais deux ans plus tard, Cybill Shepherd est citée dans un magazine disant que l’actrice ne mange presque jamais de viande rouge parce qu’elle n’aime pas ça. Shepherd s’est défendu en disant que le magazine avait déformé ses propos mais l’entreprise n’a pas vraiment apprécié.

5. Lebron James et Samsung

En mars 2014, Lebron James a un problème avec son téléphone qui bug : toutes ses données ont été effacées. Sans réfléchir, il fait part de son mécontentement sur son compte Twitter, ce qui ne plait pas trop à Samsung avec qui il est en contrat pour la promotion du dernier Galaxy Note. Le contrat n’a pas été annulé mais la marque n’a plus fait appel au sportif par la suite.

6. Britney Spears et Pepsi

Britney a vécu la même expérience que Ronaldinho… dans le sens inverse. Alors qu’elle avait signé un contrat de plusieurs millions avec Pepsi, la chanteuse a continué de boire du Coca-Cola en public (même si elle pouvait obtenir autant de Pepsi gratuit qu’un être humain peut consommer). En 2002, Pepsi décida d’arrêter de travailler avec Britney et de la remplacer par Beyoncé.

7. Michael Phelps et Kellogg's

En 2007, le nageur américain Michael Phelps est égérie de Kellogg’s et apparait même sur les paquets de Corn Flakes de la marque. Sans surprise, la marque a décidé de rompre son contrat avec l’athlète quand des photos de lui en train de fumer dans un bang en soirée ont circulé dans la presse.

8. Rihanna et Nivea

Dans cette histoire, la rupture de contrat n’est en aucun cas lié à une erreur de l’artiste. En effet, la raison qui a poussé Nivea à se séparer de la chanteuse est plutôt scandaleuse : elle a été jugée « trop sexy » pour représenter une marque familiale comme Nivea.

Si tu veux en apprendre plus sur les grandes marques, tu peux découvrir les visages derrière les marques célèbres (le fameux William Saurin par exemple).

Sources : ABC CNBCTimeLos Angeles Times