En général, quand tu adoptes un chaton sevré tu as tout le loisir de l’éduquer à foison et donc de faire en sorte que ce soit un chat plutôt sympa qui ne griffe pas à tout bout de champ. Toutefois il arrive qu’on adopte soit un chat plus vieux et qui a donc ses habitudes, ou qu’on débarque dans un logement où le chat était là avant toi et n’apprécie pas du tout ta présence, parfois c’est juste une question de caractère (comme chez les humains, il y a des chats plus relous que d’autres). Bref ne soyez pas désespérés bandes de vikoss de chats, il existe des solutions pour apaiser la tension entre vous et vivre heureux de poils et d’eau fraîche.

1. Essayez déjà de capter pourquoi il est aggressif

Le chat n’est pas un animal bêtement jovial comme le chien. Il est territorial et son agressivité peut être due au fait que vous squattiez son périmètre. Dans ce cas, ça veut dire qu’il n’a pas été socialisé. Le chat peut aussi devenir agressif parce qu’il subit un changement de vie : déménagement, arrivée d’une nouvelle personne, d’un nouvel animal etc. Je vais pas vous mentir ça va être un peu plus long pour le calmer mais avec un peu de patience il s’habituera peut-être à vous. Si au bout de plusieurs années il ne s’habitue pas à vous, la bonne nouvelle c’est qu’il lui restera certainement moins de temps à vivre que vous auquel cas vous pourrez vivre sereinement encore une partie de votre vie sans subir les agressions d’un chat violent.

2. Jouer avec lui

Je dirais que c’est le conseil le plus élémentaire. Qu’importe son type d’agressivité, le chat peut aussi avoir des petites crises de griffades parce qu’il s’emmerde que personne ne joue avec lui et que ses instincts de caïd de la street remontent à la surface. Pour parer à ces réminiscences, il est vivement conseillé de :

– Jouer avec lui régulièrement (10 à 15 minutes par jour)

– Varier les jouets que vous utilisez (si ce sont toujours les mêmes jouets, il se fera chier pareil).

Ainsi, vous l’aiderez à se défouler d’une part et vous achèterez son amitié d’autre part. Inutile de sortir votre plateau de Scrabble, les chats sont nuls à ce jeu (et en plus ils trichent trop en choisissant leurs lettres discretos c’est abusé).

Ça tombe bien, on a plein d’idées de jouets pour chats et chatons histoire qu’ils fassent aussi leur life solo parce qu’on n’a pas signé pour faire centre aéré du chat chez soi.

3. Faites-lui consommer de l'herbe

L’herbe à chats c’est comme l’herbe à humains, ça détend.

Attention, il n’est pas forcément recommandé de lui acheter de l’herbe à manger. Ça va le faire gerber inutilement ce qui présente deux points négatifs :

– Lui filer des aigreurs d’estomac

– Vous obliger à nettoyer son dégueulis après avoir marché dedans en chaussettes.

Préférez plutôt des petits jouets contenant de l’herbe à chat pour qu’il les sniffe oklm.

4. Calez-moi du griffoir à tire larigot

Les griffoirs c’est pas ce qu’il y a de plus esthétique mais c’est la clé pour un espace de paix (celui qui fait une blague sur les prouts j’le tape) entre toi et ton chat. Plus un chat a la possibilité de faire ses griffes, plus il va se détendre du string. Par exemple, chez moi j’en ai accroché sur la totalité de mes surfaces murales et depuis je vis heureux avec mon chat cet être merveilleux (*).

(*) Je suis obligé d’écrire que tout va bien avec lui, parce qu’il est juste derrière moi en train de mater ce que j’écris et j’ai trop peur qu’il me grille. Sauvez-moi.

Prix : à partir de 189 chez Petch

5. Ne le touchez pas trop et ne le portez pas s'il n'aime pas ça

Si le chat n’a pas été habitué à être porté par des humains, il est possible qu’il ne soit pas ultra fan du concept. Idem pour les caresses, certains chats aiment le calme et n’ont aucune envie d’avoir un humain hystérique qui va leur parler gouzi-gouzi en leur faisant respirer son haleine à 2 cm de la gueule. Si quelqu’un me faisait ça, je lui collerai aussi un coup de pattes dans la tronche.

Par ailleurs, il arrive qu’on interprète mal les comportements du chat : un chat qui remue la queue contrairement à un chien ou à un humain, c’est qu’il est énervé, donc mets les distances fissa.

Bref, faites pas de forcing, soyez smooth, laissez-le venir à vous tranquillement.

6. Même si le chat est OK pour les papouilles, abusez pas trop non plus

On parle souvent du syndrome du « chat caressé mordeur » (enfin moi j’en parle souvent, à tous mes dîners, mais aussi pendant le déjeuner et à la pause goûter).

Voici la situation : vous êtes posés trankilou avec Edouard (fort de votre personnalité excentrique, vous avez naturellement opté pour un prénom original pour votre chat, qu’est-ce que vous êtes surprenant c’est incroyable ! Mais où allez-vous chercher toutes cette créativité ? Vous devriez tenter de faire publier un recueil de vos meilleurs tweets). Vous le caressez. Edouard ronronne. Vous vivez un intense moment d’union physique et intellectuelle en regardant « Animaux à adopter » sur C8. Après tout, pourquoi en restez là ? Vous continuez donc à le caresser plus intensément…

Franchement, jusqu’où pensiez vous pouvoir aller comme ça ?

PATATRAS.

Edouard se rebelle et vous colle une torgnole puis se casse en vous faisant un doigt d’honneur (quelle racaille de litière cet Edouard).

POURQUOI ? POURKEUUUUUUUAAAAAA ???

Trop de caresse tue la caresse. Ton chat en a ras-le-cul de ton amour dégoulinant et comme il n’est pas doué de parole il te pose un stop. FALLAIT JUSTE REPERER LES SIGNES DE NON-CONSENTEMENT BORDEL.

7. Attendre qu'un chat soit sevré avant de l'adopter

C’est la base. Même si vous voulez à tout prix avoir un petit chaton mignon, il vaut mieux attendre qu’il soit sevré (12 semaines en moyenne) pour pas avoir un chat tout pété du casque plus tard.

8. Evitez de le laisser trop seul

Comme on l’a déjà dit, un chat peut être agressif parce qu’il s’ennuie et qu’il a besoin de se dépenser en allant péter des genoux. Certes jouer avec lui sera indispensable pour lui offrir des sessions de défoulement, mais dans la mesure du possible il faudrait songer à limiter les périodes d’absences aussi. En gros, c’est tout con mais il faut s’occuper de lui et lui accorder un peu l’attention qu’il mérite.

Le mieux c’est donc de poser votre démission et de dépenser votre chômage dans des jouets élaborés pour l’éveil du chat.

9. Veillez à ce qu'il ne se soit pas fait mal

Si ton chat feule chaque fois que tu touches une zone de son corps c’est peut-être qu’il a mal. Dans ce cas regarde des vidéos sur Youtube et tente de l’opérer par toi-même.

Non je rigole, rangez ce couteau à beurre et emmenez-le chez un véto.

10. En dernier recours... prenez contact avec un psy pour chat

Oui ça existe.

Oui ça coûte cher (150e la séance minimum).

Non, ça ne marche pas toujours. MAIS la plupart des comportementalistes vont vous donner quelques conseils au préalable avant de proposer une visite chez vous pour comprendre ce qui déconne chez cet animal en pleine crise de chatulescence. Le mieux dans un premier temps c’est évidemment de l’emmener chez le véto.

Crédits photo : Topito