Vous connaissez les seins ? Ce sont ces trucs super encombrants pour bien dormir, pour courir, pour se pencher et pour tout le reste globalement. Il existe autant de types de seins qu’il existe de personnes dans le monde car tout le monde a une poitrine différente, c’est fou mais c’est vrai. Il est inutile de complexer, de se comparer ou de se torturer car tous les seins sont magnifiques. Par contre, c’est toujours bien d’apprendre des trucs sur le sujet et ça tombe bien parce qu’on a plein d’infos à partager !

1. Les seins sont souvent asymétriques et c'est normal

S’il y a bien un truc qu’on devrait dire à tous les adolescents et adolescentes, c’est que les seins sont tous différents et que c’est bien normal. Souvent, on a un sein plus gros que l’autre et ce n’est pas une maladie, un défaut ou un problème. D’ailleurs, tout notre corps est asymétrique. Si tu regardes tes mains, tes pieds ou tes oreilles, tu verras qu’ils ne sont pas du identiques et ça ne t’a jamais posé problème.

2. Chaque téton possède entre 15 et 20 orifices pour laisser passer le lait

Dans les tétons, on a une quinzaine de petits trous qui s’appellent des lobes et qui contiennent eux-mêmes une cinquantaines de lobules. C’est à cet endroit que le lait est sécrété, puis acheminé jusqu’aux mamelons par des canaux.

3. Le lait maternel de l'être humain est plus doux que le lait de vache

Hormis quelques hurluberlus achetant du lait de chèvre, nous, les humains, sommes plutôt accros au lait de vache. Et pourtant il faut reconnaître que quand on y réfléchit un peu, c’est un peu bizarre de boire le lait maternel d’un autre animal, non ? Il serait plus logique de boire du lait humain même si ça parait un peu chelou. D’autant qu’il est apparemment plus doux et plus sucré que celui des bovines.

4. Il est normal d'avoir des poils autour des tétons

Encore une information qu’on aurait aimé savoir quand on était ado : c’est normal d’avoir des poils ! En fait, on a des poils sur l’intégralité du corps à part sur la paume des mains et des pieds et sur les paupières. Le seul truc, c’est qu’il y a certains endroits où c’est du duvet très fin et d’autres où le poil est plus foncé et plus épais.

5. Certaines personnes peuvent atteindre l'orgasme uniquement par une stimulation mammaire

Contrairement à une croyance tenace, tous les orgasmes d’une femme cisgenre sont liés à son clitoris, qu’ils soient atteints par stimulation externe ou interne. Et, croyez-le ou non, les seins sont reliés au clitoris et il est donc possible d’atteindre l’orgasme par leur stimulation (évidemment, il n’y a aucune étude sur le sujet…).

6. Les seins ne tombent pas plus si on ne met pas de soutien-gorge

Depuis bien trop longtemps, les femmes portent des soutiens-gorge parce qu’on leur a fait croire que c’était normal et même obligatoire. La plupart des femmes pensent qu’en ne mettant pas de soutien-gorge, leurs seins vont tomber mais c’est faux. En réalité, on muscle son corps en étant obligé de porter sa poitrine sans aide et elle reste ainsi plus ferme. Evidemment, chaque personne est libre d’en porter un ou non et personne n’a son mot à dire sur le sujet.

7. Les tétons peuvent devenir plus foncés pendant la grossesse

Pendant la grossesse, le corps change beaucoup plus qu’on ne pensait et il y a plein de vérités sur la grossesse qu’on aurait bien voulu savoir avant. Entre autres choses étonnantes, il y a le fait que les tétons peuvent changer de couleur et c’est tout à fait normal. Ce phénomène est dû à à l’hormone gonadotrophine chorionique, plus connue sous le nom d’ »hormone HCG ». Cette hormone fonce la couleur de l’aréole et parfois aussi une zone du ventre.

Crédits photo : Topito

8. Les hommes cisgenres peuvent aussi sécréter du lait

Saviez-vous que les mâles pouvaient eux aussi avoir des montées de lait ? Bon, il faut reconnaître que c’est très très rare. C’est rare mais ça arrive, notamment quand l’homme doit suivre un traitement à base d’oestrogènes, utilisé contre certains types de cancer.

9. Tout le monde peut avoir un cancer du sein

On en parle peu mais le cancer du sein ne touche pas que les femmes. D’après l’Institut National du Cancer, moins de 1 % de tous les cancers du sein affectent les hommes mais il est important de le savoir pour ne pas en ignorer les symptômes. 15 % de ces cancers sont liés à une mutation héritée du gène BRCA2 (un gène de prédisposition au cancer du sein).

10. Les seins ne sont pas des organes génitaux (donc laissez-nous tranquilles)

Même si de plus en plus de femmes osent abandonner leurs soutiens-gorges, il est encore super mal vu d’avoir un haut qui laisse voir la forme des tétons quand on est une femme. Et très franchement, il est temps que ça cesse parce qu’on en a marre de recevoir des réflexions misogynes sous prétexte de pudeur. Depuis quelques temps, on entend souvent des gens dire que les seins sont des « caractères sexuels secondaires » pour justifier le fait que les siens devraient être cachés. Le truc, c’est que la barbe ou la voix qui mue sont aussi des caractères sexuels secondaires puisque ce terme désigne tout ce qui apparait à la puberté chez l’être humain. Et pourtant, on ne demande pas aux hommes de cacher leur barbe ou de la fermer.

Et voilà, vous vous coucherez moins bêtes ce soir et moi aussi. Evidemment, je conseille toujours le top des plus beaux seins de l’Histoire, un classique de chez Topito garanti sans sexisme.

Sources : Santé MagazineNeonNovaMasha Sexpliquee-cancer