Les ensembles Adidas et les baskets Nike c’est bien beau, mais vous vous doutez bien que ça n’existait pas il y a cent ans. A l’origine les sportifs couraient soit carrément à poil, soit avec des vêtements qui n’ont pas l’air du tout pratiques aujourd’hui. Des tenues à remettre au goût du jour ? A vous d’en juger…

1. Les coureurs de Grèce Antique n'avaient tout simplement pas de fringues

Comme on le sait, on doit les Jeux Olympiques à la Grèce Antique, la seule petite différence est que, comme on le voit sur les peintures et les sculptures antiques, les athlètes étaient nus (au maille god).

Ça nous semble peut-être pas très pratique pour nous aujourd’hui, mais il s’agissait d’une tradition pour les Grecs, qui, à travers les Jeux Olympique, souhaitaient célébrer la puissance des dieux. Seuls les hommes pouvaient participer, et la nudité du corps masculin est un truc que les Grecs kiffaient vraiment beaucoup (bonjour la fixette). L’exposition du corps des athlètes faisait partie du show et ça ne choquait personne.

Une autre explication à cela serait celle d’être certain que les athlètes qui concouraient étaient bien tous des hommes. Cela s’expliquerait par le mythe de Kallipáteira, connue pour être la seule femme à avoir pénétré dans l’enceinte du stade d’Olympie. En effet d’après la légende, elle entrainait son fils athlète après le décès de son mari. Elle l’accompagnait à ses compétitions, se faisant passer pour un homme. Mais un jour, lorsque son fils gagna la course, elle sauta de joie au milieu du stade, et son habit s’accrocha à la barrière, dévoilant ainsi son corps de femme. Elle ne fut pas punie car toute sa famille était composée d’athlètes reconnus. Après cela, les athlètes auraient été contraints de concourir nus pour éviter l’intrusion de femme dans le stade, pas très woke tout ça.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Livioandronico2013

2. Les premières combinaisons de ski étaient beaucoup plus stylées

Déjà il faut savoir qu’à la base le ski était vraiment un sport de riche (c’est encore le cas aujourd’hui, mais ça l’était d’autant plus avant), donc il n’y avait pas de tenue de ski à proprement parler, car il n’y avait tout simplement pas assez de demande. Les privilégiés allaient skier avec leur tenue de chasse ou d’équitation composée de laine chaude. Puis ces mêmes clients se dirent qu’il leur fallait bien une tenue dédiée à ce sport et commandèrent à leur couturier des tenues faites en peau, en laine et en fourrure, rien que ça. Petit à petit la tenue de ski s’est développée en même temps que son sport, et est devenue de moins en moins « mode » pour être une vraie tenue de sport. C’est finalement la marque AAllard, une marque de prêt-à-porter haut de gamme française, qui confectionne le premier vêtement technique et imperméable de ski. Tenue qui reste toujours un truc de riche, faudrait pas que tout le monde puisse se l’acheter quand même.

Crédits photo (CC0 1.0) : Jeanne Lanvin

3. Les joueuses de beach-volley (et de beach handball) étaient obligées d'être quasi à poils

Beach volley ou encore beach handball, c’est le même combat pour les femmes et leur tenue. Ça avait fait scandale en 2021 lors des championnats d’Europe, quand l’équipe de Norvège de beach handball avait été menacée d’une amende parce que les joueuses voulaient être en short (au lieu d’être en bikini). On le sait, et c’est bien triste, depuis que le beach volley féminin, ou encore le beach handball, se sont développés et sont diffusés à la télé, les femmes sont obligées de jouer en bikini pour assurer plus d’audience. Selon la fédération de handball, les femmes doivent : « porter une brassière de sport moulante avec des ouvertures au niveau des bras. Le bas doit consister en un bikini qui ne doit pas faire plus de 10 cm sur les côtés ». Même combat du côté du beach volley, mais ça semble évoluer un peu. Comme on peut le voir dans la deuxième image, les hijab sont désormais acceptés, ainsi que les shorts. C’est déjà pas mal.

Crédits photo (CC BY 2.0) : David Bunting from England

4. Les anciens maillots de foot étaient comme des petits polos (la classe)

Dans les années 50, les joueurs de foot avaient un tout autre style. Les maillots ressemblaient soit à des énormes drapeaux qui prennent le vent, soit à des petits polos bien sympa. Dommage que cette mode soit terminée parce qu’on aimait bien le style des années 50/60.

Crédits photo (Domaine Public) : Unknown authorUnknown author
Crédits photo (Domaine Public) : El Gráfico

5. Les tennismen / tenniswomen avaient beaucoup plus de flow

Un peu comme pour le ski, il faut savoir qu’à la base le tennis était plus une pratique de loisir qu’un vrai sport que l’on peut faire en compétition. Le tennis est une adaptation du jeu de la paume qui a été repris par la bourgeoisie anglaise. Les femmes et les hommes pratiquaient ce sport dans des tenues habillées, pas du tout pratique pour courir ou faire le moindre mouvement.

Ce n’est que plus tard, à partir du début du XXe siècle, que les tenues deviennent plus « sportives » avec des shorts, des t-shirts et des chaussures plates.

Crédits photo (Domaine Public) : Haabet

6. Les gymnastes (homme comme femme) ont toujours eu des justaucorps

La tenue des gymnaste n’a, pour sa part, pas beaucoup évolué. C’est à la fin du XVIIIe siècle que le Français Jules Léotard créer le justaucorps, vêtement adapté aux mouvements des danseurs et des gymnastes. Evidemment le justaucorps s’est modernisé, avec des matières synthétiques plus souples, mais les gymnases l’ont gardé, que ce soit les hommes ou les femmes.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : La Mesure de l'Excellence

7. Les tous premiers joueurs de basket jouaient en jean (pas très pratique)

Le basketball a été développé pour répondre à un besoin, comme le disait James Naismith, celui qui a créé ce sport. Il constatait que ses équipes de football américain ne pouvaient pas jouer quand il faisait moche et qu’il souhaitait aussi proposer un sport avec moins d’impact. Bref, comme vous pouvez le voir dans la photo ci-dessous, les maillots hyper stylés qui valent méga cher aujourd’hui n’existaient évidemment pas à l’époque, et les gens jouaient avec une tenue qui ressemblait presque à une tenue de ville. Pas ouf pour faire des dunks à la Michael Jordan.

Crédits photo (Domaine Public) : Unknown authorUnknown author

8. Pour terminer la bicyclette, l'ancêtre du vélo (et donc du cyclisme)

Les cyclistes ont toujours des tenues et des lunettes de vitesse qu’on leur envie grandement (en tout cas moi je les envie). Mais les vélos hyper légers et les tenues hyper moulantes sont en fait très récents, quand on sait que l’ancêtre du vélo est la bicyclette, un truc pas du tout maniable créé par le Français Pierre Michaux, on peut s’imaginer que la tenue était pas ouf non plus. La tenue allait donc avec l’engin, un truc pas forcément pratique, qui ne semble pas vraiment être une tenue de sport, mais qui ressemble plus une tenue de ville.

Crédits photo (Domaine Public) : G. Poirel et la Revue des Sports

Alors c’est mieux que votre gros joggo non ?