On le sait l’existence des couples s’explique par deux raisons :

– Le prix du loyer.

– La flemme de se taper des nouveaux rencards et de devoir réapprendre à une nouvelle personne pourquoi tu trouves ça marrant de péter dans ta main et de sentir après.

Pour autant, la vie (dissolue) des célibataires ne présente pas que des avantages. En effet, de nombreuses études ont prouvé que ces derniers devaient sortir bien plus de biftons que les couples alors qu’ils sont déjà trop tristes tous les soirs à pleurer seuls dans leur lit.

1. Aux Etats-Unis, une femme célibataire débourse jusqu'à 1 million de dollars de plus qu'une femme mariée

C’est ce qu’a révélé une enquête menée par le magazine The Atlantic en se basant sur toutes les dépenses effectuées au cours d’une vie. La même étude montre qu’il existe plus de 1000 lois américaines favorisant fiscalement les couples mariés.

En France, c’est pas mieux puisqu’on estime que le niveau de vie d’un couple est 1,5 fois plus élevé que celui de deux célibataires.

2. Le logement est évidemment moins cher pour les couples

C’est tellement évident qu’on ne pense même plus à dénoncer cette discrimination. D’autant plus que ce n’est pas qu’une histoire de loyer : les célibataires ont aussi moins de chance de trouver un appart tout seul ou d’obtenir des crédits à l’achat. Bref ça puduk cette histoire de logement pour les malades qui ont l’idée saugrenue de ne pas vivre en couple.

D’après l’étude déjà mentionnée, aux Etats-Unis les femmes célibataires (bouh les bouffonnes) consacrent 39,8 % de leur revenu annuel à leur logement, un chiffre qui descend à 30,3 % pour les hommes, et 23,9 % pour les couples. Eh oui, si les célibataires n’ont pas la vie facile, les meufs prennent toujours plus cher, mais on y reviendra.

Crédits photo : Topito

3. Globalement, les couples partagent toutes les factures chiantes

Sans même parler des courses, le simple logement couvre un large spectre de factures que l’on partage le plus souvent dès lors qu’on vit en couple comme l’assurance habitation, la facture téléphonique, l’électricité, etc. Bon après les célibataires si vous voulez pas vivre en colloc vous cassez un peu les iouks aussi.

4. Les couples ont plein d'occasions de recevoir des cadeaux

Les cadeaux de naissance, les cadeaux de mariage, les cadeaux des noces de parpaing… Franchement à part les anniversaires il reste quoi comme occasions aux célibataires pour espérer avoir des salières en porcelaine de cristal ?

5. Les employés mariés sont mieux payés

Une autre étude a également montré que les hommes mariés sont en moyenne payés 26 % de plus que leurs homologues célibataires. Et inutile de préciser que les hommes mariés ont aussi plus de chance d’obtenir des entretiens d’embauche.

Si on regarde du côté des femmes, c’est pas brillant et si vous avez le malheur d’être célibataire et mère vous aurez un salaire plus bas en moyenne de 4% par enfant.

6. Les vacances coûtent une burnasse pour les célib

D’une part, imaginez la galère quand tous vos potes sont maqués et que vous n’avez pas forcément envie de partir seul·e avec un couple. Pour peu que vous n’ayez pas trop de potes célibataires, l’organisation des vacances est tout de suite plus reloue. Sauf si tu kiffes voyager solo et dans ce cas je n’aurais qu’à signaler mon respect le plus sincère.

Toujours est-il que ça coûte quand même plus cher pour la simple et bonne raison qu’une chambre d’hôtel solo coûte à peu près autant qu’une chambre de couple. Chienne de vie. Bon après en tant que célib t’as plus de chance de ramener quelqu’un dans ta chambre pour faire une partie de Scrabble et ça, peu de couples peuvent s’en vanter.

7. On claque plus de thune pour pécho

Non pas qu’on devienne immédiatement un yéti crasseux dès lors que les liens du couple sont officiellement édictés, mais c’est sûr qu’on fait moins d’efforts. Je pense en particulier aux meufs (pas par plaisir je vous rassure) qui dépensent un fric monstre pour s’épiler la schneck notamment alors qu’on en a généralement plus rien à carrer une fois qu’on a trouvé une bonne âme pour y mettre le nez durablement. Disons que l’investissement dans la beauté, les cosmétiques et même la contraception est un peu plus élevé quand on cherche à pécho.

8. Les femmes célibataires : au top de la galère

Les deux chercheuses sociologues Céline Bessière et Sibylle Gollac ont montré dans leur ouvrage Le genre du capital : Comment la famille reproduit les inégalités (ed. la Découverte) que quand les couples se séparent ils connaissent certes un fort appauvrissement qui est d’autant plus élevé chez les femmes dont le niveau de vie baisse de 20 % en moyenne un an après la rupture, contre 3 % pour les hommes.

9. Les célibataires se font clairement avoir sur les soirées

Les soirées c’est l’exemple canonique : on demande aux invités de ramener une bouteille. Les célibataires ramèneront donc une bouteille, normal quoi. Les couples en revanche n’auront aucun scrupule à ramener une bouteille pour deux. Et je peux vous dire que quand je croise des couples qui agissent de la sorte ça me donne envie de les raturer de ma vie.

10. Les portions réduites quand tu fais des courses sont vachement plus chères

Je sais pas si vous avez déjà acheté des mignonettes de champagne quand vous voulez faire la fête tout seul parce que vous êtes non seulement célibataire mais en plus vous n’avez aucun ami, eh bien ça coûte bonbon.