Dès le plus jeune âge, il a été prouvé qu’écouter de la musique classique était fortement bénéfique pour nos enfants (bon, et aux adultes aussi, mais du coup c’est pas « le plus jeune âge », et ça n’a plus de sens). Alors bien sûr, il ne s’agit pas de jouer les vieux cons en vous disant que Beethoven c’est forcément mieux que Keen’V. Si la musique classique se définit comme savante (par opposition à la musique populaire donc) et comprend du point de vue musicologique la période classique allant du XVIIIe siècle au milieu du XIXe (l’avènement de la musique romantchik), il va de soi que tous les courants musicaux sont bénéfiques. Saupoudrez-moi ces jeunes oreilles d’éclectisme musical et vous en ferez forcément un être de qualité supérieure, comme le jambon.

1. Ça le rend plus intelligent

C’est prouvé : la musique classique stimule des zones du cerveau et l’aide à se développer.

Vous pouvez aussi essayez avec le Death Metal, mais pas sûr que ça lui démoule bien le cervelet. Attendons quelques années avant de s’attaquer Rammstein.

Crédits photo : TOPITO

2. Ça le rend plus calme

La musique classique adoucit, apaise, calme… C’est même pour ça qu’on peut entendre du classique dans les parkings souterrains, pour t’empêcher de défoncer les bagnoles à coup de batte parce que tu retrouves pas la tienne. Pour les bébés, c’est pareil.

Après tu peux aussi essayer les Gymnopédies d’Erik Satie, c’est pas de la musique classique mais ça marche tout pareil.

3. C’est toujours mieux que Jul

POPOOOOOOOOPOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO : ALERTE REMARQUE DE KONASS.

Ouais bon OK j’avoue Jul c’est pas trop ma came. Voilà. C’est pas très grave, ça ne change pas grand chose pour lui ni pour les gens qui l’écoutent, mais ça fait du bien de l’avouer. Alors oui je le dis ici haut et fort, même pas peur, ça vaut peut-être plus le coup de faire découvrir les Quatre Saisons de Vivaldi. Encore une fois il aura tout le temps d’écouter de la merde plus tard.

4. Il aura de bonnes bases musicales

Toutes les musiques actuelles que l’on entend aujourd’hui ont des bases de classique. All by myself ? C’est du Rachmaninov. Everything’s gonna be alright ? C’est du Bach. Vous voulez quoi de plus ?

5. Il saura que Mozart n’est pas qu’un opéra rock

Et passera moins pour un con quand son prof de musique au collège demandera si quelqu’un dans la classe connait le compositeur.

Crédits photo (Domaine Public) : Barbara Krafft

6. Il saura que Mozart est autre chose que le nom d’un parking Vinci

Profitez-en pour lui signaler que Leonard de Vinci c’est surtout un peintre aussi.

Crédits photo (Domaine Public) : Léonard de Vinci

7. Il saura que la Traviata n’est pas que la musique de pub pour une vinaigrette.

Ou une sonnerie de téléphone, au choix.

8. Il va pas galérer à apprendre les paroles par coeur

Hyper pratique la musique symphonique, zéro blabla, il te remerciera plus tard pour tout ce temps gagné.

9. Parce que Johnny Hallyday nous a converti au classique

Merci d’écouter cette chanson 875 fois parce qu’elle est beaucoup trop géniale.

10. Quand il sera en galère dans une société en plein effondrement sans pétrole et sans eau à lutter pour survivre en évitant de manger ses propres enfants, il pourra fredonner "Les funérailles de la reine Marie" de Purcell OKLM

BONNE AMBIANCE DANS L’APOCALYPSE OU KOUA ?

NDRL, au risque de vous décevoir, il peut arriver qu’un enfant ayant écouté de la musique classique toute son enfance devienne un gros con. Y’a pas de règle finalement.