Être une meuf, c’est pas mal les mêmes galères quelles que soient les époques (excepté qu’on ne peut désormais plus vraiment être brûlées pour sorcellerie). On dit à raison qu’il y a plein de trucs du quotidien qui n’ont pas été conçus pour les femmes et c’est vrai. Même ces objets qui sont aujourd’hui plutôt utilisés par des femmes dans nos sociétés étaient en fait conçus pour les hommes à la base.

1. Les serviettes hygiéniques

Parce que ça serait trop facile de penser à un truc chouette et pratique pour les femmes qui saignent tous les mois, les serviettes hygiéniques ont d’abord été inventées dans le but de stopper les saignements des soldats blessés. Rien à ajouter.

2. Les talons

Au départ, les chaussures à talons servaient surtout aux soldats pour qu’ils puissent bien se caler dans leurs étriers pour monter à cheval. Puis, elles ont été utilisées par les rois pour paraître plus grand (encore un coup de la masculinité toxique cette histoire).

3. Les bas

Fut une belle époque où les bas servaient surtout aux hommes pour se vêtir lorsqu’ils montaient à cheval. Aujourd’hui, cette pièce est surtout utilisée par les femmes sous une jupe, une robe ou sous un pantalon en hiver (oui, je balance les secrets comme ça).

4. Le yoga

Le yoga est une pratique masculine très ancienne réalisée par les brahmanes, les sages des castes en Inde. Ils étaient en effet considérés comme des hommes de savoir. C’est une fois exporté en Occident que ce sport est devenu plus féminin, même si bon concrètement le yoga n’est évidemment pas une question de genre.

5. Les strings

Auparavant, les strings n’étaient pas portés par des femmes mais bien par des hommes qui s’en servaient comme pagnes. En 1991, on a d’ailleurs retrouvé une momie, nommée « Ötzi », vieille de 5 300 ans, portant un string. Vu l’inconfort du truc, personne ne devrait avoir à porter un string, qu’importe son genre.

6. Les jupes

Le côté pratique des jupes ? Elles rendent les gambettes libres de tous mouvements. Ce qui explique pourquoi les hommes ont été les premiers à en porter lorsqu’ils devaient partir au combat. Eh oui car c’est plus pratique de défoncer son ennemi en jupe qu’en jean skinny. Shoutout aux Écossais qui portent toujours des kilts ces bg.

7. Les crop top

Le crop top fait partie de ces inventions à l’origine destinés à un seul genre, et ici, celui des hommes. En effet, les sportifs (et notamment les culturistes) coupaient le bas de leur tee-shirt et de leur chemise pour montrer leur corps sans déroger au code vestimentaire des salles de sport qui leur interdisaient de s’entraîner sans vêtements. Un crop top ou un marcel, franchement, le choix est vite fait.

8. Les sacs à main

À la base des bases, les sacs à main devaient servir à transporter de l’argent par leur petite taille. Si cela revient à la mode chez les hommes, ce sont surtout les femmes qui les portaient ces dernières années car les sacs étaient devenus plus esthétiques que pratiques (genre personne ne transporterait seulement deux pièces d’un euros dans son sac à main).

9. Les bottes UGG

Ces bottes créées par un Australien devaient normalement servir aux surfeurs pour leur permettre de garder leurs pieds au chaud après une séance de surf. Ce n’est devenu une paire pour femme que dans les années 2000, lorsque que des marques de haute couture et des célébrités ont mis en avant ces bottes. Aujourd’hui elles ont sombré dans l’oubli et c’est pas plus mal.

10. Les leggings

Les leggings, qui sont quasi exclusivement de nos jours portés par des femmes, étaient un vêtement d’homme il y a fort longtemps. Ils servaient en effet à habiller les nobles lorsque ceux-ci ont abandonné les jupes et les robes. Eh oui, les culottes moulantes de Louis XIV étaient l’ancêtre du legging.

11. Le maquillage

Dans l’Égypte ancienne, le maquillage, et notamment le crayon khôl, était utilisé par les hommes (et un peu aussi par les femmes) pour protéger et soigner leurs yeux. Tous les rois et reines de l’époque étaient d’ailleurs maquillés. Avant la révolution, les hommes se maquillaient également pour montrer leur richesse, puisque prendre soin de son apparence était un signe de noblesse.

12. Les étriers de gynéco

Ces étriers en fer super flippants qui font cauchemarder bon nombre de meufs dans leur sommeil étaient en fait utilisés par les médecins pour enlever les calculs de vessie des hommes (attention détail un peu gore) en coupant sous les testicules et à travers la prostate. Bon appétit à vous aussi.

Si vous en doutiez, les femmes aussi peuvent inventer des trucs de bonhommes car elles sont en fait dotées de ce qu’on appelle un cerveau, eh oui. La vie est si surprenante.

Sources : Brightside, Thought Catalog.