Il y a maintenant vingt ans (eh oui), Thierry Ardisson créait un talk-show qui allait devenir culte.

« Tout le monde en parle » donc, était diffusé le samedi soir de 23 heures jusqu’au petit matin. Et l’émission créait quasi systématiquement l’évènement. Invités prestigieux, politiques sur le grill, vanne de Baffie, bordel en plateau ou questions sulfureuses : tout y passait. Bien souvent, la limite du bon goût a été franchie, soyons honnêtes. Mais au moins : il se passait quelque chose.

Et il faut bien reconnaitre que ça nous manque un peu.

Alors tout de suite, un petit tour de table des moments cultes du talk show.

MAGNÉTO SERGE.

1. Le show JCVD.

Inoubliable.

Une bonne partie de la légende de Jean-Claude est partie de son passage à « Tout le Monde en Parle » en 2001.

« Quand on fait confiance à la confiance, on devient confiant. »« J’suis speed, je mange que des légumes. »« J’aime les nains qui savent bien peindre. »

Et autres phrases cultes. Et entre tout ça, Jean-Claude invente Netflix. Réellement.

Du génie.

2. La plus grande interview de l'Histoire.

Quand Eric et Ramzy répondent aux questions d’Ardisson devant Jamel, forcément c’est un grand moment.

Et les deux sont dans une forme éblouissante : chaque réponse est une vanne encore meilleure que la précédente. De l’art.

3. Milla Jovovich.

Milla Jovovich est très patiente.

Sauf quand on lui parle de son père.

4. L'interview de Matt Damon et Brad Pitt

En promo pour Ocean’s Twelve, la crème des acteurs US passe sur le plateau d’Ardisson.

Et ils n’ont pas dû être déçus du voyage puisque l’une des premières questions c’est : « Do you want sex for tonight ? You want drugs ? »

La french touch.

5. LA question.

« Est-ce que sucer c’est tromper ? »

Non, la question n’est pas pour Rocco Siffredi mais pour Michel Rocard, ancien Ministre.

Audacieux.

6. Simon Libérati.

Lorsque l’écrivain Simon Libérati arrive sur le plateau, on comprend vite.

Il est littéralement défoncé. Et pas qu’un peu.

S’ensuit une interview complètement lunaire.

7. Arno Klarsfeld vs Robert Ménard

En 2003, Robert Ménard était déjà détestable.

En 2003, Arno Klarsfeld était déjà détestable.

Devinez donc ce qu’il se passe quand les deux se croisent sur le plateau d’Ardisson ?

Un des clashs les plus violents de l’émission. Et un verre d’eau à la tronche.

8. La séance de peinture improvisée.

Vexé par les questions insolentes d’Ardisson, Jamel décide de repeindre le plateau.

Puis les caméras.

Puis l’animateur.

Le résultat est superbe.

9. Thierry Meyssan

Peu de temps après les attentats du 11/9/2001, Thierry Meyssan est invité sur le plateau pour son livre.

Un livre complotiste qui sous entend que les attentats sont commandités par le gouvernement US lui même. Un ramassis de conneries maintes et maintes fois débunkées. Mais à l’époque et dans le doute, tout le monde où presque y croit.

Une séquence hallucinante où un mec déverse tout et surtout n’importe quoi, sans aucune contradiction. Un cas d’école.

10. Chantal Goya.

La présence de Chantal Goya sur le plateau est une aubaine pour Laurent Baffie.

Une vanne à la seconde. Intenable. Et quand en plus, y’a Chabat, Lauby et Farrugia à côté : on touche au sublime.