Si tu parles de memes à quelqu’un, il va se dire que t’es bien gentil avec tes conneries de memes sur Vin Diesel ou autre mais que tu devrais peut-être grandir un jour. Il n’imagine même pas que les memes peuvent avoir une portée beaucoup plus grande qu’une simple image qui fait sourire. Parfois, les memes dépassent le cadre de la blague et viennent interférer avec la politique, l’économie, voire l’Histoire. EH OUAIS MON POTE.

1. Pépé la Grenouille est devenue un symbole d'extrême droite

A l’origine, ce meme était totalement neutre, sans aucune connotation politique. C’était une simple grenouille type cartoon un peu moche qu’on pouvait utiliser d’un million de manières différentes (au moins). Et puis ça a dérapé pendant la campagne de Donald Trump pour les élections présidentielles de 2016 aux USA. Ses soutiens et divers groupes de l’extrême droite américaine se sont emparés de Pépé la Grenouille pour diffuser leurs discours de haine, et depuis le meme est associé à ces gens-là. Son créateur, Matt Furie, est tout simplement dégoûté que son bébé ait servi à ça et a déjà porté plainte contre certains groupes. C’est moche.

2. Les images de Winnie l'Ourson sont interdites en Chine depuis qu'on a noté la ressemblance entre Xi Jinping et l'ourson

En 2013, le président chinois Xi Jinping a rencontré Barack Obama aux States, et des petits malins ont ressorti une image de Winnie L’Ourson qui ressemblait étrangement aux deux hommes d’Etat en train de marcher. Obama s’en foutait, mais Xi Jinping, lui, ça l’a fait moyennement marrer. En réaction, il a tout simplement interdit les images de Winnie L’Ourson en Chine. Le mec a ZERO HUMOUR. Mais est-ce que ça nous étonne ? Pas tant que ça honnêtement.

3. Quand le Doge est devenu une monnaie

Doge, c’est l’un des premiers énormes memes d’internet. Le petit chien de race shiba avec son regard en coin, on l’a vu dans des centaines de milliers de mises en scènes différentes, et il représente à lui seul une certaine idée de l’Internet libre. Mais là où il s’est mis à changer l’Histoire, c’est quand on en a fait une cryptomonnaie en 2013, le Dogecoin, soutenue entre autres par Elon Musk, et que cette monnaie a vu sa valeur se multiplier par plus de 100 en quelques années. C’est tout simplement fou.

4. Le meme Drake est maintenant utilisé dans toutes les manifestations

Le meme avec la tête de Drake n’avait aucune visée politique à l’origine : de deux captures d’écran tirées du clip de Hotline Bling, on a créé un des memes les plus utilisés de ces dernières années. Mais le template était tellement facile à utiliser qu’il a inspiré beaucoup de monde, y compris les manifestants qui l’ont repris pour lutter contre les pouvoirs en place. Sur les pancartes de manifestations, en plus des messages habituels, on a donc maintenant le meme Hotline Bling repris à toutes les sauces, et il faut avouer que c’est toujours assez drôle.

5. Le meme "This is fine" a donné lieu à une passe d'armes entre Républicains et Démocrates aux Etats-Unis

Ce meme, vous l’avez probablement déjà vu. Il est tiré d’une BD de KC Green et représente un chien au milieu des flammes qui dit : « Tout va bien ». Il est souvent utilisé en politique pour se moquer d’une situation où tout part en couille et où on essaie de se convaincre aveuglément que tout va bien. C’est de cette manière que les Républicains ont utilisé le meme en 2016 contre Hillary Clinton, mais les Démocrates ont contré de manière magistrale. Ils ont directement demandé à KC Green, l’auteur du meme original, de redessiner la scène avec un éléphant (le symbole des Républicains) au milieu des flammes. Les memes changent l’Histoire, et l’Histoire change les memes.

6. Quand Disaster Girl est devenu une œuvre d'art

Si vous ne comprenez rien aux NFT, allez faire un tour sur notre top des œuvres d’art vendues le plus cher, on vous y explique tout. Si vous avez la flemme, voilà une version encore plus rapide : les NFT permettent de vendre et d’acquérir des œuvres virtuelles. C’est comme ça que le meme Disaster Girl, représentant une petite fille au sourire flippant devant une maison en feu, a été mis à la vente. Et il n’a pas été cédé pour une bouchée de pain, non. Il a été vendu plus de 400.000$. Vous vous rendez compte ? Une image que tout le monde utilise librement depuis des années a été achetée au prix d’un tableau de maître, et le plus fou c’est que ça ne nous empêche même pas de continuer à en faire des memes. C’est la folie.

7. Et Nyan Cat a fait encore mieux

Le chat psychédélique et sa musique horrible, l’un des memes les plus WTF et les plus célèbres de l’Histoire du web, ont aussi été vendus en NFT pour la modique somme de 500.000$. Un demi-million de dollars pour un truc qu’on n’accrocherait même pas dans notre salon. Les memes nous ont rendus fous.

8. Michael Bloomberg a engagé des gens pour créer des memes sur lui

Michael Bloomberg a participé aux primaires démocrates pour l’élection présidentielle de 2020, et l’une de ses tactiques pour avoir l’air cool auprès du public était assez originale. Il a engagé une boîte pour lui créer des memes. Et il n’a pas engagé n’importe qui, puisqu’il s’est offert les services de Jerry Media, l’agence à l’origine du Fyre Festival, le festival qui a mal tourné. Finalement, ça n’a pas marché non plus pour Bloomberg puisqu’il s’est retiré de la primaire après avoir obtenu un score insuffisant. En même temps, on ne paie pas quelqu’un pour faire des memes sur soi, c’est pas comme ça que ça marche la vie.

Et maintenant, si vous le désirez, voici des memes SUR l’Histoire.

Sources : Listverse, Pbs, Les Numériques, The Verge