On le sait, et c’est bien triste, le monde du sport (comme bien d’autres sphères) est connu pour la pesante homophobie et LGBT-phobie, et le sujet d’identité sexuelle est un vrai tabou. Alors qu’en France l’affaire de Gana Gueye, milieu du PSG, refusant de mettre un maillot aux couleurs de la communautés LGBTQI+ faisait grandement débat, en Angleterre un jeune de 17 ans nommé Jake Daniels (on ne sait toujours pas pourquoi ses parents l’ont appelé comme ça, peut-être qu’ils étaient bourrés lol) faisait son coming out, devenant le deuxième joueur anglais de l’histoire en activité à le faire, après Justin Fashanu en 1998. On vous raconte tout dans les points à suivre, et vous verrez que Jake Daniels n’est pas le seul, bien heureusement.

1. Leinster Nick McCarthy, jeune rugbyman irlandais

Alors là c’est tout frais. Il y a deux jours, Leinster Nick McCarthy a fait son coming out publiquement. Il l’avait déjà fait auprès de ses coéquipiers en janvier, et inquiété de leur réaction, il a dans un premier temps pensé à arrêter son sport. Finalement sa révélation a été bien acceptée par son club et par ses coéquipiers (heureusement) qui pensent que le jeune homme peut libérer la parole sur ce sujet et ouvrir la voie à d’autres.

2. Maybelle Blair, joueuse de baseball a fait son coming out (sur le tard)

Mieux vaut tard que jamais. Maybelle Blair, une ancienne joueuse de la All-American Girls Professional Baseball League, la ligue professionnelle de baseball féminin, a fait son coming out il y deux jours à l’âge de 95 ans. Celle qui a inspiré la nouvelle série d’Amazon Prime, A League of Their Own, s’est exprimée sur son homosexualité, après l’avoir cachée au public toute sa vie. Elle explique qu’être homosexuelle dans les années 40 était particulièrement tabou, bien plus qu’aujourd’hui (même si comme on peut le voir, dans le milieu du sport, c’est pas toujours ça), et elle a donc fait le choix de ne rien dire, par peur du regard des autres et du monde du sport professionnel. Aujourd’hui, c’est chose faite, et même si c’est tard, ça doit être un véritable soulagement.

3. Jake Daniels, le jeune joueur de Blackpool a fait son coming out il y a quelques semaines

Seulement quelques jours après la polémique de Gana Gueye, Jake Daniels faisait son coming out devenant ainsi le deuxième joueur de Premier League à revendiquer son homosexualité après Justin Fashanu. Un geste qui heureusement a été bien reçu du public, reste à voir comment son évolution se fera dans le monde hyper hétéro-normé du football professionnel.

4. Justin Fashanu, joueur de Premier League

Justin Fashanu était un joueur de Premier League des années 90, le tout premier joueur professionnel anglais à faire ouvertement son coming out. Malheureusement cette révélation a été plus que mal reçue, et le jeune joueur a rapidement subi un harcèlement moral de la part de ses coéquipiers, des supporters et même de son propre frère d’une rare violence qui l’a poussé à mettre fin à ses jours en 1998. Une situation horrible et révoltante qui prouve la toxicité du monde du sport professionnel envers les LGBTQI+. Justin Fashanu a été jusqu’à aujourd’hui le premier joueur à revendiquer son orientation sexuelle, son « sacrifice » aura permis de mettre en lumière un énorme problème de société et d’ouvrir petit à petit la voix aux autres personnes LGBTQI+ du sport professionnel, et notamment du football anglais.

5. Amélie Mauresmo, tenniswoman française

La célèbre tenniswoman française n’a jamais voulu cacher longtemps son homosexualité. En 1999, alors qu’elle n’a que 19 ans, elle profite de l’Open d’Australie pour révéler au grand public son orientation sexuelle. Évidemment, elle doit faire face après cela, à une énorme vague de questions de la part des journalistes, et d’autant plus de la presse people.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Rama

6. Greg Louganis, plongeur professionnel

En 1994, Greg Louganis, plongeur professionnel quatre fois champion olympique, participe au Gay Games. Une belle manière de faire son coming out, il devient aussi l’un des premiers athlètes participant au jeux olympiques à assumer ouvertement son orientation sexuelle. Une belle avancée.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Alan Light

7. Gareth Thomas, rugbyman gallois

Dans le monde du rugby, l’homosexualité est particulièrement tabou tant l’homophobie est banalisée. C’est pourquoi Gareth Thomas, un rugbyman gallois emblématique de l’équipe nationale a attendu des années pour s’exprimer publiquement. C’est donc en 2009, après plus de 100 sélections en équipe nationale, que Gareth Thomas fait son coming out dans la presse.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Manuel from Nantes | Paris, France

8. Michael Sam, footballeur américain

Comme dans le rugby, le football américain est rongé par l’homophobie, ainsi Michael Sam était le premier joueur à être sélectionné par une équipe professionnelle et à être ouvertement gay. Malheureusement en 2015, il annonce mettre sa carrière en pause, car il était inquiet pour sa santé mentale, étonnant.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Marcus Qwertyus

9. Le nageur Jérémy Stravius

Comme beaucoup d’autres sportifs dans son cas, Jeremy Stravius a mis un certain temps avant de faire son coming out, par peur que cette annonce change ses relations au sein de l’équipe de France de natation. Aujourd’hui, Jérémy Stravius est en couple depuis 8 ans et vis très bien. Il avait fait son coming out dans un documentaire, « Faut qu’on parle » en juin 2021.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Eriotac France

10. Jérémy Clamy-Edroux, rugbyman français

Jérémy Clamy-Edroux prend les choses avec beaucoup d’autodérision et de second degré, et expliquait rigoler aux remarques de ses coéquipiers et de ses coachs lorsqu’ils déclaraient avant les matchs « on va les enculer ces pédés ! ». Pas top au quotidien comme situation.

11. Orlando Cruz, boxeur Portoricain

En 2012, Orlando Cruz devient le premier boxeur professionnel en activité à faire son coming out publiquement. Une première pour ce sport marqué par une masculinité exacerbée. Un an après cette annonce il se montre marié à José Manuel Colon, un producteur de film.

12. John Amaechi, joueur de NBA

C’est dans son autobiographie « Man in the middle » publiée en 2007 que John Amaechi a fait son coming out, et devient par la même occasion un des premiers joueurs de l’histoire de la NBA a faire son coming out publiquement. Dans son livre, John Amaechi explique l’homophobie criante qui existe dans le monde du basket, que ce soit de la part des coéquipiers, des supporters ou des dirigeants.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Rich Mellish, https://www.flickr.com/photos/rich_mellish/

Et ce sont pas les seuls, on aurait pu vous parler de Megan Rapinoe, Thomas Hitzlsperger ou Seimone Augustus.