Être beauf, c’est tout un art. Il ne s’agit pas que de porter un bob Ricard et une coupe mulet en hurlant « J’ai le cigare au bord des lèvres » ou tout autres phrase de beauf. Non, être beauf, c’est plus que ça. C’est aussi donner aux femmes des petits surnoms pour leur donner envie de copuler sans attendre. Voilà donc quelques-unes des expressions à utiliser pour charmer ces demoiselles et les mettre dans votre lit en trente secondes. Si avec ça, elles ne donnent pas tout pour devenir votre petite femme et vous cuisiner des bons plats en vous attendant à la maison, je comprends R.

1. Les nénettes

Degré de beaufitude : 110% car ça parle de nénés mdr, les grosses loches.

La pire utilisation possible : Bon, les petites nénettes, elles nous servent un café ou elles continuent de bayer aux corneilles ?

2. Les zoulettes/Les zouzes

Degré de beaufitude : 50% car ça revient en force à cause de la Gen Z. Ils se prennent pour qui les jeunots là ??

La pire utilisation possible : Oh les zoulettes, vous participez au concours de tee-shirt mouillé du camping j’espère !

3. Les nanas

Degré de beaufitude : 70%, trop utilisé et rappelle beaucoup la marque de serviettes hygiéniques.

La pire utilisation possible : Alors les nanas, on se bronze les meules au soleil ?

4. Les bonnes femmes

Degré de beaufitude : 1000%, on est clairement sur le surnom le plus beauf de toute l’histoire des surnoms.

La pire utilisation possible : Non mais laisse J-P, les bonnes femmes vont s’occuper de débarrasser la table.

5. Les greluches

Degré de beaufitude : 140%, un surnom qui respire bon le féminisme.

La pire utilisation possible : Bon les greluches, on va pas y passer la nuit, on vous ramène chez nous ou pas ?

6. Les pépettes

Degré de beaufitude : 60%, trop donné à des chiens franchement.

La pire utilisation possible : Alors les pépéttes, ça part en ptite séance shopping ?

7. Les dindes

Degré de beaufitude : 75%, c’est vrai qu’elles piaillent fort les ptites femmes quand même hein ?

La pire utilisation possible : Elles vont se la fermer les dindes dans le fond là, on aimerait bien entendre le match !

8. Les gonzesses/Les gonzes

Degré de beaufitude : 130%, un classique efficace et indémodable.

La pire utilisation possible : Alors les gonzes, y a du monde au balcon ?

9. Les miss/Mistinguette

Degré de beaufitude : 100%, rendu d’autant plus angoissant quand il est utilisé sur des ados.

La pire utilisation possible : Salut les miss, alors ça fait quoi ce soir, on se boit un petit coup entre copines quand les mecs sont pas là ?

10. Les grognasses

Degré de beaufitude : 150%, un surnom qui donne pas du tout envie de devenir activiste chez les Femen, évidemment.

La pire utilisation possible : Oh mais faut se calmer les grognasses, avec votre féminisme de merde !

11. Les raclis

Degré de beaufitude : 10%, pas celui qui donne le plus envie de s’acheter des lunettes en forme de teub.

La pire utilisation possible : Oklm, posé à la piscine avec les raclis.

12. Bobonne

Degré de beaufitude : 135%, expression préférée d’Éric Dupont-Moretti, un homme bon et plein de sagesse, à prendre en exemple 24h/24.

La pire utilisation possible : Hé bobonne, tu m’ouvres une ptite binouze ?

13. Les gadjis

Degré de beaufitude : 65%, y a comme un goût d’appropriation culturelle gitane non ?? Faites plus original que ça.

La pire utilisation possible : Ça te dirait petit date au Courtepaille ma gadji ?

14. Les donzelles

Degré de beaufitude : 120%, expression qui faisait déjà son petit effet au Moyen-Âge.

La pire utilisation possible : Eh les donzelles, virez du terrain, y’en a qui voudraient jouer pour de vrai.

15. Les pouliches

Degré de beaufitude : 95%, un surnom qui donne envie d’enfanter à tout va.

La pire utilisation possible : Ah bah Emily Ratajkowski c’est une bonne pouliche hein, je te le dis !

16. Les pépés

Degré de beaufitude : 75%, ça inspire clairement le respect de la femme. À deux doigts de leur filer l’égalité salariale tsais.

La pire utilisation possible : Regarde-moi ça les pépés avec leurs lunettes de soleil là et leurs poses Insta ! Tout pour attirer l’attention, j’te jure…

17. Les poulettes

Degré de beaufitude : 45%, fonctionne encore mais trop entendu, c’est presque un surnom normal maintenant.

La pire utilisation possible : Fait chaud aujourd’hui, on a sorti la ptite jupe à ce que je vois les poulettes !

18. Les poupées

Degré de beaufitude : 180%, une objectification de la femme comme on l’aime, bravo à tous.

La pire utilisation possible : Et les poupées, elles prendront quoi en plat, de la salade ?

La science ne trompe pas, si tu utilises une de ces expressions ou l’un de ces diminutifs beaufs, c’est que tu es beauf. CQFD.