Et voilà, il l’avait annoncé depuis quelques mois, mais c’est aujourd’hui que ça se passe : Jean-Pierre Pernaut quitte le JT de 13h après 33 ans de bons et loyaux services. Forcément, en 33 ans, il en a fait des choses, et il nous a laissé un paquet de souvenirs. Des bons, des mauvais, mais quand même surtout des bons (et encore des mauvais). Qu’on l’aime ou non, il va nous manquer le bougre.

1. Quand il s'est mis à tousser en plein lancement d'un reportage sur le Covid-19

Il nous a bien fait flipper sur ce coup-là le bonhomme. C’était vraiment le pire moment pour avoir une quinte de toux et pourtant c’est celui qu’il a choisi.

2. Quand il a oublié qui était notre Président

En même temps, Sarkozy c’était son chouchou, on comprend qu’il ait eu du mal à passer à autre chose.

3. Quand il interviewait des artisans qui fabriquaient des santons ou des écharpes en poil de uc

A chaque nouvelle saison c’était les mêmes reportages sur des métiers qu’on avait pas tant oubliés que ça puisqu’on y avait droit tous les ans. En fait le mec ne présentait plus un JT mais un magazine sur la ruralité pour faire plaisir à l’audience, et tant pis si on zappe les vraies infos.

4. Quand il nous montrait les décos de Noël d'un village dont on n'avait rien à carrer

« Aujourd’hui nous allons du côté de [insérer le nom d’un petit village que personne ne connaît] pour vous montrer les belles illuminations de Noël qui ont été installées par la municipalité. Bon après-midi à tous. »

5. Quand il a fait sa première apparition TV

Bon on n’était pas tous nés à l’époque mais grâce à l’INA on peut apprécier la classe du gars qui interviewe un monsieur qui a retrouvé un gosse tombé dans un puits. Un grand moment d’information. On apprécie tout particulièrement la dernière question posée au petit garçon : « t’étais content de sortir du puits ? » BAH NON DUCON J’AVAIS ENVIE DE FAIRE MA VIE DEDANS.

6. Quand il a poussé un coup de gueule pendant le confinement

Il était vraiment pas content le JPP quand il s’est rendu compte que personne ne respectait le confinement alors que lui il se faisait chier à présenter le JT depuis son salon.

7. Quand on l'a attaqué avec des boules de neiges en plein JT

COMME PAR HASARD Y’AVAIT DE LA NEIGE DANS LE STUDIO !!! LA MAGIE DE NOEL !!!

8. Quand il a poursuivi son virage à droite pour opposer les sans-abris et les migrants

En 2016, après un reportage sur les centres pour sans-abris saturés, JPP a sorti son meilleur enchaînement : « Voilà, plus de place pour les sans-abris, mais en même temps les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France. » Et c’est un 10/10 de la part des jurés du RN.

9. Quand, d'une manière générale, il donnait son avis sur tout

Parce que, bien entendu, on avait besoin de l’avis de JPP qui nous dit que les cheminots ils font la grève pour rien ou que les manifestants c’est que des casseurs. Ah là là, il va nous manquer.

10. Quand il nous a présenté un petit sujet bien misogyne sur le foot féminin

On n’oublie pas de citer Michel Izard qui a pondu ce magnifique reportage.

11. Quand il disait aussi des trucs vrais

En même temps, heureusement qu’il ne disait pas que des conneries.

12. Quand il nous reparlait des coco de paimpol chaque année

OUI JEAN-PIERRE C’EST LA SAISON DES COCO DE PAIMPOL ON A COMPRIS.

13. Quand il a fait la pub pour sa chaîne JPPTV ces 10 derniers jours

C’est sympa l’auto-promo mais quand c’est tous les jours ça fait quand même un peu beaucoup. Les gens matent le JT pour avoir des infos, pas pour écouter de la pub.

14. Quand il avait interviewé Macron qui avait laissé un mot étrange aux élèves d'une école

Le message caché de Macron sur TF1

Puissant ce message ?

Posted by Topito on Thursday, April 12, 2018

15. Et puis quand il nous a annoncé qu'il partait

Avec la musique triste ça fait quand même un petit pincement au cœur. On a l’impression de perdre notre meilleur ami de droite. Tu vas nous manquer JPP.

16. Et on n'oublie pas le Pernaut Revenge de Mister JD

Le concept a été repris plus tard chez Quotidien, mais on voulait rendre à César ce qui était à lui-même.

A la revoyure JPP !

Pour plus de souvenirs, allez voir du côté des sujets engagés de Pernaut et de notre vieuuuux top du « qu’est-ce que ça fout dans un JT ? »