Et aller qu’on sent venir les critiques sur les citadins qui n’y connaissent rien à la vraie vie et qui feraient mieux de retourner chez eux fissa et tout et tout. Mais attendez, on aimerait vous voir dans le métro, vous, sans appli, comment vous feriez ? Eh bien les Parisiens à la campagne c’est pareil. Ils paniquent, ils flippent, ils savent pas comment faire. Et ils essaient de s’adapter. Y a des applis pour les y aider et tant mieux.

1. BirdsongID

Ok, c’est pas utile utile mais c’est quand même super cool : cette application anglaise reconnaît le chant des oiseaux et indique de quelle espèce il s’agit. Et le mieux, c’est qu’elle est capable de repérer plusieurs chants à la fois en listant les uns après les autres les oiseaux qu’elle a repérés. Et franchement pour un mec qui aime les oiseaux mais n’y connait rien comme moi, c’est génial.

BordsongID sur l’Apple Store.

2. Champignouf

Une application bien pratique pour savoir ce que l’on ramasse, même si bien sûr il fait checker ensuite que l’appli ne s’est pas planté. Mais en vrai, c’est assez génial de savoir exactement à quel champignon on a affaire et, de ce fait, si on risque de mourir ou pas.

Champignouf sur iOs et Android.

3. WiFi Map

Parce qu’on est capable de marcher sur la lune mais pas de foutre la 4G en Normandie, cette appli est bien pratique quand on est dans la merde. Elle permet de repérer le nom et le code des réseaux WiFi ouverts (notamment les commerces) du coin et ainsi de pouvoir utiliser son téléphone correctement, si on est perdu et que tout est fermé parce qu’on est dimanche à 14 heures, par exemple.

WiFi Map sur Android et iOs.

4. Broc à brac

Parce que parfois on s’emmerde et qu’on irait bien visiter une foire à tout, broc à brac liste les vides-greniers, brocantes et autres trucs du genre dans le coin. Alors évidemment ça marche aussi à Paris, mais à la campagne, c’est d’autant plus pratique que parfois l’info n’est connue que des seuls lecteurs du Courrier cauchois.

Brocabrac sur Android

5. Google Lens

C’est vraiment bien foutu, Google Lens, et c’est notamment utile pour deux choses : reconnaître les plantes et ainsi savoir à quoi on a affaire et aussi (surtout) reconnaître les animaux (insectes et autres) pour savoir si on risque un truc ou pas. Alors oui ça fait ridicule de sortir sa putain de Google Lens en pleine campagne, mais on apprend des trucs et on est content.

Google Lens sur Android.

Et voilà comment on se fait repérer comme le gros parisien par tous les gens du coin.