Qu’on s’habille quand on sort, quand on va bosser ou quand on va déposer ses gamins à la crèche, admettons. Mais est-ce que quelqu’un se souvient pourquoi on a dans nos placards des fringues « juste pour dormir »? Qui a pu décréter qu’il fallait s’encombrer de tissu au moment où on doit être le plus détendu de la journée ? Non seulement c’est con comme principe, mais c’est en plus mauvais pour ce que vous avez. Quand on dort à poil :

1. On dort mieux

On pourrait presque s’arrêter à cet argument imparable et scientifique. Le corps régule tout seul comme un grand sa température pour un confort optimal et la présence d’un pyjama constitue une contrainte. A poil, une couette dans laquelle on s’enroule en fonction de la température de la pièce, et on est parti pour un dodo réparateur.

2. On est plus sexy

Vous me direz « sauf si on a de la lingerie affriolante » et je vous répondrai que ce genre d’artifice, on voit ça dans les films ou dans les cabines de camions polonais. En vrai, vous avez un vilain pyjama quand ce n’est pas un vieux t-shirt publicitaire « Kiloutou » que vous n’osez même pas porter pour tondre votre pelouse. Et non, on n’est jamais vraiment sexy quand on fait à strip-tease à base de t-shirt « Kiloutou », les études sont formelles.

3. On est plus propre

C’est établi, c’est plus sain d’avoir tout à l’air dans des draps qu’on change régulièrement que de macérer 8 heures dans un pyjama. Le pyjama, c’est le paradis pour les bactéries (notamment pour les propriétaires de vagin) et pour tous les autres, ça perturbe la température pour produire des spermatozoïdes vivaces.

4. On est "preums à la douche"

Bon, ça implique de courir à poil dès le saut du lit dans la colocation, mais quand on est 4 ou 5 sur le même ballon d’eau chaude, ça peut valoir le coup de ne pas avoir un froc à enlever (ni de pudeur à défendre).

Crédits photo : Topito

5. On peut faire diversion en cas de cambriolage

Si des malandrins s’introduisent chez vous au beau milieu de la nuit, vous aurez l’avantage de la surprise. Parce que tout malfaiteur qu’il est, le cambrioleur n’est pas de marbre et devrait accuser un moment d’hésitation avant de s’engager dans un corps à corps. Ce sera le moment d’agir.

6. On rend hommage au travail de la Nature (et de nos parents, accessoirement)

Les adeptes du pyjama ont de fait pratiquement toujours quelque chose sur le dos, à l’exception de quelques douches, d’un bon bain ou d’une partie de jambes en l’air. Ça fait quoi ? Au mieux une heure par jour, guère plus. Ça veut dire qu’ils passent 95% de leur existence à se cacher. Dormir à poil, c’est consacrer un tiers de sa vie dans la tenue de sa naissance, c’est le minimum de reconnaissance et de gratitude pour les gens qui ont bien bossé, vos parents et le Bon Dieu.

7. En cas d'accident, on peut accuser quelqu'un d'autre

Alors que si vous avez une tâche de pipi (ou d’autre chose) sur le pyjama, vous aurez du mal à désigner le chien comme responsable. Quel chien irait pisser pile sur votre entrejambe, à moins de vraiment vous en vouloir ?

8. On laisse moins de poil dans la douche

Et plus dans le lit. Vous préférez passer un coup de brosse sur votre matelas de temps en temps ou saisir une touffe de poils humide dans le siphon ? Ben voilà.

9. On vieillit moins vite

Encore une histoire de température : maintenir une régulation thermique encourage certaines hormones (la mélatonine par exemple) à bosser correctement, notamment dans leurs fonctions d’antioxydant et de renforcement du système immunitaire. En lisant la dernière phrase, vous vous êtes certainement dit « ok, ce type n’y connait rien ». Et ce n’est pas faux. Du coup, on vous invite à jeter un œil à cette publication pour en être convaincu.

10. On peut compter sur son ou sa partenaire pour surveiller ses mélanomes

Bon, idéalement, il faut partager son plumard avec un dermatologue, mais d’une manière générale, c’est plutôt sain d’être régulièrement vu à poil par une tierce personne.

11. On baise davantage

Ça n’est pas le seul facteur (il faut notamment être en couple pour que ça se vérifie), et c’est à peu près la même chose que le point 2. Mais c’est le seul dont vous vous souviendrez dans 5 minutes.

Allez, tout le monde à poil et au lit.

Source : Huffignton Post, Cosmopolitan