De temps en temps, on fouine dans nos bd d’enfance. Et PAF, une grosse vague de nostalgie dans la tronche. Mais ça fait un bien fou. Alors, il est temps de rendre hommage à toutes celles et ceux qui nous ont accompagnés pendant l’enfance, et qui nous ont presque appris à lire et à écrire.

Pas de Tintin, de Schtroumpfs, d’Astérix ou même de Lagaf’ ici, désolé pour les plus âgés d’entre vous mais ces monstres du 9ème art pourraient faire partie de n’importe quel classement de toutes façons. On s’est concentré sur d’autres types de personnages, mais à coup sûr : vous allez avoir envie de retourner fouiller vos vieilles BD.

C’est parti !

1. Le petit Spirou

Une évidence.

Parce que le personnage de Tome et Janry est un petit rigolo un peu vicelard, mais qu’on l’adore. Et puis tous les personnages secondaires sont absolument incroyables, du Pépé à Vertignasse, en passant par la somptueuse Mlle Chiffre ou l’étrange abbé Langélusse.

Mais le GOAT, le meilleur personnage : c’est évidemment Désiré Mégot. Tout simplement, le meilleur prof de l’histoire de la BD. N’est-ce pas, bande de moules ?

2. Tom Tom et Nana

Ca ne sert à rien de nier : vous aussi vous étiez abonnés à « J’aime Lire », et vous aussi le seul truc que vous lisiez dans le magazine c’était « Tom Tom et Nana »

Absolument comme la France entière.

3. Léonard

L’inventeur le plus génial de la BD devait figurer dans ce classement.

Accompagné de son fidèle Basile, le génie a parfois du mal à être génial. Et c’est ça qu’on adorait. Des machines éclatées au sol, des inventions qui ne marchent pas, des problèmes techniques et puis surtout Basile qui fait tout foirer, bien sûr.

Une BD un peu sous côté, mais qu’on adore refeuilleter. Longue vie à Léonard.

4. Kid Paddle

Notre geek préféré.

Des jeux vidéo, de la salle d’arcade, des monstres et des boss partout. Et un vrai respect du jeu vidéo, ce qui est assez rare pour être souligné. La seule BD qui donnait autant envie de jouer à la Nintendo 64 que de lire la page suivante. Et bien sûr, on est obligés de mentionner l’incroyable Horace. La plus grosse tête de turc de l’Histoire.

Merci d’exister, Horace.

5. Lanfeust

Ah le nombre d’heures passées au CDI à parcourir les BD de Lanfeust.

Des aventures incroyables dans un univers d’héroic fantasy. Beaucoup de magie et encore plus d’humour, surtout grâce au troll Hébus qui est autant sanguinaire qu’attachant. Des méchants très stylés eux aussi, comme Thanos (rien à voir avec les Avengers, quoique).

Bref, une BD qui nous a fait voyager comme pas permis. On a longtemps rêvé d’aller visiter Troy, et c’est peut être même encore un peu le cas …

6. Mélusine

La meilleure sorcière de l’Histoire de la BD.

Un peu comme Léonard, Mélusine fait de son mieux mais ça ne marche pas tout le temps. Pas évident d’être une sorcière. Ce qui rend la BD très drôle mais aussi très touchante, ce que n’ont pas forcément les autres personnages de ce top.

Mélusine est drôle, naïve, et sacrément complexe. Un personnage parfait, donc.

7. Titeuf

Que dire ?

Titeuf, on le connaissant avant même que ça devienne une superstar. Et le succès est mérité.

Tout est drôle, tout est malin. Les sujets sont très bien traités, même les plus « délicats ». Et puis cette bande de potes donne vraiment envie d’en faire partie.

C’est pô juste.

8. Lucien

ROCK’N ROLL.

Lucien le rebelle et sa moto devait forcément être là aussi. Plus mature que les autres, mais pas moins culte. Lucien c’est le rock, l’anarchie, la moto, les concerts et les bananes.

Une vraie BD qui sent la sueur et la bière.

9. Max et Lili

Les cousins éloignés de « Tom tom et Nana ». On en a bouffé du Max et Lili. Faut dire qu’il y a environ 400 tomes et que les petits livres coutaient même pas deux euros, donc nos parents en achetaient un stock énorme et c’était fini.

Mais au delà de ça, la BD était quand même très chouette et osait aborder des sujets pas évidents pour les enfants : la drogue, le chômage, la timidité ou même le harcèlement.

Et mine de rien, réfléchir sur tous ces sujets a peut être fait de nous de meilleures personnes. Bon ça n’a pas marché pour tout le monde, mais Max et Lili ont fait de leur mieux.

10. Cédric

Dans la même lignée que Titeuf et le Petit Spirou je demande : Cédric.

Parce qu’au fond, on était toutes et tous amoureux de Chen.