Vous le savez, aujourd’hui tout est sujet à être spoilé : un film, une série, un jeu, un album de musique, un livre… Le seul moyen de lutter contre ça, c’est de voir ou de lire l’œuvre dès sa sortie, et encore, des spoils arrivent parfois avant même que le produit ne soit officiellement disponible. Afin de lutter contre les divulgâcheurs (ce mot existe, il n’est pas de moi, mais il existe), les producteurs et les maisons de production de films et de séries tentent de trouver des techniques improbables et on va en voir quelques-unes tout de suite.

1. Tarantino et "Once upon a time in Hollywood"

À l’époque de Hateful Eight Tarantino avait été dévasté quand son scénario avait fuité, ce qui l’avait obligé à retarder la production et à changer la fin, mais surtout à saisir tous les gens qu’il croisait par le col en hurlant « c’est toi qui as fait fuiter mon scénar ? », sans déconner il n’était pas content. Pour éviter que ça ne se reproduise il a gardé le scénario de Once upon a time in Hollywood dans un coffre-fort et ne l’a fait lire en entier qu’à Leonardo DiCaprio, Brad Pitt et Margot Robbie. Cependant, il ne faisait pas complètement confiance à ses trois acteurs principaux et il les a regardés le lire de bout en bout.

2. Le scénario écrit en rouge et blanc de la dernière trilogie "Star Wars"

Déjà inutile de dire que peu de personnes avaient le scénario complet de chaque volet (même pas certain que la version définitive du film ait un scénario), mais en plus celui-ci était imprimé dans des couleurs particulièrement illisibles qui empêchaient la photocopie ou les photographies. Plusieurs acteurs avaient d’ailleurs fait remarquer que ce n’était absolument pas confortable à lire, mais si l’histoire avait fuité les gens ne seraient pas allés le voir donc c’était mieux comme ça.

3. Lost : tourner des fins de saisons différentes

Ça a commencé à devenir un peu une habitude pour éviter des spoils de tourner plusieurs fins de saisons différentes et Lost l’avait fait pour le final de sa quatrième. L’idée est évidemment de contrer les fuites de l’intérieur et de pouvoir changer si quelqu’un ne tient pas sa langue. Pas con. Cependant, concernant Lost ils auraient mieux fait de tourner une seule fin à la dernière saison et d’en faire une bien. Ouais, je n’ai toujours pas digéré.

4. La réplique la plus célèbre du monde changée sur le tournage de "Star Wars"

Vous l’ignorez peut-être, mais lors du tournage de la scène ultra célèbre de Star Wars où Dark Vador dit à Luke qu’il est son père, le texte n’était pas du tout celui-là. L’acteur dans le costume avait pour réplique « Obi-Wan a tué ton père » et c’est seulement le doubleur du personnage qui avait le véritable texte pour éviter que des gens sur le plateau apprennent la vérité avant l’heure et la racontent à leurs voisins.

5. Une barrière anti-drones sur le tournage de "Game of Throne"

Afin d’éviter que des petits curieux ne viennent filmer sur le tournage de GOT, la production a fait fabriquer un genre de barrière d’ondes qui faisait vriller ces petits engins curieux et les empêchait de capturer des images volées. Il me faut le même truc quand je bronze en monokini sur le parking du Leclerc de Saint-Raphael pendant les vacances d’été.

6. Walking Dead : buter tout le monde à l'arrivée de Negan

Exactement comme la série Lost l’avait fait, la série Walking Dead a décidé de tourner plusieurs variantes de la scène d’arrivée de Negan afin qu’on ne sache pas qui allait crever à coup de batte de baseball. Ceux qui avaient lu le comics Walking Dead (ce qu’on vous conseille) savaient que cette scène était non seulement marquante, mais importante et on comprend pourquoi la série a évité les spoilers dessus. Ça n’empêche pas la série de puer de la gueule.

7. Le scénario d'Avengers détruit chaque jour pour éviter des fuites

Ça fait un beau gaspillage, mais le casting d’Avengers avait accès à plusieurs pages du scénario (uniquement les scènes qui les concernaient) et lorsqu’ils allaient quitter le plateau, on récupérait les pages qu’on détruisait directement. De plus, le nom de la personne à qui on donnait le scénario était écrit partout sur la page en filigrane pour qu’on puisse identifier directement le fuiteur s’il y en avait un.

8. Le faux nom sur la tombe de Batman dans "Dark Knight Rises"

Tous les membres de l’équipe pensaient filmer l’enterrement de Miranda Tate, le premier nom de Talia (Marion Cotillard) dans le film alors qu’en réalité il s’agissait de celui de Bruce Wayne. Et pour préparer ça, rien de tel que de mettre un faux nom sur une pierre tombale et de faire venir Christian Bale sur le plateau en costard pour faire semblant qu’il était encore vivant. Personne n’a été en mesure de balancer la fin parce que trop peu de monde la connaissait et ça, c’était bien joué.

9. Des faux titres sur le scénario de la série Broadchurch

Les auteurs de la série Broadchurch avaient fait preuve d’une inventivité plutôt pas mal puisqu’ils avaient tout simplement mis de faux titres sur la page de garde des scénarios au cas où des gens les trouveraient dans la rue. Et ces titres étaient volontairement chiants, genre « thé et sympathie » et le nom des personnages étaient changés pour que personne ne soit spoilé.

10. The Justice League : tourner une scène dans un jardin

Bon là, c’est encore plus fou parce que le réalisateur Zack Snyder ne voulait pas empêcher le public de savoir quelque chose, mais carrément le studio qui produisait le film. Il a fait venir un acteur dans son jardin pour tourner une scène en cachette avec un nouveau personnage, Green Lantern, alors que le studio avait refusé. Ensuite, la scène a été montée très discrètement et ajoutée dans la dernière version du film juste avant diffusion.

Le spoil devrait clairement être inscrit comme un délit dans la Constitution.

Sources : BBC, Cracked, Quora, ScreenRant, Digital Spy.