Parfois on tombe sur une information tellement absurde qu’on a envie de la partager au monde. C’est ce qu’on voulait faire aujourd’hui en vous parlant d’évènements, de réunions, d’idées et de projets lancés par des gens qui à la base voulaient faire une vanne mais qui ont pris de l’ampleur et ont réellement eu lieu. C’est original et varié, tout ce que vous aimez (enfin peut-être, on se connait pas tant que ça finalement).

1. Le "Storm Area 51", où l'invasion de la base 51 par des internautes

Aussi appelé « They Can’t Stop All of Us« , cet évènement préparé sur Facebook en 2019 consistait à envahir la célèbre Zone 51 pour enquêter sur la vie extraterrestre et potentiellement forcer l’entrée du complexe militaire. Le truc c’est qu’à la base l’évènement était un gros troll qui a pris de l’ampleur et près de 150 personnes s’y sont rendues. Après y’avait des concerts donc ça va.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : David James Henry

2. Le "Josh fight", ou la baston géante des Josh

La bataille des Josh a commencé sur internet quand des centaines de personnes qui partageaient le nom « Josh Swain » ont été contactées par un de leurs homonymes qui leur proposait de se réunir pour organiser une grosse baston à coup de frite de piscine dont le vainqueur devait gagner le droit de garder le nom. Le truc était parti d’une blague mais a quand même réuni plus d’une centaine de personnes. C’est aussi beau que c’est flippant.

3. Twitch qui était à la base un genre de livestream blague

Le créateur de ce qui allait devenir Twitch voulait juste créer un évènement où il se filmait 24 heures sur 24. Le jeune homme du nom de Justin Kan a donc lancé un genre de Livestream sur Justin.Tv (sa création) et le truc a pris énormément d’ampleur jusqu’à ce que d’autres gens commencent à le faire également et que la société change de nom pour devenir le géant du streaming qu’on connait aujourd’hui, et si vous ne connaissez pas allez voir ce qu’est Twitch tout de suite.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Josh Hallett from Winter Haven, FL, USA

4. Une blague (de merde) sexiste a lancé la découverte du cosmos

Alors qu’Edward C. Pickering soumettait ses études à ses collègues qui ne comprenaient pas ses calculs il leur a répondu « même ma bonne pourrait les comprendre ». Une bonne blague de gros con, mais qui a eu une suite retentissante puisque sa bonne Williamina Paton Stevens Fleming était un génie des maths. Elle a donc commencé à travailler avec lui et Pickering a par la suite engagé plus de femmes (parce que ça coutait moins cher aussi) et plusieurs découvertes sur l’espace ont été réalisées par ces grandes dames qu’on appelait « les calculatrices de Harvard ». On les appelait aussi « le harem de Pickering », parce que c’était une époque de merde.

Crédits photo (Domaine Public) : Auteur inconnuUnknown author

5. La mode des montres à bracelet

Les premières personnes qui ont porté des montres à bracelet étaient souvent moquées (vu qu’à la base les gens les portaient dans les poches). En 1916 le New-York Time décrivait cette mode européenne comme complètement conne, et la plupart des gens qui en portaient étaient des hipsters de l’époque qui le faisaient parce qu’ils trouvaient ça drôle. Puis pendant la première guerre mondiale les soldats ont commencé à en porter également, vu que c’était plus pratique, et les soldats on se foutait pas trop de leur gueule en ce temps là donc c’est resté.

6. L'homme qui a fait un documentaire pour montrer son périple à chercher un autre mec du même nom

Bon ça a l’air chelou dit comme ça, mais en vrai le documentaire « Are You Dave Gorman? » a l’air plutôt drôle. C’est parti d’un délire quand l’acteur Dave Gorman a dit à un de ses potes qu’un autre homme qui s’appelait Dave Gorman était le manager d’une équipe de foot en Écosse. Son pote ne l’a pas cru et ils se sont rendus directement sur place pour retrouver le deuxième Dave Gorman tout en filmant leur périple. Ouais ok, c’est moyen comme pitch, mais le film a gagné moult prix dans des festivals, c’est que ça doit pas être nul.

Crédits photo (Creative Commons) : Werieth

7. Le "World contact day" ou le jour où des gens envoient des messages télépathiques dans l'espace

Bon, après vérification je ne suis pas certain que le truc soit vraiment une vanne à la base, on dirait bien que depuis sa création en 1953 l’idée était très sérieuse. Cela vient du « International flying saucer bureau » (bureau des soucoupes volantes) et l’idée était de se réunir pour envoyer messages télépathiques aux extraterrestres. Le truc existe toujours et a même duré toute une semaine en 2013 pour fêter les soixante ans de l’évènement. Des gens perdus.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Draek

8. Les membres du groupe "The Paul O'Sullivan Band" qui ont tous le même nom

Bon, ça fait trois trucs dans ce top qui concernent des gens qui ont le même nom je sais, mais ça semble assez drôle comme info de se dire qu’il y a quatre gars dans le monde qui ont créé leur groupe de musique juste parce qu’ils avaient le même nom, à savoir Paul O’Sullivan. Un vient de Baltimore, un autre de Pennsylvanie, un de Manchester et le dernier de Rotterdam. Et évidemment le tout partait d’une grosse vanne.

9. La scientologie

Quand une religion a été créée par un auteur de science-fiction y’a déjà un premier indice. Quand il commence à y avoir des histoires louches d’argent sur la religion en question il y a un deuxième indice. Pourtant depuis 1953 l’église de scientologie continue de progresser, alors que c’était obligatoirement une vanne, c’est pas possible autrement, y’a qu’à voir les trucs que croient les scientologues pour en être persuadé.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : PictorialEvidence

10. Topito

On va pas se mentir, c’est toujours plus ou moins une blague, et une bonne.

Parfois tout ne se passe pas comme on a prévu, comme quand on voit des conséquences positives à des drames historiques, dans le genre inattendu c’est pas mal.

Sources : NPR, Listverse, Yurtopic.