Si vous avez déjà passé l'examen du code de la route ou que vous êtes actuellement en train de le réviser, vous avez probablement déjà vu passer quelques panneaux dans votre manuel de code devant lesquels vous vous êtes dit "tiens, celui-là je suis pas prêt de le voir en vrai". Eh bien c'est pas complètement faux, puisque selon où vous vivez vous serez amenés à croiser des panneaux différents (rare de voir un panneau annonçant des troupeaux de biches dans le 15ème arrondissement de Paris). Nous allons donc voir ensemble quelques exemples des panneaux qu'on ne voit vraiment que dans le livre de code et c'est tant mieux. Et si tu fais partie de la catégorie de personnes qui n'a pas encore son code, Stych, l'auto-école nouvelle génération, te propose une offre de code à 19.99€ avec une super app pour réviser, alors go go go passez ton code !

Top partenaire [?]

1. Accès interdit aux véhicules à traction animale

C’était peut-être très utile au début du siècle dernier, mais là on a un peu de mal à voir l’intérêt d’un tel panneau. Essayez de compter dans votre tête, là comme ça, le nombre de fois où vous avez vu une vieille chariote tirée par un cheval ou un boeuf sur une route quelconque. Vous voyez ? Ça mérite vraiment un panneau d’après vous ?

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Roulex 45

2. Emplacement de mise à l'eau d'embarcations légères

A moins d’habiter à proximité d’une rivière, il y a peu de chances pour que vous tombiez sur ce petit bonhomme qui porte un canoë comme s’il pesait que dalle. Rien que le titre du panneau donne le ton, beaucoup trop complexe, beaucoup trop précis, on ne capte pas dans quelles circonstances on va tomber là dessus à moins de conduire dans une base de loisirs.

3. Interdit aux troupeaux

Rare en pleine ville, pas forcément présent sur chaque route de campagne non plus. Personne ne sait si c’est un vrai panneau où s’il s’agit de l’invention ingénieuse d’un habitant de la campagne qui en avait vraiment sa claque que son voisin passe chaque jour avec ses bêtes sur son terrain tout en le souillant allègrement.

4. Accès interdits aux voitures à bras

Mieux que les chariots tirés par des bêtes, ce panneau représentant des « voitures à bras » (avouez que vous découvrez le concept) est également un inconditionnel. C’est vrai qu’on en croise beaucoup par les temps qui courent, mais uniquement en Auvergne par temps sec.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Roulex 45

5. Point de départ d'un circuit de ski de fond

Bon on déconne on déconne, mais ce panneau là même si on ne le voit qu’à la montagne, des gens qui font du ski de fond ça se trouve à peu près partout où y’a des amoureux de la glisse qui veulent taquiner la pente : c’est à dire partout où on vend des polaires et des mousquetons. Du coup faites gaffe quand même, n’allez pas en écraser un.

6. Chemin obligatoire pour cavaliers

On le voit quand même à certains endroits de nos campagnes, mais il reste relativement rare (ça ne compte pas si vous êtes vous-même cavalier, on parle des gens normaux là). Généralement faut pas trop déconner avec ce panneau, si l’envie vous prend de faire fi de cette obligation et de quand même avancer sur l’autoroute avec votre cheval, faudra pas se plaindre si « Paillette » ne passe pas le prochain péage.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Roulex 45

7. Gare auto / train

Bon, on va pas se mentir, ça reste relativement rare d’entendre dans la vie de tous les jours quelqu’un dire la phrase « vite, où est la gare auto / train la plus proche ? » et ça semble assez évident. Déjà parce qu’une voiture ça roule très bien sans avoir besoin de train mais aussi parce que ça reste quand même un moyen de transport particulièrement étrange. Du coup le panneau reste assez rare et on n’y prête pas forcément attention.

8. Passage d'animaux domestiques

On voit assez souvent le fameux panneau « passage d’animaux sauvages », mais quand même plus rarement celui-ci. Alors oui, des fois y’a des troupeaux de vaches qui passent et un panneau représente d’ailleurs ce noble animal. Ce qu’il ne dit pas cependant, c’est que ces animaux sont principalement dressés pour traverser la route et emmerder les automobilistes. Ça semble complètement con, mais après 15 ans à garder des moutons allez voir si vous n’avez pas des idées foireuses de trucs à leur apprendre.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Roulex 45

9. Point de détente

Alors le panneau d’aire de repos ok, le panneau de zone de jeux pour enfants d’accord, le panneau pour les pique-nique passe encore… Mais celui-là faut m’expliquer. Ce serait un truc genre « zone pour faire du sport » ok, mais « point de détente » sérieusement ? Qui se détend en courant comme s’il était poursuivi par un ours ? Du coup c’est pas validé ça, si ça tombe au code vous répondez « panneau d’appel à l’aide » ou un truc du genre.

10. Maubeuge

Ouh là là, extrêmement rare celui-là. Tellement qu’il n’est pas forcément dans le code de la route ni vraiment dans la ville de Maubeuge. Une vieille rumeur dit qu’on a vu ce panneau dans la campagne environnante de Bordeaux mais finalement non, c’était juste un chevreuil. En tout cas à moins d’aller à Maubeuge vous n’êtes pas prêts de le voir celui-là.