KEUUUUA ? Donald Trump est atteint du Covid ? Ca alors mais c’est dingue, pourtant il faisait tout bien comme il faut pour respecter les gestes barrières ! En plus aux États-Unis, y’a genre presque aucun cas tellement le président a bien géré la crise sanitaire !

Non mais arrêtez faites pas les surpris, depuis le début on savait que ça allait arriver, et cela pour la simple et bonne raison que Trump nous a envoyé des signaux annonciateurs de la maladie depuis belle lurette. Premier symptôme : l’absence totale de goût. Et on vous en livre ici-même la preuve en bonne et due forme.

1. Tout est dit

2. Je n'aurai qu'un mot à dire : "sobriété"

« Allez on vous invite à dîner ce soir. Non, non ne ramenez rien ! Boah si vraiment vous insistez, un enfant des rues empaillé fera l’affaire, ça manque à notre déco ».

A ce sujet je vous recommande plus sérieusement cet article de Politico qui montre comment les dictateurs adoptent les mêmes travers de goût dans leur décoration intérieure, et AU COMME PAR HASARD, tous leurs salons ressemblent comme deux gouttes d’eau à celui de notre grand malade américain.

Notre remède : porter des lunettes de soleil d’intérieur.

3. Une chambre à coucher qui donne clairement envie de se déshabiller pour s'immoler avant de se défenestrer puis de se jeter sous un bus

Appelez la brigade Desigual.

Notre remède : ne plus jamais dormir. Jamais.

4. Non seulement c'est beau, mais en plus ça a l'air vachement sympa au niveau de l'ambiance

Regardez-moi cette jolie famille, ça doit déconner entre deux purées saucisses je vous raconte pas. Et puis surtout on sent que les repas sont l’occasion d’une belle transmission éducative, du moment qu’on porte son costar 3 pièces, tout roule.

Notre remède : regarder Human Centipede après le repas.

5. Famille : suite et fin

Notre remède : même en saupoudrant l’intégralité de cette photo de sel de Guérande, il y a peu de chance qu’on parvienne à lui donner plus de goût.

6. Des motifs muraux toujours assortis à la couleur capillaire

Une personne normalement constituée peut perdre la vue en moins de 5 minutes, une fois confrontée à ce design.

Notre remède : un bon placo.

7. Les choix des décorations de Noël de sa femme

Le problème quand on a mauvais goût c’est qu’on ne fréquente pas forcément des gens qui relèvent le niveau. En l’occurrence, la première Dame n’a pas vraiment réussi à convaincre avec ses propositions de décorations de Noël « patriotiques » qui foutent BEAUCOUP les jetons, comme en témoignent les quelques réactions sur Twitter à l’époque.

Notre remède : laissez quelqu’un d’autre faire la déco.

8. Un goût prononcé pour les chips Lay's et les Doritos

Des aliments trop salés et trop gras ? On avait des indices depuis le début et on le savait même pas ! Voilà la preuve ultime que le président des Etats-Unis est atteint du Covid depuis sa naissance. Pfiouf.

Notre remède : adopter une morning routine plus healthy à base d’eau de Javel.

9. Il a toujours aimé ses "cheveux"

En temps normal, on pourrait se réjouir qu’il assume autant ce qui apparaît comme un handicap pour tout le monde. Quelle bravoure ! Voilà une belle leçon pour tous ceux et toutes celles qui souffrent de complexes. Mais bon en réalité, personne n’est dupe sur cette tenue capillaire. On ne peut pas posséder cette coupe de cheveux et avoir du goût par ailleurs.

Notre remède : tout raser une bonne fois pour toute qu’on en parle plus.

10. Il fout un adhésif pour faire tenir sa cravate

Une cravate déjà si critiquée, parce que trop moche, parce que trop longue, mais surtout parce que trop pas capable de tenir face au vent ce qui nécessite quelques astuces de bricoleurs pour rester digne et classe en toute circonstances.

Notre remède : opter plutôt pour de la colle.

Rassurez-vous on a aussi les conseils pour que Trump guérisse plus vite.