Coucou mes petits cromesquis !

La semaine dernière, on faisait connaissance avec les nouveaux candidats et on a déjà oublié tout le monde à part le relou à haut potentiel mais il est déjà éliminé donc ça va. Pour le reste, les brigades sont déjà composées, y compris « la brigade solitaire » avec… deux candidats. Oui, c’est complètement con, ne cherchez pas.

Place aux choses sérieuses maintenant avec le vrai début de la compétition. Le petit nouveau d’Objectif Top Chef arrive, les vraies épreuves aussi donc cette fois, on y est.

Alors cette semaine, qui va révéler son haut potentiel ? Est-ce qu’on va encore se fâcher avec les fans de Kaamelott qui ont cru qu’on n’avait pas la référence du « gras c’est la vie » alors que si mais c’est juste lourdingue ? Est-ce que Viel va encore sourire comme un prédateur ? Est-ce que Michel Sarran va encore nous manquer ? Ces réponses et bien d’autres : tout de suite.

Et bon appétit bien sûr !

1. Le crew des casquettes.

On commence par un terrible choix vestimentaire : toute l’équipe de Paul Pairet doit porter un chapeau.

Ils ont morflé les Backstreet Boys.

2. Une invitée de prestige.

Premier guest de l’épisode : Pia Léon, une grande cheffe péruvienne.

Qui propose aux candidats de travailler du maïs. Et il faut bien reconnaitre que son plat entièrement réalisé avec du maïs a l’air incroyable. Crème de maïs, brouillon, tuiles de maïs déshydratées et maïs noir.

Dire qu’on ne connaissait quasiment que le pop-corn …

Ton frigo le 29 du mois

3. Belle ambiance chez les Bleus

Sébastien le gentil timide, Pascal le jeune talentueux et Mickael le beauf carnivore.

On les aime bien dans cette équipe bleue. Et puis ils sont rigolos et détendus, Etchebest ne les a pas encore traumatisé.

Qu’ils en profitent…

4. C'est la première saison de Glenn Viel.

Le saviez-vous ? Il s’agit de la première saison de Glenn Viel.

Non on dit ça parce qu’il ne le répète que 4895 fois par épisode donc vous l’avez peut-être manqué.

Du coup bah voilà, si vous saviez pas et ben c’est sa première saison.

Sa première. De saison. A Glenn Viel. Le nouveau.

5. Lucie et Tania, ça se passe moyen.

Ambiance moyenne dans la brigade orange de Glenn Viel (dont c’est d’ailleurs la première saison de Top Chef).

Lucie veut foutre du whisky dans tous les plats. Tania se fait envoyer chier dès qu’elle veut éplucher une pomme de terre et Renaud essaye de jouer les médiateurs.

Grosse ambiance.

Bosser avec Tania d'accord mais elle boit pas d'alcool, je fais comment pour sympathiser moi ????

6. La brigade solitaire.

Elis et Arnaud n’ont pas beaucoup de points communs, mais ils vont pourtant devoir cohabiter pour rejoindre une vraie brigade.

On découvre donc « la brigade du tigre », comme ils se sont eux-même baptisés. Bon concrètement, on est plus sur deux petits chatons voire un revival de Charly et Lulu, mais on respecte l’idée. Courage les champions.

On est sur M6-EUUUUH pour faire la cuisine-eeeeeuh?

7. On a la réf.

Mais sérieux, QUI à décidé des les placer comme ça ?

Et surtout : où est Averell ?

8. Au secours le règlement ...

On n’avait déjà RIEN COMPRIS aux règles de répartition en brigade, et ça recommence avec la dernière chance.

FAITES SIMPLE BORDEL.

Ah oui d'accord.

9. Le verdict.

On a eu de belles assiettes mais au final, la cheffe Pia Léon récompense le plat de la brigade Etchebest.

Il faut dire que leur cannelloni de maïs avait l’air incroyable.

Du coup, quasiment tous les autres sont envoyés en dernière chance sauf la brigade Pairet et également Lucie et Tania car Arnaud se dévoue pour y aller. Classe. Ou complètement con, on n’est pas encore sûr.

10. On a découvert Francis

On ne connaissait pas du tout Francis Mallman.

Eh bien désormais, on l’aime. Sa voix douce, son accent exotique, ses petites lunettes à la Jean-Pierre Coffe.

Bon par contre Francis, il a pas que ça à foutre donc en fait il n’est pas là. On n’a jamais été aussi déçu.

11. LE BARBECUE

L’objectif de la dernière chance : FOUTRE LE FEU. Littéralement. Obligation de tout cuire dans les flammes.

C’est là qu’Adrien et son flambadou nous manquent terriblement.

On attribue quand même une mention spéciale du jury au plat de Louise : « Emoji aubergine ». Une tentative de séduction habile qui porte ses fruits. Bravo Louise !

12. C'est non.

Bienvenue dans notre nouveau jeu : chef étoilé ou contrôleur SNCF ?

13. Dernière chance.

Elis, Renaud et Arnaud s’affrontent donc autour de la courge.

La phrase est bizarre mais on vous jure que c’est ça l’épreuve. Et c’est Renaud qui décroche la première place avec son butternut au fromage de chèvre.

Et du coup, il intègre officiellement la brigade de Glenn Viel. Pauvre Renaud.

14. Terrible ...

Arnaud s’est donc dévoué pour aller en dernière chance, et c’est lui qui se fait sortir.

Terrible.

Bon au moins, il a fait une place de mieux que sa première participation. Techniquement s’il refait l’émission encore 13 fois, il ira en finale.

Tous les rêves sont permis, salut l’artiste.