Si le retour à l’école des enfants fait jaser entre avis défavorable du conseil scientifique, empressement du gouvernement, crainte légitime du corps enseignant et des parents d’élèves (même s’ils en avaient certainement ras le bol de faire l’école à la maison), Topito a réussi à mettre la main sur des mesures déclassifiées, top secret défense et complètement fausses.

1. Un grand verre de gel hydro à la cantoche

Si le président de la première puissance mondiale pense que c’est une bonne idée, autant y aller à fond. Et les Américains ont souvent de bonnes idées : la guerre du Vietnam, la guerre du Golfe, John Travolta…

2. Enduire l’enfant de gel hydroalcoolique

En effet, ce très prisé désinfectant annihile le virus en une simple et vigoureuse application. Malheureusement, tremper l’enfant dans un bac de gel le fait tomber dans les pommes en quelques secondes.

3. Six mètres de distanciation sociale

Au lieu des 27 élèves présents en moyenne dans une salle de classe française, le chiffre tombe à 3. De quoi assurer un suivi optimum des trois chanceux/chanceuses… mais pas trop près, merci.

4. Des masques en titane dès la maternelle

Selon l’université de Cambridge, le port du masque est plus efficace que le confinement (attention, cette information est véridique). Seul hic à l’application de cette mesure : les risques d’asphyxie.

5. Faire vivre les enfants à l’école jusqu’à la fin de l’année scolaire…

… ceci dans le but de créer un cluster scolaire. Les cours seront donnés grâce à des mégaphones. Les repas livrés par drones. Des bacs en permaculture. Des élections afin de décider qui sera le chef. Les enfants pas assez autonomes ? Attendez de voir.

6. Remplacer les enseignants par des robots

Parce qu’on le sait tous : les robots sont vraiment trop cool. Méfiance cependant : dans une logique de réduction des coûts, cette mesure risque d’être réellement prise – s’applique également au corps médical.

7. Reprise de l’école en juillet 2023

La prudence. Oui, la prudence. Cependant, en apprenant cela, le syndicat des parents s’est empressé d’envoyer un communiqué intitulé « AAAAAERAARTGGHHT ». Ce qui équivaut à un refus.

8. Le mobilier de classe brûlé puis remplacé puis re-brûlé puis re-remplacé

Assez vite oubliée, cette mesure aurait pu coûter en un seul mois au gouvernement la bagatelle de seize millions d’euros.

9. Anticiper les éternuements en sortant de classe

Car, on le sait tous : un éternuement s’anticipe toujours. Surtout lorsque l’on a cinq ans.

10. Chaque enfant responsable de sa propre hygiène

Assurément la mesure la plus inapplicable de la liste : les enfants sont d’invraisemblables porcs.

Manque de courage politique ? Crainte idéologique ? Tout porte à croire que ces mesures ne verront jamais le jour. En effet, elles sont complètement fausses. Si tu es persuadé du contraire, Topito te conseille de retourner à l’école (enfin, pas tout de suite). Ah… il va nous manquer ce confinement.