C’est samedi, jour traditionnel de « l’instant sesque« , et vous avez une soirée déguisée. Maintenant qu’on est adultes et qu’on a quelques fantasmes, on peut dire que le choix est plus qu’élargi… à condition de ne pas être trop exigeante sur la quantité de tissu. Nous avons parcouru les sites de costumes sur Internet, et le constat est toujours le même : si vous ne voulez pas vous déguiser en « quelque chose-cochonne », il va falloir mettre la main à la trousse à couture, ou chercher au rayon masculin… En attendant que vous ayez terminé de bricoler votre costume de Tortue Ninja, on a fait le tour du web pour vous offrir un petit florilège de déguisements de bon goût.

1. L'infirmière cochonne

On ne détrône pas un classique aussi facilement. Hormis la couleur blanche (quand elle n’est pas noire…) on cherche encore le rapport avec la blouse informe des vraies infirmières. Etrange comme les hommes sont rapides à faire des connexions quand ils le veulent bien.

2. La Mère Noël cochonne

Arborant la mini, mais attention, pas n’importe laquelle : fourrée, pour ne pas attraper froid aux fesses en décembre… Son mari distribue des cadeaux, et elle des gâteries. Joli couple.

3. L'insecte cochonne

Coccinelles et abeilles vicelardes ont viré les vulgaires bunnies et autres chatons. Le principe n’est pas compliqué : des pois/des rayures, des ailes, un serre tête qui gigote, le tout avec le moins de tissu possible.

4. La secrétaire ou soubrette cochonne (comment ça pléonasme ?)

L’ennui de ces costumes, c’est qu’ils peuvent avoir tendance à induire certains hommes (politiques) en erreur dans la vie de tous les jours.

5. La policière/militaire cochonne

car c’est bien connu, il vaut mieux avoir les gambettes à l’air lors d’une intervention spéciale, rapport à la liberté de mouvement.

6. La pirate cochonne

mode clairement relancée par Keira et Penelope ces dernières années. S’il y a Johnny Depp a la clé, ça vaut peut-être le coup d’enfiler un soutien-gorge pigeonnant, le corset étant désormais réservé aux chatons démodés.

7. Le démon cochon

il paraît que ça donne directement envie d’étriper Michel Polnareff et sa chanson sur le paradis. On nous aurait menti.

8. La femme des cavernes cochonne

à la rigueur, c’est la plus crédible. Pas sûr que la peau de bête ait été une denrée abondante a l’époque de Cro-Magnon. Par contre, ils ne livrent pas les poux avec le costume, étrangement.

9. La bonne sœur cochonne

Là encore, c’est classique, et ce n’est pas Whoopi Goldberg qui a lancé le truc. Tant mieux finalement.

10. Les princesses cochonnes (en tout genre)

le temps des vierges effarouchées est révolu. Désormais Ariel se la joue queue vintage déchirée et Cendrillon sort ses atours. Disney a toujours eu un côté funky.

11. La super-héroïne cochonne

en vrai, Super-Girl a toujours rêvé d’être sur les plages d’Alerte à Malibu. Et de courir, au ralenti.

12. Le Petit Chaperon Rouge cochon

les fabricants ont du trop lire Freud pour déceler dans les contes autant d’allusions sexuelles et chez les enfants autant d’intentions malsaines.

13. L'arbitre cochonne

pour réhabiliter la mauvaise image des hommes en noir et accepter sa vérotable pathologie pour le sport.

14. Le pompier/l’hôtesse de l’air cochonne

on allait faire un discours sur la symbolique de cette image, l’eau et le feu, toussa toussa, mais ça serait sans doute trop pour un simple fantasme…

15. La boxeuse cochonne

bon, là… c’est particulier. Attention, les gants peuvent réduire l’agilité des mains.

Et vous, quel métier vous vouliez faire quand vous étiez petite ?