Qu’on se le dise : engager un tueur à gages est, d’une manière générale, quelque chose que l’on peut légitimement qualifier d’abusé. Mais, aujourd’hui, on vous partage quelques titres de presse de gens qui ont engagé des tueurs pour des raisons vraiment – vreuuuumant – absurdes. Ne reproduisez pas ça chez vous. Ni chez un ami. Même si cet ami vous a dit « ah tiens t’as l’air très fatigué.e aujourd’hui » et que vous avez envie de lui faire du mal.

1. Jalouse, elle tente d'engager un tueur professionnel pour éliminer sa collègue

Whitney Franks, une jeune Anglaise qui avait une liaison avec son patron, n’a pas supporté que sa nouvelle collègue entame elle aussi une relation avec le boss. Extrêmement jalouse, la meuf a cherché à engager un tueur à gages sur le dark web pour éliminer sa rivale (en proposant 1000£ de récompense). Heureusement pour l’autre, les flics sont tombés sur l’annonce de Whitney, ont réussi à trouver son identité et l’ont arrêtée.

2. Une patronne paie un tueur à gages pour abattre un syndicaliste

Les conflits entre employés et patrons peuvent mal se passer, mais là on a atteint un sommet puisque une cheffe d’entreprise a tout simplement décidé de faire éliminer un salarié syndicaliste. La femme aurait commandité l’assassinat de l’homme avant de se rétracter, mais la police l’a quand même arrêtée parce que ce type de comportement reste légèrement toxique. Légèrement.

La cheffe d'entreprise aurait fait affaire avec un groupe criminel professionnel composé de militaires et d’anciens policiers, révèle une enquête en cours.

Posted by Majeur on Wednesday, June 9, 2021

3. Elle engage un tueur à gages pour tuer sa belle-mère pour ne pas la voir à un mariage

Invitée à un mariage, une femme a appris que sa belle-mère (la grand-mère du futur marié) l’était aussi. Et ça, elle l’a apparemment mal pris puisqu’elle a tout simplement décidé d’engager quelqu’un pour la tuer. Heureusement, elle n’a pas été assez discrète et sa conversation a été entendue par des proches qui ont fini par la dénoncer. Pas sûr qu’il faille la réinviter à un mariage un jour.

Une histoire incroyable ?

Posted by Metro Belgique on Tuesday, July 27, 2021

4. Le propriétaire d’un parc animalier a embauché un tueur à gages pour éliminer une militante de la cause animale

Joe Exotic est un propriétaire de parc animalier en Oklahoma. Le mec est un personnage tellement fou qu’il a eu droit à une série documentaire Netflix que vous pourrez mater si vous voulez en savoir plus, mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est une des raisons pour lesquelles il a pris 22 ans de prison en 2020. Cette raison, c’est tout simplement qu’il a décidé d’embaucher un tueur à gages pour éliminer Carole Baskin, une militante de la cause animale qui luttait contre ses pratiques illégales. Seulement, l’homme que Joe Exotic a voulu engager n’était autre qu’un agent du FBI. Pas très malin, le type.

Joe Exotic aurait abusé de ses tigres pendant des années

Posted by Ulyces on Tuesday, January 28, 2020

5. Un instituteur a engagé un tueur à gages pour abattre un petit garçon de 7 ans

L’histoire de ce fait divers est malheureusement encore plus glauque que son titre ne le laisse penser. Ce prof du Missouri avait été condamné pour agression sexuelle sur un enfant de 7 ans en 2018, et c’est en prison qu’il a demandé à un codétenu, qui allait bientôt être remis en liberté, d’assassiner l’enfant. Heureusement, le codétenu a immédiatement averti la police une fois sorti de prison. Le prof avait aussi tenté d’engager quelqu’un d’autre, mais cette deuxième tentative a elle aussi échoué. Y’a plus qu’à espérer que le mec reste bien longtemps au trou.

Le tueur à gages l'a dénoncé à la police

Posted by Ulyces on Tuesday, April 23, 2019

6. Il recherche sur Facebook un tueur à gage pour éliminer Manuel Valls et gagne une garde à vue

Bon, en réalité, il s’agit surtout d’une mauvaise blague : le mec de 18 ans avait passé une annonce humoristique sur Facebook disant chercher quelqu’un pour « tuer Manuel Valls ». Sauf que la blague n’a pas fait rire un de ses contacts Facebook qui l’a dénoncé aux autorités, qui elles-mêmes l’ont interpellé. Il a finalement été condamné à des travaux d’intérêt général et à un stage de citoyenneté. Ça fait cher la blague.

7. À 15 ans, il engage un tueur à gage pour toucher l’héritage de son père plus tôt que prévu

Pendant le premier confinement de 2020, un ado français avait demandé à ses amis d’assassiner son père (très riche) contre une récompense. Le plus tragique dans cette affaire, c’est que l’assassinat a bel et bien eu lieu et que le papa a été retrouvé tué par balle par un des amis du fils. La police a très vite trouvé les coupables en tombant sur un contrat rédigé à la main et signé par les deux ados. Le fils a pris 15 ans de réclusion criminelle, soit le même nombre d’années qu’il avait vécues jusque-là. Ça devrait faire passer la leçon.

Les faits se sont déroulés en avril 2020 lors du confinement. L'adolescent avait demandé à l'un de ses amis de se charger d'assassiner son père en échange d'une belle récompense.

Posted by Public on Thursday, May 26, 2022

8. Elles embauchent un tueur à gages et le dénoncent pour escroquerie

Allez, on termine sur une histoire un peu différente, parce qu’ici, plus que la raison, c’est la conséquence de l’histoire qui est ridicule. Une Espagnole avait engagé son beau-fils (le mari de sa fille) pour assassiner son compagnon. Seulement, le mec, qui avait accepté l’argent, n’a pas mis le plan à exécution. Ça, la belle-mère l’a mal pris, alors elle est allée au commissariat avec sa fille pour se plaindre que son beau-fils l’avait arnaquée. Évidemment, les flics n’ont pas tellement accueilli leur plainte avec compassion et ont préféré les arrêter. Faut vraiment être con en même temps.

Tenez, maintenant voici quelques histoires de tueurs à gages de la mafia qui, eux, étaient un peu plus pro.