Le confinement est derrière nous (du moins on l’espère). Plus de deux mois coincés chez nous, forcément ça influe un peu sur nos vies et un des impacts insoupçonnés se nicherait dans le choix des prénoms. Alors on vous avait déjà parlé des pires prénoms donnés en lien avec le coronavirus mais là on vous parle surtout de tendance générale. La tendance est à la nature, les plantes, les pierres. Bref il semble que les jeunes parents aient envie que leurs enfants portent des noms d’espoir pour un avenir incertain. Fini les Marie-bétonneuse, les Jean-plastique et autre Marc-diesel.

Pour les meufs

1. Ambre

Qui vient de l’Ambroise, une pierre précieuse qui symbolise l’immortalité. Toutefois, les Ambre ne sont pas du tout immortelles donc cette motivation est super con.

2. Jade

Encore issu d’une pierre sympa (pas vraiment précieuse, mais sympa quand même la pierre), ce prénom présente un avantage de taille : avoir le même prénom que Jeanne quand une personne enrhumée leur parle. Je sais plus pourquoi c’est un avantage mais quand on a un prénom de pierre même pas précieuse, on fait pas les difficiles.

3. Rose

Et ça part sur tout le rayons plantes odorantes des magasins Truffaut.

4. Violette

Bon bah voilà encore un nom de fleur. C’est sympa les mecs mais c’est pas avec ce genre de prénom qu’on va lutter contre le dérèglement climatique.

5. Iris

Un prénom qui signifie arc-en-ciel, mais aussi une plante, mais aussi la zone colorée de l’œil et c’est aussi la fille d’Electre dans la mythologie. Bref on peut dire qu’Iris est un prénom complet qui touche à toutes les facettes d’une société.

Et pour les keums

6. Loup

On avait déjà Lou mais ça sonnait pas assez forêt donc on y a collé un petit « p » pour avoir l’impression se renouer avec le vivant. Bizarrement, peu d’enfant sont nés avec le prénom « Ours polaire » qui aurait toutefois été plus impactant.

7. Léo

Là encore, c’est le lion, l’univers de la savane, du sauvage. Bon après avec ton enfant boutonneux nul en maths qui passe sa vie sur Tik Tok, je sais pas si on garde toujours l’esprit Léo mais bon on peut continuer d’espérer.

8. Arthur

Selon différentes hypothèses, le prénom viendrait de « arz » qui signifie « ours » en breton, par ailleurs les Irlandais voient plutôt un lien avec la pierre alors que pour les Scandinaves c’est « L’aigle du Dieu Thor ». Qu’importe, on peut clairement dire que Arthur est un prénom qui se la pète.

9. Côme

« Cosmos » ça fait un peu prétentieux, alors OK Côme ça sonne vachement moins bien mais disons que ça passe mieux.

10. Lucas

Vous voulez de la blancheur, vous voulez de la brillance ? Le prénom Lucas est fait pour vous. Totalement ambiance post confinement.

11. Test PCR

Un peu original certes, il semblerait toutefois que ce prénom féminin ait été donné à plus de 56 000 nouveaux nés depuis mai dernier. Si vous avez des doutes sur cette information, sachez que seul Dieu peut me juger.

Et si vous avez un doute, n’hésitez pas à répondre à notre quiz : quel prénom vas-tu donner à ton enfant ?