Pole touristique majeur, la Catalogne jouit de la popularité de villes comme Barcelone ou Gérone. Et si on y parle généralement espagnol, pour les touristes en tout cas, le catalan reste la langue privilégiée. Une langue qui possède bien sûr ses propres insultes. Voici les incontournables…

1. Cap de suro

Littéralement : Tête de liège.

Contexte : on l’utilise généralement comme substitut à « idiot » ou « débile ».

2. Figaflor

Littéralement : mauvaise figue.

Contexte : pour quelqu’un qui ne brille pas spécialement par son intelligence. Pourquoi figue ? Parce qu’on appelle une mauvaise figue une figue qui a poussé sur les pousses de l’année précédente et dont le goût s’avère au final assez fade.

3. Llepaculs

Littéralement : lèche cul.

Contexte : si vous avez un collègue au bureau qui se propose à chaque fois de faire les photocopies du boss, c’est un beau llepaculs.

4. Pélacanyes

Littéralement : éplucheur de roseaux. Pour désigner quelqu’un de peu d’importance. Un synonyme un peu moins vulgaire de « sous-merde » si vous préférez…

Contexte : le mec qui, au supermarché, prend des surgelés avant de les reposer dans un autre rayon.

5. Cagabandurries

Littéralement : c’est un peu compliqué mais disons que cela pourrait se traduire par « mauvais joueur de guitare ». La bandurria étant un type d’instrument à cordes.

Contexte : l’autre jour, j’ai amené ma voiture chez le garagiste afin de changer les pneus et le mec m’a fait la vidange. Quel cagabandurries !

6. Cul d'Olla

Littéralement : cul de Pan (ouais).

Contexte : lui, il est à peu près aussi utile qu’un congélo au Pole-Nord. C’est vraiment un cul d’Olla.

Source photo : Giphy

7. Torracollons

Littéralement : brûleur à boule.

Contexte : Arrête de gueuler Jean-Claude ! Tu sais faire que ça ! T’es vraiment un torracolllons !

8. Hostia

Littéralement : hôte ou hostie.

Contexte : vous sortez acheter du pain et arrivé à la boulangerie, vous vous rendez compte que vous avez oublié votre masque et qu’en plus il est 21h01. De quoi lâcher un bon vieux « hostia ! » pour se soulager.

9. Llum de ganxo

Littéralement : lumière accrochée.

Contexte : si à l’école vous ne pouviez pas vous empêcher de vous tourner pour bavarder, vous auriez pu vous faire traiter de llum de ganxo.

10. Pocatraça

Littéralement : peu qualifié.

Contexte : on l’emploie pour qualifier l’incompétence en général.

Source photo : Giphy

Vous voilà prêts pour un séjour fleuri à Barcelone ! Et en attendant, vous pouvez aussi vous pencher sur les vieilles insultes françaises histoire d’enrichir également votre vocabulaire.