On sait bien que la magie n’existe pas, vous nous prenez pour qui ? C’est tout l’intérêt de la prestidigitation ; il faut donner l’illusion que la magie existe et ce n’est pas à la portée de tout le monde (même avec les accessoires de magie que tu as reçu pour Noël quand tu étais gosse). Les premiers magiciens célèbres ont vécu au XVIIIe siècle mais il y en a eu bien d’autres depuis.

1. Louis Courtois et ses 18 enfants

Louis Courtois fait partie des tout premiers prestidigitateurs dont l’Histoire se souvient. Il se fait connaître en Europe dès 1815 en voyageant avec sa femme pour montrer son art dans différentes villes. Sa spécialité est de faire disparaître et réapparaître des objets ou même des animaux comme des canaris. Il est connu sous le nom de « Papa Courtois » à cause des spectacles qu’il organisait avec ses 18 enfants. Chaque enfant avait un numéro, ce qui formait un véritable cirque. Devenus adultes, la plupart de ses enfants continuent les spectacles de leur côté en développant de nouveaux tours.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Grandsart-Courtois

2. Jean-Eugène Robert-Houdin, le père de la magie moderne

Jean-Eugène Robert-Houdin est considéré comme l’un des plus grands prestidigitateurs de tous les temps ; il est celui qui a inventé un grand nombre d’astuces encore utilisées dans les tours de magie modernes. À l’origine passionné de mécanique et de sciences, il découvre l’illusionnisme vers 1840 et est pris de passion. Il ouvre un théâtre de magie à Paris où il présente des tours de magie mais aussi des automates « magiques » (contrôlés à distance) qu’il a fabriqués. Roger-Houdin fait ainsi fortune en moins de cinq ans.

Crédits photo (Domaine Public) : Harry Houdini

3. Georges Méliès, celui qui mixait les formats

Après la mort de Robert-Houdin, son théâtre et son équipement sont vendus à un jeune illusionniste de 27 ans : George Méliès. Le réalisateur célèbre était avant tout prestidigitateur et il décide de créer des spectacles alliant tours de magie et projections d’images. Les artistes de l’époque sont impressionnés et Méliès connait un grand succès. Dans les années 1890, il améliore grandement la vie de tous les magiciens ambulants du pays en fondant un Syndicat des Illusionnistes de France pour protéger les artistes de la police qui les traitait comme des vagabonds.

Crédits photo (Domaine Public) : Georges Méliès

4. Adelaide Herrmann

Adelaide Herrmann est une illusionniste britannique qui est longtemps restée dans l’ombre de son mari malgré son grand talent. En 1875, le jeune couple monte un spectacle où Alexander est le magicien et Adelaide son assistante. Adelaide connait tous les tours, dont le « lapin qui sort du chapeau » qu’ils sont les premiers à faire, et en a inventé la plupart. C’est pourquoi elle reprend seule le spectacle à la mort de son mari et propose des tours dangereux avec de la lévitation et des armes tranchantes. Elle est une grande professionnelle du « bullet catch », l’art d’attraper une balle de pistolet avec ses mains ou même sa bouche.

Crédits photo (Domaine Public) : Photographer unidentified

5. Harry Houdini, le maître de l'évasion

Harry Houdini est un des magiciens les plus connus du XXème siècle. Il a choisi son nom de scène en hommage à Robert-Houdin dont on a parlé juste au-dessus, preuve que ce-dernier n’était pas n’importe qui. Houdini est expert en tours de magie depuis son plus jeune âge ; il se fait connaître en démasquant des médiums charlatans, en faisant disparaître des éléphants mais surtout grâce à ses tours d’évasion impressionnants. Il est capable de se libérer de n’importe quel cadenas ou chaînes, même en étant sous l’eau.

Crédits photo (Domaine Public) : McManus-Young Collection
Crédits photo (Domaine Public) : Thurston, John H. (John Henry), 1852-, photographer

6. David Copperfield

Il y a eu beaucoup de magiciens à succès entre la fin du XXème siècle et aujourd’hui (dont un bon nombre de Français) mais le plus connu de tous est sûrement David Copperfield, puisqu’il est le plus titré et médiatisé du monde. D’après Forbes, c’est le magicien qui a connu le plus grand succès commercial de tous les temps. Copperfield crée des illusions impressionnantes comme la disparition de son public lors d’un spectacle. Son tour le plus célèbre est la disparition de la Statue de la Liberté en 1983, un événement qui a ébloui le monde entier.

Si tout ça ne t’impressionne pas pour un sou parce que tu préfères la vraie magie, tu n’as qu’à relire les livres Harry Potter et nous laisser tranquille.

Sources : WikipediaTotally History