Porter le masque n’est pas une partie de plaisir pour tout le monde (pour personne, en fait). Malheureusement c’est obligatoire jusqu’à ce que la fin de cette pandémie s’ensuive donc autant s’habituer. Et figurez-vous que le port du masque a des effets sur nos doux minois, et change quelque peu nos pratiques. On se penche là dessus sans se faire mal au dos.

1. Des migraines

Si tu as des maux de tête inexpliqués, sache que tu n’es pas seul.e à subir ce désagrément. Cela peut être dû à un problème d’étanchéité du masque. En gros tu peux faire le test toi même : souffle sur une bougie derrière ton masque, si elle s’éteint c’est que ton masque est en bas résilles (bref il est nul), si elle ne bouge pas c’est que ton masque est trop étanche. En gros tu respires mal derrière ce bout de tissu alors à la fin ça fait bobo dans la tête.

2. Les crispations du visage

Alors qu’on est pourtant bien caché derrière ce petit masque, le visage a pourtant tendance à se crisper. Cela s’explique par l’inconfort que cause le masque. Ces crispations peuvent aussi entraîner des maux de tête donc le mieux c’est d’essayer de détendre au mieux ton visage durant la journée, quitte à faire des pauses de masques durant lesquelles tu peux faire des tours avec ta langue dans la bouche, ou encore faire un O avec la bouche. Tu peux aussi te masser le visage (sans t’enduire de gel hydroalcoolique).

3. Des irritations

Là encore c’est parce que ça respire pas des masses dans ce foyer à haleine qui pue (on y reviendra). C’est pourquoi on peut se retrouver avec des démangeaisons, des rougeurs ou d’autres formes d’irritations. Génial non ?

4. Des chtars

S’il y a des irritations ou des démangeaisons, forcément il peut y avoir des boutons. C’est parce que la peau ne respire pas assez et se trouve en zone humide, bref tout est réuni pour favoriser un petit retour d’acné. L’avantage c’est que comme on porte le masque, personne n’est témoin de cet aléa.

5. On respire moins bien

Surtout en période de chaleur, le port du masque aggrave les difficultés respiratoires tout en nous empêchant d’attraper une maladie qui se manifeste par des difficultés respiratoires. Savoureux et cocasse paradoxe réjouissant.

6. On est plus rapidement déshydraté

C’est pourquoi il faut encore plus penser à boire de l’eau. Mais attention, pensez tout de même à enlever le masque avant.

7. Grosse chute de consommation de rouge à lèvres

Eh oui c’est aussi ça les conséquences du port du masque. On s’en bat de plus en plus les reins du maquillage. En particulier le rouge à lèvres qui devient forcément un peu plus galère à porter sans en foutre partout. Et finalement, est-ce que c’est vraiment un mal ?

8. Les porteurs de lunettes ont perdu 90% de leur vision

TMTC, porter des lunettes ET un masque is the new Mordor.

9. On arrive vachement plus à pécho

On l’a tous remarqué, voir la moitié du visage d’une personne la rend globalement plus attractive. En effet le port du masque permet de cacher ce vilain visage et de ne montrer que ses beaux yeux, or même très moche, on a généralement des yeux pas trop dégueulasses donc plus pratique pour pécho de la zouze ou du gonze.

10. On découvre enfin à quel point on pue de la gueule

Pour certains, le Covid (je ne dirai jamais « la » Covid, mangez vos morts) c’est presque un million de morts. Pour d’autres, c’est la découverte d’une ennemie intime : ta propre haleine.

Et si tu veux rire encore sur cet objet so 2020, on a les meilleurs tweets sur les masques.

Source : Le Figaro, Doctissimo, BFM TV, LCI