A priori, le porno et le film d’horreur, c’est deux genre de cinoche totalement différents. Le premier, on le regarde pour s’exciter, et le deuxième pour se faire peur. Rien à voir donc. A moins que. Quand on y regarde de plus près, il y a pas mal de similitudes, à tel point que ça en devient troublant.

1. Quelqu'un sonne à la porte alors qu'on ne l'attendait pas

Cette petite surprise provoque un tournant dans le scénario.

2. Ça crie beaucoup, surtout sur la fin

C’est pas les mêmes cris, mais ils se ressemblent parfois de manière troublante.

3. Les petits films amateurs sont souvent mieux foutus que les grosses prods

Pas besoin de dépenser beaucoup de fric quand on a des bonnes idées.

4. Les personnages ont peur quand la bête est trop grosse

Et nous aussi, devant notre écran, ça nous fait un peu peur.

5. On n'est pas surpris quand on voit un mec tenir un gros gourdin

Même si c’est pas la taille qui compte, c’est toujours plus impressionnant.

6. Parfois, les personnages se pissent dessus

De peur ou d’urophilie, le résultat est le même.

7. C'est pas le genre de film qu'on regarde avec un enfant

Et tant mieux. Vraiment, tant mieux.

8. La femme de ménage qui vient nettoyer à la fin est rarement ravie

Parce qu’à un moment où un autre, il y a toujours des fluides corporels qui dégoulinent.

9. La voiture tombe souvent en panne

Ils peuvent pas investir dans des bonnes bagnoles ?

10. A un moment, quelqu'un se fait surprendre par derrière

La notion de consentement n’est d’ailleurs pas souvent respectée.

11. Le jeu des acteurs n'est pas toujours hyper convaincant

En même temps, les gens qui se présentent au casting sortent rarement du conservatoire.

12. On voit souvent des boobs un peu trop facilement sans raison

C’est pas pour nous déplaire, hein, mais c’est un peu trop facile.

13. On peut être un peu traumatisé quand on en voit un trop jeune

Après, on en fait des cauchemars pendant des années.

14. C'est vraiment très rare qu’un de ces films gagne un Oscar

Heureusement, il existe des cérémonies spécialisées pour ces genres-là.

15. Le flic, c'est souvent pas un vrai flic

Soit il est strip-teaseur, soit c’est un tueur, mais le mec n’a jamais fait l’école de police.

16. Les vrais vrais fans de ces deux genres font un peur

Quand ils nous invitent chez eux pour mater leur collection de DVD, on n’est pas chaud.

17. Parfois les personnages ont l'air d'être possédés

Tout ça à cause d’une force mystérieuse qui les fait grimper aux rideaux.

18. Il y a une petite étudiante sexy qui prend cher

C’est une facilité scénaristique qu’on retrouve trop souvent.

19. On s'endort rarement devant

Ou alors c’est un peu chelou.

20. Ils sont rangés par catégorie

« Gore », « Rape and revenge », « Found footage », « Fantastique »… vous connaissez.

21. Sans son, ça fait pas le même effet

On perd tout de suite un peu de l’ambiance du film.

22. T'as pas trop envie d'être seul une fois le film terminé

A deux (ou plus), c’est mieux.

23. Au collège, tu te ventais d'en avoir maté un alors que t'avais pas l'âge légal

Si tu le faisais au primaire, tu as probablement besoin d’un psy aujourd’hui.

24. Tu passes trois heures à en chercher un que t'as jamais vu

Est-ce que ça fait de toi un cinéphile ? Peut-être.

25. Même si on devine facilement la fin on passe toujours un bon moment

Le scénario est souvent vu et revu, mais en même temps ça marche toujours aussi bien.

Ça reste du cinéma avant tout.

Veuillez nous suivre pour admirer les meilleurs films d’horreur des années 2010, les monstres de films d’horreur les plus flippants et les titres de films pornos les plus drôles.