La Bretagne est une terre de bière. Impossible de le nier. Il suffit déjà de voir l’extraordinaire diversité que proposent les micro-brasseries pour s’en convaincre. Il suffit aussi d’y goûter. De la blonde, de la IPA, de la brune et de l’ambrée, il y en a pour tous les goûts ! Encore une raison de penser que les Bretons vont conquérir le monde.

1. La Gamme 56

Une excellente bière au blé noir aux nombreux arrières-goûts (chocolat notamment ou framboise). Brassée à Kervignac, par La Belle joie, la Gamme 56 est une incontournable de la région.

2. La Mutine

Une bière ambrée de caractère comme on dit ! Originaire de Ploudalmézeau, la Mutine est très peu sucrée et donc un peu amère. On peut ne pas aimer mais quand on aime, en général, on en demande une autre (photo non contractuelle).

3. La Riboul

On ne présente plus la Riboul de la brasserie d’Istribilh et sa robe ambrée. Une bière sobre comme son étiquette, qui cache néanmoins bien son jeu. Une championne brassée à Plouider.

5. La Terenez blanche

Parce que la bière blanche, ça change, direction la Brasserie du Bout du Monde pour déguster une binouze réputée auprès des amateurs de mousse. Une bière fine et légère qui vaut le détour.

6. L'IPA de la brasserie Nautile

À la Brasserie Nautile, le spectacle est déjà sur l’étiquette. Une micro-brasserie qui a adopté le nautile comme emblème (logique). Nautile qui illustre des bouteilles remplies de délicieux breuvages. Donc là, on a sélectionné l’IPA mais au fond, l’excellence du menu vaut bien un tour complet.

7. La Sant Erwann de Noël

On ne pense pas assez souvent aux bières de Noël. Des bières comme celle-là, qui est originaire de Trégunc. Un mousse généreuse en saveur, issue du savant mélange de 7 céréales. Forcément, ça nourrit ! Dommage, on n’a pas trouvé la bonne photo.

8. La Claque ta cuisse

Difficile de faire l’impasse sur cette bière au nom si particulier. Une bière au blé noir, qui exploite un houblon de Nouvelle-Zélande. Pas très forte (4,4 degrés), elle se boit néanmoins très facilement et retient sans problème l’attention.

9. La Flemme

Une bière de Vannes. Une pure IPA, très exotique, qui va droit au but mais qui cache aussi bien son jeu tant le mélange de saveurs s’avère au final plutôt surprenant. Y compris quand on a déjà éclusé des litres et des litres de IPA.

10. La Pilote en mousse

On termine comme on a commencé, par une blonde brassée par la brasserie La Belle joie. Une bière qui pourtant, n’a rien de vraiment classique et qui s’avère ainsi plus que recommandable.

Tout ça ne vous empêche pas de continuer à faire des vannes sur les Bretons. Sur ceux qui viennent de vannes. MDR. Allez, bisous salut.

Crédit image de une : Bières bretonnes