Youpi c’est l’été, et si je me faisais un petit balayage blond pour qu’on ait l’impression que je suis partie faire du surf à la plage alors que comme tout le monde je suis restée confinée dans mon 10 m² comme en témoigne le teint non halé de l’intégralité de ma surface épidermique. Toujours est-il que comme beaucoup (et comme moi) tu as peut-être toi non plus pas su résister au chant des sirènes de la colo. Grand bien t’en fasse mais désormais, il va falloir prendre soin de cette chevelure multicolore pour ne pas ressembler à un poney malade avant la fin de l’été.

1. On commence par les bons gestes avant coloration : ne pas se laver les cheveux la veille de ta coloration

On pense parfois que c’est plus sympa pour le coiffeur de se ramener avec des cheveux pas trop dégueu (pour qu’il ne juge pas ton excès de sébum tmtc). Pour une coloration c’est absolument à éviter. Au pire tu laves tes veuch trois jours avant au minimum. Les cheveux très propres réagissent moins bien au produit.

2. Mettre un soin protecteur pour le soleil

Eh oui, si le soleil éclaire naturellement tes cheveux, pour une coloration c’est pas vraiment conseillé car les rayons UV vont oxyder tes cheveux et foutre en l’air ta coloration.

3. Opte plutôt pour un shampoing spécial cheveux colorés

Rapport au fait que ce sont des produits destinés aux cheveux colorés et que donc quelque part ils sont vachement pratiques quand tu as justement des cheveux colorés. La vie est bien faite quand on y pense.

4. Laisse tomber les shampoings tous les deux jours

On vous avait déjà parlé avec amour des bonnes raisons de faire une cure de sébum. Si le cœur ne vous en dit pas, qu’à cela ne tienne, le plus important c’est d’espacer vos shampoings au maximum. Tes cheveux s’habitueront rapidement et tu ne te taperas qu’une fois par semaine la corvée du shampoing.

5. Quand tu shampouines, tu me shampouines avant tout la racine, le reste BALEK

Globalement, on fait plein d’erreurs quand on se lave les cheveux. A commencer par frictionner toute la tignasse alors que seule la racine mérite d’être bien moussée. Le reste est nettoyé par le simple rinçage du savon à la racine.

6. Toujours rincer à l'eau froide

Oui je sais c’est pas forcément agréable (quoique en été, c’est plutôt pas déplaisant) mais l’eau froide va t’aider à maintenir l’éclat de ta couleur en la fixant comme il se doit.

7. Vaporiser du vinaigre blanc sur les longueurs

Comme tu le sais déjà, le vinaigre blanc est le secret pour tout réussir dans la vie. Y compris ses cheveux colorés. Y compris ses cheveux tout court d’ailleurs. Alors bien sûr, tu ne le gardes qu’une minute avant de rincer ta tignasse pour pas sentir le Mordor mais après tu auras de beaux cheveux brillants qui illumineront le quidam à tel point qu’on devra te regarder avec des lunettes de soleil.

8. Leur passer un petit coup d'huile ça ne fera jamais de mal

Attention à ne pas avoir la main lourde non plus si tu ne veux éviter les cheveux gras. Mais une goutte d’huile devrait protéger tes tifs et leur couleur, surtout sur les pointes.

9. Ne plus plonger la tête la première à la piscine

Attention, le chlore c’est le pire ennemi des cheveux colorés donc laisse tomber ce look cheveux mouillés en bord de piscine, ça fera plutôt effet « green » avec de beaux reflets verdoyants (pour le blond en particulier).

10. Dans le cas d'une décoloration, optez pour un shampoing violet

Dans le cas spécifique des blonds colorés, un shampoing violet occasionnel devrait te permettre de ne pas avoir les cheveux qui verdissent justement. Attention, c’est un peu chelou quand tu fais ça pour la première fois parce que c’est vraiment de l’encre bleue que tu te fous sur la tête (d’où la nécessité de ne pas utiliser que ce shampoing, mais plutôt d’alterner).

Et sinon, avez vous déjà opté pour une couleur de cheveux inspirée de sites naturels ? Moi non. J’ai mes raisons.

Sources : Perfecthair, LCI