Quand on pense aux chercheurs d’or, on pense souvent à un vieux type un peu cinglé, une barbe longue comme le bras, qui, armé de son tamis, s’active inlassablement sur un cours d’eau quelque-part dans l’ouest des États-Unis. Pourtant, pas besoin d’aller si loin pour trouver des pépites. En France aussi on trouve de l’or. En moindre quantité certes mais on en trouve quand même. Des milliers de passionnés s’activent à longueur d’année sur les rivières de notre pays dans l’espoir de tomber sur un gisement et parfois, ça marche. Attention néanmoins, car l’orpaillage de loisir est réglementé. Chaque département appliquant sa propre politique. Mieux vaut donc bien se renseigner avant de se lancer…

1. Le Gard

C’est reconnu : le Gard est l’un des départements les plus riches en or de France. On en en déjà retrouvé dans des cours d’eau comme le Gardon d’Alès, le Gardon de Saint-Jean, La Ganière, La Cèze ou Le Luech.

2. L'Hérault

Pour espérer trouver une pépite dans l’Hérault, rendez-vous au niveau de l’Orb et de l’Hérault, sur la portion comprise entre Saint-Bazille de Putois et Ganges.

3. L'Ardèche

Particulièrement riche, l’Ardèche comprend quatre cours d’eau particulièrement plébiscités par les orpailleurs amateurs, à savoir l’Eyrieux, le Doux, l’Ardèche et le Chassezac.

4. L'Ariège

Les Pyrénées sont idéales pour chercher de l’or. En Ariège notamment, dans le Salat ou l’Arize. À vos tamis !

6. Les Pyrénées-Orientales

Direction la Tête, le Tech, le Réart… Ici aussi on peut trouver de l’or.

7. La Haute-Savoie

Le Rhône, l’Arve, le Fier et le Chéran sont des cours d’eau très populaires dans la communauté des orpailleurs.

View this post on Instagram

#rivière #cascade #montagne #lechéran

A post shared by Bénédicte (@benedicte_cln) on

8. Le Puy-de-Dôme

Ici, la Burande, à Singles, est particulièrement indiquée vu qu’elle draine les mines d’or de la Bessette. Sait-on jamais. Sinon, on peut aussi essayer dans l’Allier et la Haute-Dordogne.

9. La Lozère

Des vacances dans ces sublimes contrées peuvent donner l’occasion de trouver quelques pépites. Tout spécialement dans le Coulagnet, la Colagne, le Lot et la Truyère.

10. Le Cantal

On termine par le Cantal avec la Jordanne et la Truyère également. Et au pire, si jamais vous faites chou blanc, vous pourrez toujours vous consoler avec le fromage, qui n’exige pas de passer des heures à tamiser de l’eau glacée. De toute façon, on vous l’avait déjà dit on a toutes les raisons d’aller vivre dans le Cantal.

Et peut-être que comme nous, il y a tout plein d’autres trucs que vous ne saviez pas sur l’or.

Source : Wikipedia, Actu Toulouse