Ce qu’il y a de bien dans les fêtes traditionnelles régionales, c’est qu’elles autorisent tous les plaisirs régressifs, en premier lieu ceux qui consistent à retrouver son âme de môme l’espace de quelques heures. C’est certes peu, mais ça vaut largement n’importe quel lifting !

1. Le Festival de l'Insolite à Mahalon et sa course de lits à roulettes

On ne déconne pas avec l’humour dans le Finistère ! Le Festival de l’Insolite attire ainsi chaque année les amateurs de grand n’importe quoi avec sa célèbre course de lits à roulettes, sans oublier son concours de Danse des canards réunissant plus de 500 participants à chaque édition, le tout pour un festival garanti « Armor de rire » ! (ndlr. nous déclinons toute responsabilité quant à ce jeu de mot inscrit au patrimoine du Finistère).

2. La Ronde des Brigands en Corrèze

Mélange du dessin animé « Les Fous du Volant » et de la course des « 24h du Mans », la Ronde des Brigands réunit chaque année sur la commune de Masseret, une soixantaine d’équipes de 4 pilotes qui enfourchent leur mobylette, vêtus de déguisements improbables, pour une course de 24h non stop sur une boucle de 3km.

Un grand moment de déconne d’autant plus délirant que la première édition ne prévoyait pas de déguisements, ce sont les participants qui, spontanément, se pointèrent dans des costumes plus loufoques les uns que les autres. Une initiative qui est devenue depuis la marque de fabrique de ces brigands motorisés.

3. La fête du slip à Montcuq

En juillet 2016 avait lieu la première édition de la fête du slip dans la ville de Montcuq en hommage à l’émission de télé du Petit Rapporteur qui avait permis en 1976 à la commune d’être connue du grand public. Notez que l’événement a connu depuis quelques aléas et s’est pris plusieurs vents malgré les efforts des organisateurs qui promettaient d’y mettre le paquet. Des annulations à répétition qui risquent malheureusement de laisser quelques traces !

4. Le Fête du Port de Sibiril et son concours de craché de bigorneaux

Cette commune proche de Roscoff est réputée pour sa piste de crachat de bigorneaux de 20 mètres de long et 3 mètres de large. Celle-ci accueille des compétitions internationales de la discipline notamment lors sa Fête du Port qui se tient chaque année au mois d’août. Record du monde à battre : un crachat de bigorneaux à 11,04 mètres de distance ! Pour l’anecdote, l’épreuve aurait été inventée un jour par des CRS en mal d’action. Juré, craché !

5. La Fête du citron à Menton

Chaque année, pendant deux semaines, des centaines de milliers de spectateurs se pressent à la Fête du citron pour admirer de gigantesques sculptures, certaines de plus de 10 mètres de haut qui font scintiller les regards, pendant que des chars en agrumes défilent sur la bien nommée promenade du Soleil au rythme de fanfares endiablées.

6. La Fête des Morts à Barcelonnette

Cette ville des Alpes du Sud entretient depuis le 19ème siècle ses racines mexicaines nées de ses 3000 habitants de la vallée de l’Ubaye partis à l’époque faire fortune en Amérique et plus particulièrement au Mexique. De retour au pays, ces derniers se firent bâtir de somptueuses demeures au style latinos, ainsi qu’un cimetière au diapason. Chaque année, les habitants de Barcelonnette commémore ce lien transatlantique et organise sa propre Fête des Morts… sauce mexicaine évidemment !

7. La fête de l’andouille et du cornichon à Bèze

Chaque 15 août, le village de Bèze accueille une orgie gustative qui se conclue par le concours de la plus rapide mangeuse d’andouilles enfarinées ! Une spécialité au cours de laquelle chaque participante doit avaler le plus rapidement possible 1 kilo 200 grammes de tripes recouvertes de farine, le tout avec les mains attachées dans le dos ! Bizarrement, l’épreuve attirerait de moins en moins de candidates, les organisateurs étant tenté de remplacer l’andouille par une pâtisserie appelée « Andou-Bèze » nettement plus ragoutante. A noter que les fonds ainsi récoltés lors de cette fête sont reversés aux associations qui viennent en aide aux enfants atteints de maladies orphelines. Une bonne Bèze pour une bonne cause donc.

8. La Fête du pesked à Guilvinec et son concours de décorticage de langoustines

La fête du poisson est l’occasion chaque mois d’avril pour les dames de mesurer leur talent à décortiquer des langoustines en un temps record. Ce dernier serait à ce jour de 3 minutes et 32 secondes pour décortiquer 100 langoustines, soit 2,12 secondes chacune.

9. Le festival Red Love à Châteaugiron

La Bretagne, toujours en « roux » libre, honore chaque année vers le 25 août, les hommes et femmes à la chevelure de feu dans la commune de Châteaugiron. Pas sectaire pour un poil, l’événement est ouvert à tous autour de concerts, sets DJ, de bonne bouffe et de bières pas forcément rousses.