Avoir 18 ans, 25 ans ou même 40 ans ne signifie pas forcément être mature et il y a plein de preuves que tu n’es pas un adulte. Quand tu passes du temps avec tes frères et soeurs, certains réflexes reviennent instinctivement et tu ne peux t’empêcher d’emmerder ta famille comme quand tu avais 12 ans. C’est normal, c’est la loi de la fratrie.

1. Rappeler à tes parents toutes ses conneries

Quand tu vas passer quelques jours chez tes parents et que tes frères et soeurs sont là, tu sais que c’est le moment de ressortir toutes les bêtises qu’ils ont pu faire. Le but est d’en parler comme d’une anecdote lointaine qui va faire rire tout le monde mais en réalité, tu sais que cela va semer le chaos.

2. Sortir de sa chambre en laissant la porte ouverte

Si tu es enfant unique, tu n’as probablement jamais connu ce moment : tu es dans ta chambre en train de viber tranquillou quand soudain, ton frère entre et te fixe sans rien faire. Au bout d’un moment, il fait une petite danse et fait tomber le contenu de ton étagère avant de partir en éteignant la lumière et laissant la porte ouverte.

3. Se battre pour monter à l'avant en voiture

Peu importe l’âge qu’on a, il est hors de question de passer un voyage en voiture sur la banquette arrière. Dans une famille de trois enfants ou plus, c’est souvent l’aîné qui conduit et le petit dernier qui se retrouve à l’arrière, isolé de tous.

4. Lui attribuer la fourchette un peu sale en mettant la table

Il y a toujours une fourchette dans le tiroir à couverts qui a été moins bien lavée que les autres. Elle n’est pas très sale mais il est hors de question que TU manges avec. Quand tu mets le couvert, tu as le pouvoir de choisir qui aura la fourchette sale et bien évidemment, ça tombe toujours sur ton frère ou ta soeur.

5. Raconter des anecdotes gênantes devant ses potes

Rencontrer les amis de ses frères et soeurs est toujours un moment magique. C’est encore plus drôle quand on peut raconter des anecdotes bien gênantes sur son petit frère et/ou sa petite soeur et on ne va certainement pas s’empêcher de le faire pour préserver leur dignité.

6. Le/la réveiller super tôt en faisant plein de bruit

Qu’on ait 6 ans ou 40 ans, c’est toujours un bonheur de réveiller son frère ou sa soeur qui dort profondément. Evidemment, toutes les techniques sont les bienvenues : cornes de brume, musique à fond, vuvuzela et seau d’eau sont les grands classiques.

7. Mettre tous les trucs dont tu ne veux plus dans sa chambre

Quand on a une chambre de taille modeste parce qu’on ne vit pas dans un palace, on prend l’habitude de trier ses jouets dès le plus jeune âge pour faire de la place. Le problème, c’est qu’on n’a pas vraiment envie de jeter tous ces jouets alors, on les met dans la chambre de son frère ou de sa soeur. Cette habitude persiste des années après avoir quitté le domicile familial et c’est toujours un plaisir d’entrer dans sa chambre d’enfant pour y trouver le bordel que ton frère a déposé la dernière fois qu’il est venu chez tes parents.

Crédits photo : Topito

8. L'appeler par un surnom bien débile

Quand on a des frères et sœurs, on a forcément déjà eu mille surnoms. Cela peut être un jeu de mots bien nul avec ton prénom comme « Gabite » pour Gabriel mais les simples « grosse merde » et « bolosse » marchent très bien aussi.

9. Rester 2h30 dans la salle de bain

Comme pour Ross et Monica dans Friends, les relations avec tes frères et soeurs se sont améliorées en grandissant mais il n’est absolument pas envisageable d’habiter de nouveau ensemble un jour. Dès que tu passes un week-end chez tes parents et qu’un de tes frères et soeurs y est également, il est évident que tu vas rester des heures dans la salle de bain juste pour l’emmerder.

Crédits photo : Topito

10. Incendier sa maison et prendre ses enfants en otage

Ah non, vous faites pas ça vous ?

Evidemment, on continue aussi de raconter des mensonges aux petits frères et soeurs mais c’est beaucoup moins drôle parce qu’ils sont moins naïfs après 30 ans.