Le déconfinement arrive à grand pas et avec lui le spectre d’un éternel reconfinement menaçant qui pèse sur nos têtes. Alors que va t’il en être ? Comment endiguer définitivement cette épidémie ? Nous n’en savons rien et le gouvernement non plus, c’est même plutôt visible. Cependant nous avons réussi à mettre la main sur les plans B envisagés par nos dirigeants pour que cette fois-ci le déconfinement soit efficace et ne dégénère pas.

1. Mettre à disposition un numéro vert, comme ça, pour voir

Et pourquoi pas ? Bon y’a pas vraiment plus d’infos sur ce plan. On ignore quel type de services seront disponibles via ce numéro et on ignore même si il y aura quelqu’un pour répondre aux interlocuteurs mais une chose est sûre, à chaque fois que l’homme a mis en place un numéro vert, le problème s’est enfin réglé, comme la libération de Patrick Balkany par exemple.

2. Rendre le port du scaphandre obligatoire

Bon ça semble assez contraignant comme ça mais on s’y fait vite. L’idée serait d’inonder les rues parce que sinon on aurait quand même l’air cons en scaphandre sans être dans l’eau. Ça donnera un certain charme à nos villes et plus besoin d’aller à Venise comme ça. Un système de car scolaire sous forme de bouées sera par ailleurs mis en place.

3. Déconfiner tout le monde, attendre la 3ème vague et reconfiner

C’est triste à dire mais en vérité c’est le plan qui risque d’arriver. Alors oui vous allez me dire c’est ce qui s’est déjà passé après le premier confinement. Bah je suis d’accord, mais vous croyez vraiment qu’ils vont avoir bossé un peu sur une autre idée ? Pour rappel on parle des gens qui veulent enrayer le problème des violences policières en obligeant à flouter le visage de ceux qui les commettent.

4. Passer du Zaz en boucle dans toutes les rues

À un volume beaucoup trop fort. L’idée est ici de faire en sorte que les gens ne supportent plus de sortir. Dès qu’ils approcheront de leur porte d’entrée ils seront pris d’un réflexe pavlovien lié au traumatisme et se rouleront en boule au sol en convulsant. Une idée ingénieuse et qui pourrait vraiment fonctionner.

5. Inventer une légende de nouvelle bête du Gévaudan pour que les gens restent chez eux

C’est le lobby des chasseurs qui propose cette idée : inventer une sorte de bestiole mi loup mi phoque qui bouffe les gens dans les rues et se déplace dans toute la France à une vitesse incroyable en lâchant des caisses dont l’odeur elle même peut tuer. Du coup cela permettrait non seulement de faire en sorte que les gens aient trop peur pour s’aventurer dehors mais aussi aux chasseurs de sortir « buter du loup » pour reprendre la jolie formule de Christophe Castaner.

6. Reporter le nouvel an au mois de juin

Et seules les personnes qui auront eu le bac avec mention pourront le fêter. C’est cruel, mais c’est comme ça. Enfin vu qu’ils vont probablement le donner comme l’année dernière ça devrait aller. Et faire le nouvel an en été c’est quand même vraiment plus cool. Soleil et Mojito remplaceront les traditionnels neige et Picon.

7. Ne pas déconfiner mais transformer toutes les habitations en vérandas

L’idée peut sembler folle, voir complètement conne à première vue. À deuxième vue aussi d’ailleurs. Bon, l’idée est complètement conne j’avoue, mais au moins on aurait l’impression d’être dehors tout en restant à l’intérieur. L’idée vient d’un des membres du gouvernement souhaitant rester anonyme mais dont la famille tient le gros groupe mondial « Véran-Da ».

8. Imposer aux Français de se déplacer dans des boules à hamster

Le produit sera vendu en taille unique dans un premier temps. Ensuite il sera disponible en plusieurs tailles et coloris et avec options : chauffage, clim, parfum d’intérieur, douche intégrée…. Des rampes et autres toboggans à boules seront mis en place et remplaceront tous les autres moyens de transports. Le coup de main sera compliqué à prendre au début et il se peut qu’on se rentre un peu dedans mais ça va marcher c’est certain.

9. Obliger les Français à finir tout ce qu'ils ont dans leurs placards avant d'aller faire les courses (y compris la boîte de coeurs de palmiers)

Cruel, mais juste. Déjà fallait pas l’acheter à la base cette conserve de coeurs de palmiers, vous le saviez, vous avez même commencé à trembler au moment de payer à la caisse. Quoi qu’il en soit, le prochain justificatif pour aller faire des courses sera une photo datée de vos placards intégralement vides. Sinon vous risquez non seulement une grosse amende, mais également un stage de sensibilisation animé par Vincent Lagaf, donc jouez pas aux cons.

10. Faire des cartes de fidélité de confinés avec un système révolutionnaire de récompenses prestigieuses

Pour vous inciter à quand même rester chez vous on tamponne votre carte pour chaque jour où vous n’êtes pas sortis. Après 10 tampons vous gagnez un badge « Comme une bamboche triste », 20 tampons = un tapis de souris Éric Dupond-Moretti, 30 tampons = un jeu d’enjoliveurs (pas un lot, c’est vraiment un jeu comme les pogs avec des enjoliveurs décorés des plus beaux logos de partis politiques), 40 tampons = les rideaux de douches Gérald Darmanin (disponibles en deux modèles : Darmanin au ski ou Darmanin à la piscine) et enfin le gros lot de 50 tampons = un super avatar collector de Jean Castex dans Fortnite (dispo en 20 exemplaires seulement).

Voilà, vous savez tout grâce à notre investigation de longue et mauvaise haleine dans les couloirs secrets du gouvernement. Vous pouvez aller voir les trucs qu’on va tous faire la première semaine du déconfinement, histoire de patienter encore un peu avant le grand jour.