Incontournable des réveillons, le pâté en croûte n’est pas célébré à sa juste valeur dans le monde. Je viens aujourd’hui pour corriger ça avec une ode au pâté en croûte, le plus divin de tous les mets. Partagez ce top autour de vous pour diffuser la bonne parole et répandre un peu de joie de vivre. « On en a bien besoin en ce moment » comme dirait mon boulanger.

1. Grâce au pâté en croûte, on peut manger du pâté sans avoir à le tartiner

Y’a rien de plus relou que de tartiner du pâté, surtout quand il est ferme. On fait des trous dans le pain, on se coupe des doigts, et c’est jamais bien étalé. Avec le pâté en croute, on ne s’embarrasse plus de cette corvée. Il n’y a qu’une chose à faire : attraper une tranche, la manger, et sourire à la vie. Ça fait trois choses, du coup.

2. Tout ce qui possède une croûte est bon

La pizza, c’est bon. Le fromage, c’est bon. Les tourtes, c’est bon. Le filet mignon en croûte, c’est bon. Le bœuf en croûte, c’est bon aussi. Même la planète, c’est bon. Bref, tout ce qui est entouré de croûte est bon, c’est une règle universelle, ne cherchez pas plus loin.

3. Il y a au moins 15000 recettes différentes donc tout le monde peut aimer

Au canard, au lapin, au sanglier, avec des cornichons, avec des piments, avec des truffes, avec des Renault Espace, des tournevis… on peut mettre à peu près tout ce qu’on veut dans un pâté en croûte. C’est le truc le plus démocratique du monde. Et ceux qui n’aiment pas le pâté en croûte n’aiment pas la démocratie. Donc ils doivent aller en prison.

4. Ça vient de chez nous

Le pâté en croûte, il vient de Champagne-Ardenne et de Lorraine. C’est notre fierté nationale au même titre que Drucker et les grèves de cheminots. Les Anglais ils appellent même ça du « French pâté », la classe non ? C’est d’ailleurs le meilleur truc qu’a produit la Champagne, loin devant leur boisson gazeuse à base de raisin.

5. On en fait depuis le Moyen-Âge

Un plat qui a traversé les siècles comme ça est forcément un bon plat. Sinon un jour quelqu’un aurait dit : « Eh les gars, c’est pas très bon, pourquoi on n’arrêterait pas d’en fabriquer ? », et on aurait stoppé la production de pâté en croûte. Logique, non ? D’ailleurs, vous l’ignorez peut-être, mais c’est ce qu’il va se passer bientôt avec les tacos.

6. Il y a un Championnat du Monde du Pâté en Croûte, ça veut dire que c'est génial

Et c’est un Japonais qui a gagné le prix l’année dernière. Vous pensez vraiment que les Japonais se feraient chier à faire du pâté en croûte si c’était pas bon, alors qu’ils ont déjà des sushis chez eux ? Non, ça ne tient pas la croûte. Euh… LA ROUTE mdrrrrrr (riez svp je me sens seul).

7. Ça nous rappelle le repas de Noël de la cantine du collège

Vous vous souvenez de cette entrée avec une petite tranche de pâté en croûte dans une petite assiette blanche avec un demi-cornichon coupé dans la longueur ? C’était le bon vieux temps, le temps de l’insouciance et des premiers baisers… Désolé je m’égare.

8. C'est une contrepèterie de "Patou en Crète"

Un Patou c’est un joli chien. La Crète c’est un joli endroit. Les deux ensemble, c’est super. Vive le pâté en croûte.

9. C'est tellement consistant que ça éponge l'alcool pendant les fêtes

Chaque année, on estime que le plus de 800 comas éthyliques ont été évités grâce au pâté en croûte. D’accord, cette statistique n’existe pas vraiment mais je suis sûr qu’elle est vraie.

10. C'est convivial, même quand on s'en enfile un entier tout seul

Si les Champs Elysées donnent envie de dire « bonjour » à n’importe qui, le pâté en croûte, lui, donne envie de dire « Je t’aime » à tout le monde.

Sans plus attendre, voici les tops des meilleurs croûtes et des pires charcuteries.