Certaines personnes arrivent à rester énigmatiques même dans leur mort, comme ma grand-mère dont on ne comprenait pas pourquoi elle salait énormément ses plats et dont on a découvert à la lecture de son testament que c’est parce qu’elle nous détestait. Au niveau historique on trouve plusieurs tombes énigmatiques de grandes figures de l’Histoire et aujourd’hui on va se pencher sur celle du plus grand conquérant du monde : Genghis Khan.

Les légendes autour des funérailles

1. Un personnage particulier

Non seulement Genghis Khan n’était pas un commode, mais en plus il avait une tendance à faire des choses assez violentes comme installer des grosses planches de bois sur ses ennemis et dîner dessus pendant qu’ils agonisaient. Son souhait était d’avoir une tombe anonyme et gardée secrète, soit par modestie (ce dont je doute) soit pour qu’aucun ennemi ne vienne pisser dessus de rage (parce qu’il en avait quelques-uns).

2. Seuls quelques manuscrits donnent un indice sur l'emplacement de la tombe

Aucun registre de l’époque ne parle précisément de l’endroit où a été enterré le Khan à part une poignée de manuscrits qui font mention de la région d’Ordos dans laquelle on trouve la montagne sacrée Burkhan Khaldun. Ce serait dans cette région que se trouverait la tombe mais elle fait plus de 240km2, donc autant vous dire que c’est pas simple.

3. Il a fait buter tout le monde qui l'avait enterré

Une escorte funéraire s’est occupée d’emmener le corps de Genghis et des esclaves de l’enterrer en haut des montagnes de Mongolie. Sur le chemin l’escorte aurait croisé une caravane de voyageurs qui ont été massacrés parce qu’il fallait que personne ne sache où était le corps. Vous allez me dire « mais l’escorte elle savait où il était enterré » et vous avez raison. C’est pour ça que tous les membres de l’escorte ont été butés également (les légendes parlent de près de 2000 personnes). Pratique pour éviter les spoils.

Crédits photo (Domaine Public) : Auteur inconnuUnknown author

4. Des dizaines de légendes différentes

On raconte un paquet de légendes autour de l’emplacement de la tombe de Genghis Khan, ce qui n’aide pas du tout à la trouver. Deux versions peuvent cependant trouver une certaine crédibilité :

– On aurait détourné une rivière pour recouvrir l’emplacement de la tombe, faisant en sorte que l’endroit ne soit jamais visible.

– On aurait amené une centaine de chevaux pour piétiner le sol, on aurait planté des arbres et hop, quelques années plus tard il était déjà impossible de retrouver l’emplacement.

5. Des sources disent que le corps n'est jamais rentré en Mongolie

Bon en plus d’avoir un endroit complètement caché, certains textes disent que le tombeau ne contiendrait même pas le cadavre de Genghis Khan. Effectivement certains avancent que seuls ses vêtements auraient été ramenés en Mongolie et que son cadavre aurait été enterré bien loin de sa terre natale.

Les recherches du tombeau

6. La montagne enfin ouverte aux archéologues

Pendant de nombreuses années l’accès à la montagne était interdit et les gens qui s’y aventuraient pouvaient se faire tuer, donc c’était pas vraiment une bonne idée d’aller chercher le trésor. Depuis quelques années on a enfin ouvert l’accès aux archéologues et chercheurs qui respectent l’environnement de la région.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Ganzorig Gavaa

7. "S'il voulait qu'on le trouve il aurait laissé des signes"

La recherche du tombeau de Genghis Khan n’est pas vraiment quelque chose qui concerne le peuple mongolien, de leur propre avis il faut respecter le souhait du Khan d’avoir droit à une tombe anonyme et ne pas violer son souhait. Ils prennent le manque d’information sur la localisation comme un argument pour appuyer la volonté de rester caché et cette envie de découverte concerne donc plus les Occidentaux.

8. De multiples recherches abandonnées ou stoppées

Historiquement de nombreuses recherches ont pris place, notamment une très importante en 1900 dirigée par des scientifiques mongols et japonais. Mais des protestations ont stoppé les recherches. Certaines personnes pensent que trouver la tombe pourrait provoquer une malédiction et décident de les empêcher. Mais un autre aspect qui ralentit réellement les recherches est la nature du terrain : les paysages de Mongolie sont vastes et parfois inhospitaliers, sans parler du fait qu’il n’y a quasiment pas de routes. Un peu chiant pour chercher un truc déjà très bien caché.

9. On a commencé à chercher la localistation par satellite

Afin de trouver des traces visibles avant de se rendre sur place et d’éviter d’abimer les sites protégés des scientifiques ont commencé à utiliser des images satellites pour faire leurs recherches. L’opération était ouverte aux volontaires et ainsi plusieurs milliers de sites ont été vérifiés, ce qui a permis de trouver près de cent localisations qui pourraient être des tombeaux et des cimetières datant d’époques différentes et dont certains remontent à l’âge de bronze.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Nk

10. Trouver sa tombe pourrait permettre de savoir comment il est mort

L’un des autres mystères qui entoure Genghis Khan est la véritable raison de sa mort, en retrouvant son cadavre on devrait pouvoir identifier laquelle des versions de son décès est la vraie. Certaines sources parlent d’un assassinat, d’autres d’une chute à cheval, d’autres d’une flèche dans le genou et d’une infection… Difficile de tirer le vrai du faux, mais trouver le corps du Khan pourrait permettre d’avoir une version officielle de sa mort.

Après plus de 800 ans de recherche la tombe reste l’un des secrets les mieux gardés de l’histoire. Vous pouvez aller voir les clichés pas faux sur la Mongolie, vous en saurez plus sur ce beau pays.

Sources : Wikipedia (1, 2), BBC, Daily Times, Ranker.