« Être un méchant, c’est pas gentil. Être gentil, c’est beaucoup plus sympa. » (Jésus)

Ok cette citation est peut-être fausse, mais c’est probablement ce qu’ont pensé certains personnages de film et de séries qui ont fini par sortir de leur ténèbres pour se tourner vers le camp du bien. C’est un ressort assez récurent dans les fictions, et souvent on s’attache beaucoup plus à ces vilains devenus de bons gros gentils qu’à ceux qui étaient sympa depuis le début. En voilà quelques uns (12, si j’ai bien compté) :

1. Steve Harrington dans Stranger Things

Dans la saison 1, Steve est un petit con qui aime harceler les nerds et qui passe ses nerfs sur Jonathan, le photographe zar-bi du lycée. Finalement, il se fait piquer sa copine Nancy par Jonathan (qui lui a mis une branlée) et il devient gentil pour combattre les monstres. Parce que oui, quand des monstres attaquent ta ville, finalement tu relativises un peu.

2. Michael dans The Good Place

Michael est l’architecte du « bon endroit », ce faux paradis qui était en fait un « mauvais endroit » (un enfer donc), parce que Michael était en réalité un gros méchant. Oui, quand on n’a pas vu la série, c’est compliqué à comprendre. Mais quoi qu’il en soit, Michael a fini par abandonner ses expériences de torture sur les gentils pour se joindre à eux afin de trouver comment envoyer à nouveau des gens dans le vrai bon endroit. Je me suis chopé une migraine rien qu’en écrivant ce point.

3. James Ford / Sawyer dans Lost

Au début de Lost, Sawyer est un petit con qui décide de la jouer solo sur le camp des survivants et qui arnaque un peu tout le monde tout en leur lançant des insultes pas hyper sympatoches. Mais après être tombé amoureux de Kate, il est reparti sur de bons rails et il s’est même sacrifié comme un BG en sautant de l’hélico pour économiser du carburant. C’est pas du bon héros ça ?

4. Jaime Lannister dans Game of Thrones

Tiens, on continue sur les blonds BG avec Jaime, qui est passé de « grosse enflure qui balance des gosses du haut d’une tour » à « mec sensible qui défend ses anciens ennemis de Winterfell », et tout ça grâce à Brienne qui lui a appris qu’on pouvait être autre chose qu’un gros con. Ça lui a évité de figurer parmi les pires fdp de Game of Thrones.

5. Vegeta dans Dragon Ball Z

Quand Vegeta arrive dans DBZ, c’est LE gros méchant surpuissant que Goku va devoir combattre, et on apprend qu’il a accessoirement déjà tué des milliards de personnes. Mais comme à peu près tous les mecs qui se mettent sur la route de Goku, il va finir par se prendre une râclée. Vegeta va alors devenir un simple rival de Goku, puis son poto, puis il fonder une petite famille et se mettre au tricot. (Ok la fin est fausse).

6. Spike dans Buffy contre les vampires

A la base, le vampire Spike arrive à Sunnydale dans le but de tuer Buffy. Pas très gentil, vous en conviendrez. Mais c’était sans compter sur l’arrivée d’un autre méchant, Angel, que Spike déteste encore plus que Buffy. Du coup, notre petit gars blond platine va préférer combattre Angel avec les gentils, et il deviendra même beaucoup plus sympa après être tombé amoureux de Buffy. Ah, l’amour…………………………….

7. Cordelia dans Buffy contre les vampires

Tiens, on aurait pu vous parler aussi d’Angel mais on va plutôt parler de Cordelia, trop souvent oubliée (et qui était un de mes premiers crush de célébrités). Cordelia, au début de la série, c’est la peste typique du lycée, la pom-pom girl populaire et méchante qui aime bien s’en prendre aux losers. Et puis à force de côtoyer Buffy et ses copains, elle va finir par les aider à combattre le vrai mal. Après, elle a ouvert une agence de détective avec Angel dans la série spin-off du vampire. Belle reconversion.

8. Drago Malfoy dans Harry Potter et les Reliques de la Mort : Partie 1 et 2

Alors là la rédemption est un peu plus subtile : Drago Malfoy, le petit con harceleur devenu Mangemort a fini par doucement retourner sa veste dans les derniers films. D’abord, il a fait semblant de ne pas reconnaître Harry quand on l’a amené dans son salon, ce qui lui a probablement sauvé la vie, et ensuite il s’est fait la malle avec ses parents à la fin de la bataille de Poudlard au lieu de rester aux côtés de Voldemort. Le mec était aussi un peu lâche, mais qui ne le serait pas quand on sait qu’on va se faire botter le cul par l’Elu et ses potos ?

9. Cable dans Deadpool 2

Ici, tout était une histoire de manque de communication. Quand Cable arrive du futur pour empêcher Rusty de devenir méchant, il se retrouve face à Deadpool qui veut l’empêcher de tuer Rusty, encore gentil à ce moment-là. Forcément, un quiproquo comme ça, ça aide pas à créer une belle amitié. Mais après quelques bastons, les gars finissent par discuter calmement, et on comprend que Cable a un cœur gros comme ça. Moralité : avant de vous taper sur la gueule, parlez un peu.

10. Dark Vador dans Le Retour du Jedi

Bon, en réalité, Dark Vador, c’est un gentil qui est devenu méchant puis redevenu gentil quelques minutes avant sa mort. Mais avant, quand il n’y avait que les épisodes IV, V et VI, c’était juste un méchant qui devenait gentil grâce à son fils Luke et qui se retournait contre son maître Palpatine. Eh ouais.

11. Cheryl Blossom dans Riverdale

Et voilà encore une pom-pom girl méchante insupportable et manipulatrice qui se révèle finalement vulnérable et sensible. Un grand classique des séries TV.

12. Sauron dans Le Seigneur des Anneaux

Vous vous souvenez à la fin, quand Sauron vient voir Frodon qui se réveille sans son lit pour lui faire une accolade ? Et puis quand il boit des coups avec les hobbits à la Comté ? Et quand on le voit danser tout nu sur une table ? Quel joyeux luron ce Sauron.

Maintenant on peut aller voir les vrais méchants de séries, ceux qui sont vraiment diaboliques.