Pascal, c’est cet éducateur aux mille visages qui se charge de régler les différents des familles disons « à problème » dans tous les patelins de France. Parfois c’est dur à regarder, d’autres fois c’est si scripté que ça en devient difficile de ne pas rire. Oui je pense notamment à cet épisode où le drame de la famille c’était le fils fan de Jul. Quoi qu’il en soit, Pascou sera toujours la star de cette émission.

1. "Dans ton caleçon, ça doit être un enfer"

Effectivement une semaine sans douche et sans lavage de dents ça fait long.

2. "En fait c'est pas l'odeur des pieds que j'sens, c'est l'odeur de ta bouche"

Toujours aux mêmes adorables jumeaux de la vidéo du dessus.

3. "J'croyais que t'étais une princesse, je vais t'appeler Mimi Cracra"

Bon après on dirait que Pascal il découvre ce que c’est qu’une chambre d’ado. OUI c’est crado, c’est un peu le concept Pascalou.

4. "Tu sais à quoi tu m'fais penser ? A un rondin, tu sert à rien !"

Une insulte finalement plutôt mignonne par rapport à celles qu’il entend toute la journée.

5. "T'as rien, t'as pas les épaules garçon"

Il y a toujours un moment assez cocasse où l’ado violent essaye de taper Pascal… puis se fait éclater au sol dans la seconde. (bon évidemment tout ça c’est pas trop éducation bienveillante on est d’accord)

6. "C'est qui Boule et c'est qui Bill, ça te correspond la serviette c'est ça ?"

Encore une fois on parle de référence plutôt gentilles. Parce que bon Boule et Bill c’est quand même très éloigné de Pascal le grand frère dans l’idée.

7. "Si il chiale, j'lui cogne la tête contre le lavabo pas trop fort"

Ca serait pas mal d’apprendre la non violence à Pascal le grand frère aussi, il a l’air d’en avoir gros sur la patate quand même le pauvre bichon.

8. "Une phrase c'est verbe sujet complément"

Alors normalement on dit plutôt « sujet verbe complément », mais ok ça ira pour cette fois Pascal.

9. "Vas-y pousse moi, voilà c'est ça, continue, vas-y vomis ta haine"

Le classique Pascal qui finalement arrive à faire comprendre à ses petits poulains que cette violence vient du fait que leurs parents sont des merdes.

10. "Je le pousse tellement à bout qu'il est prêt à vomir"

Ou alors c’est juste qu’il aime beaucoup le vomi.

11. "Jm'en bats les couilles"

La diplomatie très peu pour Pascal, lui il préfère insulter les gosses et leur faire faire de la boxe dans un terrain vague.

12. "Tu manges, tu glandes, tu glandes tu manges, tu glandes, tu glandes"

Oui bon alors perso moi aussi je fais ça et je n’ai pas l’impression que ce soit un si gros problème que ça.

13. "Non"

Finalement est-ce que c’est pas ça le (vrai) mot magique ?

Quel homme ce Pascal quand même.