Dans la vie, il y a ceux qui aiment vivre, ceux qui apprécient les joies d’un brunch avec œufs brouillés le dimanche midi, ceux qui vivent pour l’odeur de la baguette bien fraîche du lundi matin, ceux qui se promènent sur les quais de Seine tous les jeudis soirs. Puis, il y a les autres, ceux qui ont besoin d’un peu plus que ça, et qui sont plus du genre « viens on va escalader un monument de 300 mètres de haut à mains nues où on peut mourir à la moindre erreur juste pour le pur kiff ». Ces autres, malheureusement, je n’en fais pas partie, car j’ai eu 8/20 en escalade au bac, même s’il y’a plein de raisons de se mettre à l’escalade. Mais je peux quand même parler d’eux, pour m’approprier leur gloire à mon tour.

1. Leo Urban qui a escaladé Tour Montparnasse

Leo Urban, grimpeur de 27 ans, se lance pour grimper la Tour Montparnasse en décembre 2020. 209 mètres de haut, la température au sommet est négative, alors il arrive les orteils gelés et les mains égratignées. En arrivant en haut, il est accueilli par un pompier, le personnel de sécurité de la tour, et la police, qui l’interpelle pour « ascension non-autorisée d’un monument ». Heureusement, les policiers sont assez sympas, ils prennent des selfies avec lui puis le relâchent au bout de 2 heures.

2. Nico Mathieux qui a escaladé la cheminée de la centrale électrique de Trbovlje en Slovénie

Vu le nom, on sait que Nico Mathieux a eu plus de mal à prononcer le nom de la cheminée qu’à la grimper. La cheminée de la centrale électrique de Trbovlje, c’est la plus haute cheminée d’Europe qui s’élève à plus de 360 mètres de haut. Et heureusement que dans sa vidéo il précise « Ne reproduisez pas ce que je suis en train de faire », parce que j’étais justement en train de m’acheter un billet d’avion pour la Slovénie pour grimper sur une cheminée de 360 mètres qui peut me tuer à tout instant.

3. Alexis Romary qui a escaladé la Tour Total

Décidément, les Français aiment escalader les tours, même s’ils savent qu’après ils vont se prendre des réprimandes de la police comme des vilains enfants qui ont fait une bêtise, et du coup, comme prévu, le grimpeur a fini en garde à vue. Alexis Romary, 21 ans seulement, a donc escaladé la Tour Total, de 179 mètres de haut, même si, selon lui il a « un niveau moyen en escalade ». Alors écoute Alexis, moi, un niveau moyen, je considère que c’est moi quand je faisais escalade au lycée et que je galérais à mettre mon pied sur la première prise. Je ne considère pas que c’est toi qui as réussi à grimper 180 mètres de haut à mains nues.

4. George King qui a escaladé The Shard à Londres

Avec 309,60 mètres de haut, The Shard était, au moment de sa construction, la plus haute tour d’Europe. Et 309 mètres de haut, a priori, pour les humains normaux, ça ne donne pas envie de la monter à mains nues. Ça donne envie de faire un selfie avec et de la poster sur Insta avec un jeu de mots douteux sur les tours à la limite. Et bien, c’est différent pour George King, 19 ans seulement, qui a grimpé le bâtiment à mains nues… Et qui a terminé 3 mois en prison. La Reine Elizabeth déconne pas, en France on fait des gardav’ de 2 heures, en Angleterre on va vivre une demi-année avec les criminels, pour bien montrer que c’est très méchant. Ça ne l’a en tous cas pas empêché de re-grimper, car en sortant il allait escalader des immeubles de Barcelone.

5. Alain Robert qui a escaladé les Petronas Twin Towers

Alain Robert, c’est LE mec qu’on ne présente plus en terme d’escalade d’immeubles. Le mec a tout fait, tout vu, tout escaladé. A 58 ans, il détient de nombreux records, il a fait toutes les tours possibles et inimaginables, si bien que si un jour je le vois dans mon salon en train d’escalader mes murs, je serais même pas surprise. Et, entre autre, il a escaladé les tours jumelles Petronas, hautes de 452 mètres. Et en plus de ça, il les a escaladées deux fois, parce qu’une fois ça lui avait pas suffi et qu’il aime bien se la raconter, le Alain.

6. George Willig qui a escaladé le World Trade Center

Si les archives sont si vieilles, c’est parce que l’escalade de George Willig, 28 ans à l’époque, remonte à 1977, un des premiers records dans le monde de l’escalade urbaine. Après les attaques du 11 septembre, il a déclaré regretter d’avoir grimpé les tours, car peut-être que cela avait attiré l’attention des terroristes sur ces tours.

7. Alain Robert qui a escaladé la Taipei 101 à Taiwan

Encore une fois notre cher Alain, qu’on ne présente plus, nous a démontré sa force. En 2004, il escalade la Taipei 101, haute de 508 mètres. Le mec grimpe des tours aussi souvent que moi je vais faire les courses, c’est fou. Sauf que lui, quand il repart, il ne rentre pas chez lui avec des courgettes et du tarama, contrairement à moi. CQFD, c’est plus cool d’aller faire les courses que de grimper des tours de 500 mètres à mains nues.

8. Dan Goodwin qui a escaladé la Willis Tower

En 1981, Dan Goodwin escalade les 110 étages de la Willis Tower, anciennement Sears Tower, malgré des vents violents et l’intervention des pompiers. Le grimpeur avait été témoin de l’incendie du MGM Grand Hotel qui avait tué 85 personnes six mois plus tôt, et il était déterminé à prouver que les grands immeubles étaient impossibles à atteindre en cas d’incendie. Y’en a qui manifestent avec des pancartes « On est pas contents » dans la rue, Dan, lui, préfère grimper 440 mètres de haut à mains nues.

9. Harry Gardiner qui a escaladé plein de monuments en 1905

Harry Gardiner, c’est l’un des pionniers dans l’escalade d’immeubles, à une époque où les mecs se promenaient en costard et chapeau rond. Il escalade des banques et des musées dans plusieurs Etats des Etats-Unis. Personne ne sait comment, ni quand, ni où il est mort, mais un homme qui lui ressemblait physiquement a été retrouvé mort en 1933 aux pieds de la Tour Eiffel, donc certains le soupçonnent d’être Harry. Personne ne saura jamais si c’était bien lui, ou si c’était juste un mec random qui n’avait, lui, jamais grimpé à 100 mètres de haut et qui s’est attribué sa gloire.

Crédits photo (Domaine Public) : Evening Public Ledger

10. Alain Robert qui a escaladé la Burj Khalifa à Dubai

Notre dieu, la fierté nationale (même si je ne connaissais pas cet homme avant d’écrire ce top). Le Spiderman Français a escaladé en 2011 la Burj Khalifa, haute de 828 mètres, ce qui est quand même pas mal vu que c’est la plus haute tour du monde. L’escalade a duré 6 heures, et, cette fois, pour éviter de ressortir les menottes aux poignets comme à chaque fois, Alain a accepté de s’équiper de cordes et de baudrier, comme ce qu’on met à l’accrobranche, sauf que nous c’est juste pour faire une tyrolienne de 5 mètres. Bravo Alain.

Allez, la semaine prochaine, je tente la 2B à l’escalade.