Parfois on fait des trucs inconsidérés qui peuvent s’avérer être de mauvaises idées sans s’en rendre compte, comme quand on décide de continuer de descendre la piste noire après avoir perdu un ski sans se dire que si à la base ce sport se fait avec deux skis c’est qu’il y a une bonne raison. Dans une idée sensiblement semblable de faire un truc qu’on ne pense pas dangereux et pourtant si, on trouve des mélanges assez étonnants d’aliments et de médicaments qui ne passent pas du tout bien ensemble et auxquels on n’aurait pas pensé. Du coup on a décidé de vous donner quelques-uns de ces cocktails qu’il ne faut absolument pas faire.

1. La réglisse

Inutile de vous dire que de manière générale il ne faut pas manger de cette saloperie, mais si vous aimez ça vous devriez quand même savoir que ça se mélange mal avec les traitements contre l’hypertension. Pourquoi ? Parce que tout simplement la réglisse augmente la tension, donc ce serait contreproductif, comme tenter d’éteindre un incendie en jetant des morceaux de bois imbibés d’essence dedans.

2. L'alcool

Bon, on va enfoncer cette porte ouverte, ou plutôt ce cadre de porte où il n’y a plus de porte tellement ça semble logique mais pourtant beaucoup d’entre vous font encore cette erreur qui peut vraiment devenir grave. La plupart des médicaments ne se mélangent pas avec l’alcool, vous pouvez lire la notice ou demander à votre médecin, ou au pire à l’épicier qui vous vend cette bouteille de vodka, mais essayez d’éviter le truc au maximum.

3. Le pamplemousse

Ça peut sembler étrange, et pourtant c’est tout à fait réel. En gros le pamplemousse est un « inhibiteur enzymatique », ce qui veut grossièrement dire qu’il peut empêcher notre corps de transformer le médicament après son ingestion et peut alors poser des problèmes à la gravité variable puisqu’il va se retrouver en plus grande partie dans notre sang. Renseignez-vous donc sur votre traitement et n’hésitez pas à poser la question à votre médecin ou votre maraîcher, ça peut vous empêcher de drôles d’emmerdes.

4. Le lait

À moins d’habiter dans un film américain où les gens boivent du lait à même la brique sans réelle raison, vous n’avez pas forcément d’en boire comme ça. Cependant, si vous le faites en prenant des antibiotiques, faites quand même attention avec certains produits laitiers et plus principalement ceux contenant de fortes doses de calcium puisqu’ils peuvent tout simplement réduire l’effet de ces médicaments. C’est déjà chiant de prendre des médocs, il faudrait veiller à ne pas le faire pour que ça ne serve à rien.

5. La vitamine K

Alors comme ça si je vous dis d’éviter les aliments riches en vitamine K ça ne vous avance pas forcément à grand chose, mais en gros si vous prenez des anti-coagulants il ne faut pas faire le con avec ces aliments puisqu’ils peuvent clairement en réduire l’efficacité. Dans liste vous trouvez les épinards, certains choux, les brocolis et d’autres trucs que vous pouvez trouver facilement sur le web, ou que votre médecin pourra trouver en faisant comme si il le savait vraiment alors qu’en fait il est allé vérifier sur internet.

6. La caféine

Alors vous pourriez répondre assez rapidement « nan mais de toute façon je ne bois pas de café je m’en fous », ce qui déjà fait de vous quelqu’un de méprisable mais surtout on peut trouver de la caféine dans d’autres produits comme dans certains thés et sodas. Lorsque vous prenez des antibiotiques, la caféine peut rester stockée dans votre petit corps puisque ces derniers en empêchent l’élimination et dans les cas les plus graves ça peut quand même vous filer des hallucinations et des problèmes au cœur et c’est franchement pas tentant comme ça.

7. Plusieurs agrumes

Les agrumes c’est un peu les Guillaume Canet des fruits, c’est sympa, mais faut arrêter d’en faire des caisses quand même. Citrons, pamplemousse (encore eux), oranges, clémentines… Tous ces fruits ne sont pas conseillés si vous prenez de l’aspirine ou des anti-inflammatoires, parce que ça peut vous filer des acidités et des brûlures d’estomac. Après vous faites comme vous voulez si vous aimez vous tordre de douleur toute la journée faites vous plaisir.

8. Le fromage

Ok, là c’est vraiment triste, se priver de fromage bordel, ça me donne envie de chialer rien que d’y penser mais c’est pourtant vrai. Si vous êtes sous antidépresseurs, évitez les fromages dans lesquels on trouve de la tyramine (mozzarella, gruyère, camembert, brie, emmental…) au risque de faire grimper votre tension. Pareil avec les antibiotiques contenant de la linézolide, c’est un mauvais mélange donc soyez vigilant comme si vous conduisiez derrière la voiture de mon grand-père.

9. Les bananes

Les fortes doses de potassium présentes dans les bananes peuvent altérer le fonctionnement de traitements cardiaques et d’hypertension, du coup il vaut mieux surveiller votre consommation de potassium puisque certains de ces médicaments vont déjà augmenter la dose de potassium dans votre corps, du coup ça peut faire un effet too much et vous pouvez exploser. Bon, peut-être pas mais en vrai c’est mauvais délire.

10. Le chocolat

Eh ouais, le chocolat contient aussi beaucoup de tyramine, comme le fromage, c’est pour ça que c’est bon et que les deux aliments se marient à merveille, comme un fondant au chocolat sauce au bleu. Du coup c’est la même consigne qu’avec le fromage, vous devez faire attention à ce mélange de l’angoisse. Désolé de vous amener de mauvaises nouvelles mais c’est comme ça.

Crédits photo : Topito

Allez, lisez bien les notices et arrêtez de prendre des médicaments avec n’importe quoi.

Sources : RFCRPV, Ameli, Klesia, The daily meal.