Ca fait quelques jours que le gouvernement, les médias et les personnels soignants nous le disent : il faut rester chez nous pour empêcher le coronavirus de se propager. Parce que même si nous on se sent en pleine forme, on peut toujours véhiculer le virus, le transporter jusqu’à d’autres personnes qui, elles, vont tomber malade, peut-être même gravement. Après, ça va engorger les hôpitaux qui ne pourront plus soigner les gens, et ça sera vraiment la merde. Mais ça, y’a plein de gens qui ne l’ont pas compris, et qui, jusqu’au bout, se réunissent dans des endroits où il y a plein de monde. Peut-être bien qu’ils ont envie d’accélérer la pandémie, mais nous on est pas très chauds.

1. On pourrait se dire que c'est pas grand chose, que c'est que des petits groupes, mais non, c'est déjà trop.

2. Ça va on vous dérange pas ?

3. Les jardins du Luxembourg avec autant de monde c'est nul en plus, rentrez chez vous

4. Ça nous permet d'avoir une pensée pour Christine Bravo

5. On a aussi atteint le record du nombre de pays étrangers qui se foutent de notre gueule à cause de ce rassemblement

6. Faut déjà être fou pour mettre les pieds dans cette rue en temps normal, alors là...

7. Ok les Bretons, on sait que vous êtes hyper fiers d'être alcooliques, mais faites ça chez vous

8. Pareil que pour les Bretons (et je sais de quoi je parle)

9. Et là y'a du + de 70 ans, attention les gars

10. Stooooop

11. Vous avez prouvé que vous n'en aviez rien à foutre de la santé publique surtout

12. Sans déconner, c'était obligé ça ?

13. De toute façon à Bordeaux ils font toujours comme à Paris

14. "Je vais vous prendre 2 cafés et un coronavirus svp"

15. Vous savez, vous avez le droit de faire une trêve et de revenir après hein

16. (bonus) Vous voyez, c'est pas si compliqué, même si ça prend pas mal de place sur les trottoirs, c'est sûr

Les gens sont devenus teubés avec le coronavirus.

Regardez les rues vides de l’Italie avec le Coronavirus, c’est ça qu’on doit faire. Et en attendant, lisez notre top des différents types de gens face au coronavirus.