Le périnée ou « plancher pelvien » porte bien son nom. C’est ce qui empêche tous vos organes abdominaux de s’écouler de manière inopportune, ou en plus clair une jolie descente d’organe (« prolapsus » pour les intimes, qui fait accessoirement partie des mots à ne jamais taper sur Google). Il est conseillé en particulier aux femmes enceintes de travailler cette petite musculature, ou aux hommes opérés de la prostate (oui parce que les hommes aussi ont un périnée BONJOUR ANATOMIE) mais en réalité c’est une pratique que l’on devrait tous adopter. Surtout qu’un périnée contracté et contractable sur commande permet aussi de prendre plus facilement son pied au lit. Eh ouais.

1. Retenez vos vos flatulences

Jusqu’à preuve du contraire c’est ce qui s’avère le plus efficace. Plusieurs sessions de contractions quotidiennes et vous pourrez bientôt casser des noix avec votre vagin ou votre anus petits chanceux que vous êtes. L’avantage c’est qu’on peut le faire en métro à côté d’un inconnu. Flippant hein ? On conseille toutefois de ne pas réellement vous retenir de péter, ce n’est pas bon pour votre bienêtre intestinal. Si vous voulez en savoir plus nous avons bien sûr toutes les réponses aux questions qu’on se pose sur les pets.

Crédits photo : Topito

2. Vous retenir de faire pipi pendant que vous faites pipi

ATTENTION, cette technique est sujette à controverse et pourrait entraîner des infections urinaires donc allez-y mollo.

3. Mettre les mains dans le cambouis

C’est votre petit doigt qui vous le dit. A l’aide de l’index inséré dans le vagin ou l’anus on perçoit mieux où le périnée se contracte. Voilà une bonne excuse pour passer à l’acte avec cette personne tout bonnement désirable : « Veux-tu tester la contraction de mon périnée ? » séduction garantie.

4. Faire des haltères de vagin

Oui, oui ça existe, on les appelle des poids vaginaux, il faut les maintenir debout avec votre vagin vingt minutes par jour et fini les incontinences urinaires. Il en existe différentes sorte, en principe c’est un peu comme des boules de Geisha.

Est-ce que c’est vraiment efficace ? Je vous laisse trancher avec le visionnage de cette vidéo instructive. En fait ces outils sont utiles pour tonifier, ils n’apprennent pas à être dynamiques en tant que tel.

5. Draguer un ballon

Dans les conseils de gym pour avoir un périnée d’acier, on recommande aussi de s’allonger sur le dos, plier les jambes et mettre un ballon entre les genoux et le serrer tout en contractant le périnée sur une inspiration.

Bien sûr, ne faites pas ça avec un ballon que vous ne connaissez pas ou que vous avez rencontré la veille dans un bar. C’est un exercice de confiance qui doit se faire avec un partenaire fiable.

6. Utiliser des boules de geisha

C’est un peu comme des haltères de vagin mais en plus sexy et plus rond, disons que si vous demandez à votre partenaire de vous coller des poids vaginaux en guise préliminaire, c’est pas ultra excitant. Enfin ça dépend si on est fan de culturisme, nous on juge pas hein.

7. Faites attention à votre pratique sportive

Le sport c’est bien, mais après un accouchement il faut parfois être un peu plus à l’écoute de son corps. On distingue notamment trois catégories de sport selon leur impact sur le périnée. Les sports à plus fort impacts sont par exemple les sports de balles (volley, basket, badminton) ou le trampoline. Après ce type de pratique, il est conseillé de faire des positions anti-gravitaires pour alléger le poids que vous venez de faire subit à votre plancher pelvien. Une sorte de remontée d’organe. Faites la chandelle quoi.

8. Respirez

Alors oui, respirer on sait que vous le faites déjà. Mais ce qu’on vous conseille c’est de mieux respirer. Grandissez-vous, contractez le périnée de manière à avoir la sensation de remonter ses organes.

Et sinon, allez donc demander conseil à votre kiné, c’est lui le plus fort.

Sources : Doctissimo, Passeport santé.