On n’arrête pas le progrès comme dit ce vieil adage, comme quoi on ne raconte pas que des conneries. Là dessus, en médecine c’est très souvent que de nouvelles percées viennent révolutionner le monde, notamment sur la greffe d’organes artificiels qui n’a de cesse d’évoluer. Alors voyons ensemble quelques exemples d’organes qu’on peut ou qu’on pourra se faire greffer dans un futur proche, ça s’annonce révolutionnaire.

1. La trachée

Cette greffe est souvent extrêmement complexe car les malades qui la reçoivent peuvent ne pas supporter le traitement anti-rejet qui la suit (notamment sur des greffes de trachées synthétiques). Les recherches pour créer une trachée artificielle continuent d’évoluer, principalement en utilisant une partie de l’aorte abdominale pour remplacer celle de la trachée que l’on a enlevé.

2. L'oeil

Sur ce sujet les études et recherches évoluent aussi rapidement, avec une percée significative en 2020 lors de la création d’un prototype d’oeil artificiel prometteur. Si le champ de vision et la résolution de ce prototype ne sont pas encore au même niveau qu’un oeil « normal », cela représente un premier pas clairement encourageant qui ne peut que s’améliorer.

3. Le coeur artificiel

La première greffe de coeur artificiel total a été un succès il y a à peine quelques jours. Jusqu’ici les coeurs artificiels n’étaient que partiels et c’est donc une avancée majeure dans le domaine. S’il faut encore attendre pour observer comment va évoluer la greffe, cela pourrait devenir une étape historique dans le traitement des maladies cardiaques et le manque de greffons disponibles par rapport au nombre de personnes qui en ont besoin.

Crédits photo (CC BY 3.0) : rick proser

4. Le pancréas

Cette recherche qui pourrait faciliter la vie d’un nombre important de personnes diabétiques continue également d’évoluer. L’idée principale serait de remplacer le pancréas pour mesurer l’apport d’insuline en fonction du taux de glycémie. Si de nombreuses avancées dans ce domaine existent déjà, elle n’empêchent pas totalement l’injection d’insuline et peuvent donc être améliorées pour obtenir un système qui s’auto-régulerait.

5. L'urologie

Sur le plan urologique, de nombreuses greffes pourraient continuer d’améliorer la vie de nombreuses personnes. Si les sphincters urinaires artificiels existent déjà depuis les années 80, la greffe de vessies ou d’urètres artificiels est également possible. L’idée est de continuer d’optimiser ces organes artificiels pour obtenir des résultats encore plus remarquables et qui fonctionneraient de manière totalement indépendante.

6. L'oreille

Si de nombreux appareils auditifs existent, la greffe d’un système auditif artificiel pourrait devenir de plus en plus qualitative avec de nombreuses recherches dans le domaine. Le système déjà existant est de faire le lien entre une prothèse auditive externe qui envoie des signaux à des électrodes placés à l’intérieur de l’oreille dans la cochlée. Une éventuelle avancée majeure pourrait créer un système entièrement interne.

Crédits photo (Domaine Public) : Maxim Razin

7. Le rein

Les recherches sur la création de reins artificiels existent depuis de nombreuses années et continuent d’évoluer avec le temps. Le principal problème des reins artificiels existants est leur taille contraignante, mais une équipe de chercheurs travaille actuellement sur la création d’une version miniaturisée de l’organe, ce qui serait une avancée considérable.

8. Le poumon

Les poumons artificiels font partie des organes les plus complexes à produire mais d’actives recherches sur le sujet continuent de se poursuivre. Si des prototypes externes au corps existent, la production de poumons artificiels internes constitue l’étape prochaine de la recherche sur le sujet.

Comme dit QuentinD, y’en a un paquet qui devraient se faire greffer des couilles surtout.

Sources : 20 minutes, Le Figaro (1, 2, 3), Futura Santé, Le Parisien, Wikipédia.