Quand on y repense, les dessins animés des années 2000 étaient vraiment super réussis et on a eu de la chance d’avoir des programmes aussi drôles et débiles sans morale chiante ou éducative. Apparemment, les scénaristes riaient autant que les enfants puisqu’il y a beaucoup de blagues cachées dans les dessins animés, des blagues qu’on ne comprenait évidemment pas quand on avait 8 ans. Plus encore que les Disney, les films Dreamworks sont remplis de blagues et le meilleur de tous est sûrement Shrek, on t’aime Chat Potté.

1. Le château de Lord Farquaad

Quand Shrek et l’Âne arrivent à Duloc, ils regardent l’immense château de Lord Farquaad et Shrek dit « Il aurait pas comme quelque chose à compenser, ton lord ? ». Farquaad est très petit mais la phrase a évidemment un double-sens.

2. Le magazine du Grand méchant loup

Au tout début de Shrek 2, on voit Charmant arriver dans la tour pour délivrer la princesse mais, surprise, il trouve le loup du Petit chaperon rouge à la place. Il est allongé sur le lit de la princesse, occupé à lire un magazine avec un cochon en sous-vêtements sur la couverture.

Crédits photo : Shrek - Dreamworks

3. Farquaad se tripote

Alors que Farquaad est allongé dans son lit, il demande au miroir magique de lui remontrer la princesse. Le masque dans le miroir semble dégouté et et disparait pour laisser place à une image de la princesse Fiona. On le voit ensuite soulever la couette avec un petit regard gêné.

4. L'herbe à chat de Potté

Quand L’Âne, Potté et Shrek se font capturer et jeter en prison dans Shrek 2, Potté ne se laisse pas faire et crie « Cabrón ! Chiens de capitalistes ! » aux soldats, des mots qu’on ne comprend pas quand on est enfant mais ça dénonce fort. Quelques secondes plus tard, Potté est attrapé et le soldat trouve de l’herbe à chat dans ses poches. Potté dit alors « Euuh c’est pas à moi » et c’est la pire excuse à sortir quand un flic trouve de la drogue dans tes poches.

Crédits photo : Shrek - Dreamworks

5. L'Âne complètement défoncé

Au moment où nos trois compères changent de corps, l’Âne se retrouve malencontreusement coincé dans celui de Potté et l’expérience semble éprouvante. Dans la VO, on peut entendre l’Âne dire « J’ai pas plané comme ça depuis l’université » et quelque chose nous dit que c’était pas les révisions qui lui faisaient tourner la tête.

6. Les étudiants fument dans la roulotte

Dans Shrek 3, le trio de potos arrive à l’université et ils passent devant une roulotte d’où s’échappe de la fumée. La porte s’ouvre et un garçon sort en toussant. Il dit ensuite à son ami : « Faut jamais brûler de l’encens avec de la myrrhe ! ». On se demande ce qu’ils cherchaient à faire…

7. Les marionnettes vulgaires

Quand Shrek et l’Âne arrivent à Duloc dans le premier film, des automates performent un petit spectacle devant eux. Dans leur chanson, on les entend dire « Ne saute pas les talus, lave tes pieds, lave ton… nez ! » et même les enfants comprennent qu’ils voulaient dire autre chose.

Crédits photo : Shrek - Dreamworks

8. "My donkey fell in your waffle hole"

Dans Shrek 4, Shrek se trouve dans un monde alternatif après avoir vendu à Tracassin un jour de sa vie, celui de sa naissance. Après avoir retrouvé l’Âne et Potté, il part à la recherche de Fiona mais l’Âne est attiré par des gaufres et tombe dans un piège. Ce piège était en fait tendu par Fiona et ses acolytes et on peut entendre Shrek lui dire « My donkey fell in your waffle hole » (mon âne est tombé dans ton trou à gaufre). Fiona pense que c’est une allusion sexuelle et marave la gueule du pauvre Shrek.

9. Le string de Pinocchio

Dans Shrek 2, on rencontre Pinocchio et Tibiscuit qui tentent de sauver Shrek, alors emprisonné. Comme ils ont besoin du nez agrandi de Pinocchio, Tibiscuit lui demande de mentir en disant par exemple qu’il porte une petite culotte en dentelle. Malheureusement, cela n’a pas fonctionné puisque le gosse de bois portait effectivement un petit string rose.

Crédits photo : Shrek - Dreamworks

10. Les rêves érotiques de l'Âne

Avant que Shrek découvre le secret de Fiona, le trio est contraint de passer la nuit à la belle étoile et Shrek réveille l’Âne précipitamment parce qu’il parle en dormant. Le vrai problème, c’est qu’il était manifestement en plein rêve érotique puisqu’on l’entend marmonner « oh oui tu sais que j’aime ça bébé ». Super kid friendly.

Qui a envie de faire un marathon Shrek ? J’apporte le popcorn.