Jeux Olympiques 2012, J-3, déjà. Alors que Londres fignole les préparatifs (penser à mettre un peu de jelly mint dans le panier des athlètes, sortir les tables de ping-pong et réviser les paroles des Spice Girls), les athlètes français préparent leur grande expédition vers la gloire (enfin peut-être). Mais « grande », c’est surtout la taille de la valise, parce que le voyage en lui-même, n’extrapolons pas: Londres, c’est pas le Swaziland non plus. 2 petites heures en Eurostar, c’est autant qu’un Paris-Rennes. Et la compagnie ne manque pas de nous le rappeler avec humour.

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

Ça vous donne envie de vous faire une virée chez nos voisins du dessus?

Source : Vivelapub