Salut les fans de chats. Oui boah ça va faites pas genre si vous avez cliqué sur ce top, c’est qu’il y a une forme de fanitude de chat qui réside en vous, même si vous ne l’assumez pas complètement. Une fois que ça c’est dit parlons plus sérieusement. Dans la jungle mystérieuse des chats, figurez-vous qu’il y a des espèces plus affectueuses que d’autres. Bon entre nous, tous les chats peuvent être affectueux ou s’avérer de sombres merdes à griffes, c’est une question de sevrage, d’éducation et du nombre de cadeaux que tu lui fais à Noël. Néanmoins, malgré ces paramètres fondamentaux, il semble que certaines espèces soient plus douces que d’autres. On vous en parle ci-dessous sans postilloner.

1. Les Siamois

Si les Siamois sont de gros causeurs, ils ont surtout l’avantage d’être de gros câlineurs et mieux encore, de gros joueurs. Surtout aux échecs où ils sont particulièrement doués malgré ce que laisse entendre la photo ci-dessous qui illustre la page Wikipédia des Siamois et qui ne leur rend pas vraiment hommage.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Edenvane

2. Le Somali

Les Somalis sont sociables et aiment la compagnie des humains. En même temps vu qu’ils coûtent entre 1000 et 1500 balles, ils ont un peu intérêt à être sympas. A ce prix-là on peut même dire qu’on achète leur amitié.

Crédits photo (Creative Commons) : Original uploader was Bonsai-ka at fr.wikipedia

3. Le Persan

Comme beaucoup de chats de race, le Persan a une espérance de vie légèrement moins longue qu’un chat de gouttière classique avec un poil aussi soyeux que celui de tes aisselles. Mais si le Persan vit moins longtemps, il en est d’autant plus affectueux. En revanche, question remuage de derche, il ne faut pas trop espérer, les chats Persan sont de bon gros glandus donc n’allez pas lui proposer un jogging.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Cindy See

4. Le Maine Coon

Il fait partie des rares êtres vivants sur cette maudite planète dont on peut dire sans ambiguïté qu’il possède une « queue en panache ». Tout dans le Maine Coon est grand. Sa taille, ses moustaches et ses poils… et naturellement son niveau de câlinerie. Petit bonus pour le roucoulement qu’ils produisent à la place des miaulements.

5. L’Exotic shorthair

Avec sa tronche écrasée, le Shorthair surtout une tête de clown. En fait c’est une variante du Persan, mais à poils courts. Il est donc normal que son niveau d’affection soit similaire au Persan susnommé.

Crédits photo (CC BY 3.0) : Heikki Siltala or catza.net

6. Le Ragdoll

Avec un nom pareil (comprenez « poupée de chiffon ») pas étonnant que le Ragdoll ne soit pas un chat de catégorie 3. On est effectivement plus sur un patachon de première classe dont le pur kiff dans la vie se résume à fumer des splifs et se faire bichonner l’arrête dorsale.

Crédits photo (Domaine Public) : Original uploader was Suringen at sv.wikipedia

7. Le Sacré de Birmanie

Difficile d’imaginer le moindre soupçon d’agressivité dans ce top model de chat. En revanche, du fait de son nom très guindé, le Sacré a aussi un melon de ouf.

Crédits photo (Creative Commons) : Claudia Zaino

8. Le Bombay

Les pauvres Bombay font partie de ces chats qui ont injustement souffert de la couleur de leur robe, les cataloguant traditionnellement comme suppôts de Satan. C’est peut-être pour cette raison qu’au fil du temps, les Bombay sont devenus ultra affectueux histoire de montrer que même si c’étaient des chats de sorcières, ils étaient vachement sympas.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Pititebilette

9. Le Havana Brown

Il a peut-être un nom de cocktail de bar qui chille bien comme il faut mais le Havana Brown est surtout considéré comme un gros pot de colle. Limite c’est un peu chiant. Si je voulais un chat pot de colle j’aurais pris un chien, flûte de non de nom. En revanche il présente l’avantage d’être marron ce qui s’accorde vachement bien avec la déco de ton appart.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Dave Scelfo from Point Pleasant Beach, NJ, USA

10. Le Scottish fold

MEUCÉKOICÉPTITZOREILLETOUTMEUNIONNES ?

Sans surprise, le Scottish est doux comme un agneau. Sauf que lui on ne l’arrache pas à sa mère pour lui manger ses côtés et son foie dans un kebab.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Steve Jurvetson from Menlo Park, USA

Bien sûr, nous avons aussi les races de chats les plus intelligentes, mais le plus important, c’est surtout de faire notre quiz : quelle race de chat es-tu ?

Source : Gammvert