Chaque année, c’est le même discours : « 2019 était pourri, j’espère que 2020 sera mieux ». Eh ben là, on peut dire que c’est loupé : ça commençait déjà mal avec Trump qui a failli déclencher une troisième guerre mondiale avec l’Iran, ou avec les incendies en Australie, et la pandémie de Covid-19 a bien enfoncé le clou pour nous montrer que 2020 c’était une année de merde. Sauf pour un truc : les memes. Ils sont toujours aussi bons, surtout quand ils nous parlent de 2020. N’oubliez pas de vous abonner aux comptes des memeurs si vous aimez leur travail.

1.

View this post on Instagram

Encore et toujours la météo...

A post shared by Jorges Abitbol (@jorgesabitbol) on

2.

View this post on Instagram

2k20 ?

A post shared by JJS13 (@jojoslam13) on

3.

View this post on Instagram

Il n'a évidemment pas de sot métier

A post shared by Jorges Abitbol (@jorgesabitbol) on

5.

View this post on Instagram

Jackie Chan

A post shared by Jorges Abitbol (@jorgesabitbol) on

6.

View this post on Instagram

A méditer...

A post shared by Jorges Abitbol (@jorgesabitbol) on

7.

View this post on Instagram

La nature reprend ses droits

A post shared by Jorges Abitbol (@jorgesabitbol) on

8.

View this post on Instagram

Rendez la farine svp. ??

A post shared by Topito (@topito_com) on

11.

View this post on Instagram

ouaip.

A post shared by Topito (@topito_com) on

13.

View this post on Instagram

Je suis confiné

A post shared by Jorges Abitbol (@jorgesabitbol) on

15.

View this post on Instagram

Ma contribution à cette trend que j'aime beaucoup

A post shared by Jorges Abitbol (@jorgesabitbol) on

16.

View this post on Instagram

Ah ben voilà !

A post shared by JJS13 (@jojoslam13) on

17.

View this post on Instagram

#eliott

A post shared by Memes de?centralise?s (@memesdecentralises) on

Et bien sûr n’oubliez pas tous les autres tops de meme. Au hasard, les memes sur le confinement, les memes sur koh lanta, les memes féministes et puis les memes sur la cuisine (on en a encore plein d’autres à retrouver ici).

Image de couverture : Jorgesabitbol (abonnez-vous)