On vient ici vous parler d’un des plus beaux sports de l’histoire de l’humanité : le catch. Cette discipline pleine de grâce et de délicatesse a su démontrer au fil des années son identité en terme de cassage de gueule. Petit retour sur les prises de catch les plus iconiques de l’histoire, à coté de ces mecs, Schwarzenegger passe pour un petit chaton abandonné.

1. Le RKO de Randy Orton

Le RKO, figure la plus emblématique de la WWE doit son nom au célèbre Randal Keith Orton, dit « Randy Orton » (RKO sont en fait les initiales du catcheur, au cas où vous n’auriez pas capté).

La prise consiste à attraper le cou de son adversaire et le balancer au sol tel un vulgaire sac de patate. Même s’il existe des prises plus impressionnantes, c’est une prise iconique qui a fait la renommée de Randy Orton. Un des plus beaux finisher de l’histoire du catch, on ne pouvait que le mettre en première place de ce top.

2. Le shooting star press d'Evan Bourne

Evan Bourne, aussi connu sous le nom de Matt Sydal fait lui aussi partie de ces mecs qui ressemblent plus à des chars d’assaut qu’à des humains. On lui doit la magnifique prise du « Shooting Star press », un salto arrière en retombant sur son adversaire. Ouais, on aimerait pas être à la place de celui au sol.

3. Tombstone Piledriver de The Undertaker

Rien qu’au nom de la prise et du catcheur qui l’a réalisée, on sait que ça va claquer, et c’est justement le cas. The Undertaker représente l’histoire d’un biker américain mort-vivant qui viendrait de la vallée de la Mort et qui aurait des pouvoir surnaturels, on est d’accord c’est très stylé. Du coup la prise est forcément iconique : The Undertaker prend son adversaire par les pied et lui fracasse la tête au sol en criant « ce tombeau sera votre tombeau ! ». Ah non pardon je confonds mes références. Bref je vous laisse vous délecter de ce pur moment de bonheur.

4. Attitude adjustment de John Cena

« Yooou can’t see meeee », John Cena aurait compris beaucoup plus tard que ce n’est pas juste en agitant sa main devant son visage en disant ça qu’il serait véritablement invisible. Néanmoins on lui doit à lui aussi un des plus beau finish de l’histoire du catch : l’attitude adjustment.

Tout est dit dans le titre de la prise, vous faites le mec avec John Cena, et bien le mec vous trimballe sur son dos avant de vous lancer sur des tables, chaises où tout autre objet que l’on pourrait trouver dans un magasin Ikea.

5. 619 de Rey Mysterio

Catcheur américain d’origine mexicaine, Rey Mysterio a marqué son époque et a apporté le style de catch mexicain des luchadores dans le paysage américain. Le 619 est sa prise de catch favorite : appuyé sur la deuxième et la troisième corde, Rey Mysterio donne un coup de pied avec les deux jambes dans la tête de son adversaire, déjà à genoux. Une seule chose à dire : impressionnant.

6. Le black mass de Aleister Black

Le catcheur néerlandais à la carrure de Viking a lui aussi voulu apporter sa petite signature : un beau coup de pied retourné digne de Bruce Lee. Sauf qu’infligé sur des mecs de 200 kg plein de sueur, ça fait son petit effet.

7. Le coup de grâce de Finn Balor

Une des seules prises qui porte un nom français (oui c’est une petite fierté), le « coupE de graaa » comme les américains le disent (ouais parce qu’ils savent pas prononcer « coup de grâce correctement » ces nuls) est la prise finale du catcheur Irlandais Finn Balor. Et la prise porte bien son nom, parce que ça doit pas faire que du bien, on vous laisse découvrir ça par vous-même.

8. Stone Cold Stunner par Stone Cold

Le Stone Cold Stunner a des ressemblances avec le RKO de Randy Orton : il s’agit d’une prise par le cou qui consiste à foutre son adversaire au sol (comme a peu près toutes les prises de catchs finalement). On doit ce mouvement à Stone Cold Steve Austin, un ancien catcheur américain de 116 kg pour 1m90, plutôt impressionnant le monsieur. Stone Cold est surtout connu pour son personnage d’anti-héros grossier, vulgaire et alcoolique, un mec qu’on aime détester et qui nous a offert des moments iconiques de catch.

9. Le 630 senton de Ricochet

Une belle prise acrobatique qui consiste à faire un double salto en partant de la 3eme corde avant de s’éclater contre son adversaire. C’est le catcheur américain Ricochet qui a le plus popularisé cette prise et a construit son identité autour de ce mouvement. Y’a quand même une carrière de gymnaste qui se perd.

10. Pour finir le Leg drop de Hulk Hogan

Ça n’est pas du tout la figure la plus impressionnante de ce top, et c’est pour ça qu’elle est en dixième position, mais le Leo Drop de Hulk Hogan est bien une prise iconique car elle a participé à la notoriété du catcheur. Le principe est assez simple, Hulk Hogan balance sa jambe sur la tête de son adversaire déjà au sol. Rien de fou on est d’accord, mais ça fait son effet et ça permet de terminer le combat de manière assez classe, en tout cas, Hulk Hogan a été le premier à le faire, et ce mouvement a été largement repris par la suite.

Si vous tenez à vos dents, ne tentez pas ça chez vous, c’est pas une très bonne idée je crois.