Être acteur n’est pas toujours simple, il faut accepter de jouer dans des merdes pour le pognon, faire semblant de soutenir des œuvres de charité, avoir le numéro privé de Mel Gibson dans son répertoire et porter des smokings. Mais le plus dur reste de se maintenir en forme et de métamorphoser son corps, spécialement pour certains rôles qui demandent beaucoup, beaucoup d’investissement physique. C’est pourquoi on vous propose de voir les programmes sportifs de certains acteurs qui sont clairement courageux et moins flasques que moi.

1. Dwayne "The Rock" Jonhson pour le film "Hercule"

Pour être taillé comme The Rock il va vous falloir vous bâfrer de beaucoup, beaucoup de protéines. Pour sa préparation du rôle d’Hercule, le bonhomme tournait à 4,940 calories par jour en suivant un entrainement intensif pendant 22 semaines. Comptez cinq mois d’entrainement pour les épaules et le haut du corps également ce qui est encore une preuve que The Rock est un être parfait. Au programme une liste de près de 20 exercices différents rien que pour les biceps et les triceps qui ont amené l’acteur à peser près de 118 kilos soit le poids d’une vache de 118 kilos, ce qui veut dire qu’elle n’est vraiment pas en forme.

2. Zac Efron pour le film "Alerte à Malibu"

Il a fallu plus de 12 semaines d’entrainement pour atteindre le corps musclé qu’il arbore fièrement sur la plage de Malibu. La particularité de l’entrainement d’Efron est qu’il évoluait continuellement, travaillant des parties différentes du corps chaque jour : les jambes un jour, le dos et les biceps le lendemain, les épaules et le torse le troisième jour et enfin des exercices d’allemand le quatrième jour (pour son propre plaisir). Sans oublier le plus importants, le travail des meilleurs abdos de Zac Efron.

3. Alicia Vikander pour le film "Tomb Raider"

L’ancienne danseuse n’y est pas allée avec le dos de la main morte pendant son entrainement physique pour le rôle de Lara Croft. En mélangeant plusieurs exercices de musculation comme la levée de poids, la randonnée, la course à pied et un régime strict elle a quand même gagné 10 kilos de muscles. De quoi pouvoir enfiler les chaussures de l’une des héroïnes les plus bg du jeu vidéo sans tomber dans la caricature physique des premiers jeux.

4. Michael B. Jordan pour le film "Creed"

Ceux qui l’ont connu tout gamin dans « The Wire » peuvent voir l’évolution assez incroyable de l’acteur jusqu’à devenir l’homme le plus sexy du monde en 2020. Mais un corps comme ça ne se gagne pas en vidant des paquets de chips devant la télé (quel dommage) et au programme on trouve beaucoup de cardio, des exercices de bodybuilding variés qui ciblent les différents muscles du corps et une détermination à toute épreuves pour suivre le programme quatre jours par semaine. Si vous vous lancez avec ces exercices, nul doute que vous aussi vous pourrez faire semblant d’être un boxeur devant vos copains.

5. Christian Bale dans le film "Batman Begins"

Bon il faut savoir que juste avant l’acteur venait de boucler « Le machiniste », film dans lequel il pesait moins lourd que ma jambe gauche, donc il y avait du chemin. Avec de l’entrainement en circuit, du soulèvement de poids et du cardio l’acteur a rapidement regonflé sa silhouette, au point même que Nolan le trouvait trop musclé et lui avait demandé de perdre un peu (le relou). Inutile de vous dire que le bonhomme a réitéré l’entrainement à deux reprises pour les suites des films alors qu’il suffisait juste de mettre un costume avec des faux abdos en mousse comme mon costume de spiderman à 30 balles.

6. Chris Pratt pour le film "Les gardiens de la galaxie"

Déjà pour commencer, Pratt a perdu plus de 27 kilos en six mois en suivant un régime sur mesure et un entrainement intense de cinq mois. Six jours d’exercice par semaine que le bougre n’hésitait pas à poursuivre chez lui, son coach avait d’ailleurs confié qu’il n’était pas le genre de type qu’il fallait pousser à travailler mais plutôt à se calmer. Après des exercices de bodybuilding pendant deux mois, Pratt a fait beaucoup de natation, de vélo, de course et d’exercices variés de joueurs de pétanque professionnels. Encore des raisons d’adopter Chris Pratt.

7. Mark Wahlberg pour le film "No pain no gain"

Bon en même temps quand on doit jouer un bodybuilder aux côtés de The Rock il faut se sortir les doigts du slip pour pas passer pour un poids plume. Mark Wahlberg a donc travaillé ses bras comme jamais en utilisant une méthode assez simple : faire tous les exercices imaginables pour muscler les bras jusqu’à en mourir. Enfin pas vraiment, sinon il aurait raté le rôle du coup. Mais l’idée était celle là, beaucoup, beaucoup d’entrainement très varié pour muscler chaque partie des membres supérieurs et gonfler les bras rapidement.

8. Henry Cavill pour le film "Man of Steel"

Taillé comme un rugbyman, le corps de Cavill ne s’est pas construit en un jour (en terme scientifique on peut tabler sur neuf mois de formation du corps humain pendant la grossesse, je l’indique par précaution, vous savez comment sont les scientifiques, ils ont l’amour de la justesse). Quoi qu’il en soit on est sur un entrainement qui comporte plusieurs phases dont du cardio, de la maintenance (maintenir son poids, pas s’occuper d’un parc informatique), du soulèvement de poids et du conditionnement pour préparer les muscles à gonfler. Bref beaucoup d’efforts qu’il poursuit pour garder la forme dans le rôle de Geralt De Riv.

9. Will Smith pour le film "Ali"

On parle quand même d’enfiler les gants du boxeur le plus légendaire de toute l’histoire, donc Will Smith a bien été obligé d’arrêter de faire des morceaux de rap deux minutes pour aller se muscler. Poussé par un véritable entraineur de boxe, le bonhomme faisait des sessions de près de six heures par jour jusqu’à pouvoir soulever 158 kilos sur un banc de muscu. Vraiment très impressionnante transformation qui lui a valu une nomination aux Oscars et un petit doigt tordu pendant l’entrainement mais pas grave faut mettre un peu de glace dessus.

10. Gérard Depardieu pour "Astérix et Obélix"

Bon alors là on est sur un autre standard qui repose sur quatre piliers inébranlables : du saucisson, du vin, du fromage et de la bière. Des mois de travail pour un résultat franchement convaincant.

Alors, vous galérez toujours après 10 pompes ?

Sources : L’internaute, Men’s Journal, Muscle and Fitness.